retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Les femmes africaines sont 130 fois plus susceptibles de mourir de complications liées à la grossesse

La prospérité | Congo-Kinshasa | 18/04/2024 | Lire l'article original

Les femmes africaines sont 130 fois plus susceptibles de mourir de complications liées à la grossesse ou à l’accouchement que les femmes d’Europe et d’Amérique du Nord, a déclaré l’agence des Nations Unies pour la santé sexuelle et reproductive (UNFPA) dans un nouveau rapport publié mercredi, qui constate que les violations des droits de santé reproductive des femmes entraînent une augmentation des décès évitables.

Le rapport intitulé Interwoven Lives, Threads of Hope : Ending inequalities in sexual and reproductive health and rights (Vies entrelacées, fils d’espoir : mettre fin aux inégalités en matière de santé et de droits sexuels et génésiques) révèle que plus de la moitié des décès maternels évitables surviennent dans des pays en situation de crise ou de détresse.

L’étude souligne que les violations des droits de santé reproductive des femmes entraînent une augmentation des décès évitables.

Elle met en évidence le rôle que jouent le racisme, le sexisme et d’autres formes de discrimination dans le blocage des progrès en matière de santé sexuelle et génésique.

Selon les conclusions du rapport, les femmes et les jeunes filles piégées dans la pauvreté risquent davantage de mourir prématurément faute de soins de santé suffisants si elles appartiennent à des groupes minoritaires ou si elles sont prises au piège d’un conflit.

Des progrès significatifs

Il est en effet de la responsabilité des hommes d’être les champions des droits reproductifs des femmes, des droits reproductifs de tous

Dans l’ensemble, des progrès significatifs ont été réalisés dans le domaine de la santé sexuelle et génésique, qui est devenue une priorité mondiale en matière de développement durable il y a trente ans.

« En l’espace d’une génération, nous avons réduit le taux de grossesse non désirée de près d’un cinquième, diminué le taux de mortalité maternelle d’un tiers et obtenu des lois contre la violence domestique dans plus de 160 pays », a déclaré la Directrice exécutive de l’UNFPA, Natalia Kanem, lors de la présentation du rapport.

Des progrès au point mort

Toutefois les progrès se ralentissent ou s’arrêtent dans plusieurs domaines clés.

Dans un monde où un quart des femmes ne peuvent pas dire non aux relations sexuelles avec leur partenaire et où près d’une sur dix n’a pas le choix en matière de contraception, 800 femmes meurent chaque jour en donnant naissance – un chiffre inquiétant qui n’a pas changé depuis 2016.

Lire la suite sur le site La prospérité

Tous les articles

ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !