retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7103 - Mars 2024 - pages 167-174

photo_auteur Profil clinique et évolutif des patients Covid-19 admis à l’unité de réanimation du centre de prise en charge Covid-19 de l’hôpital général d’Anyama (Côte d’Ivoire)note

Auteurs : K.A. Kouame, P.D. Ango, K. Kone, S.S. Sai, S.E. Adingra, S. Diomande, N. Kone, N. Boua - Côte d'Ivoire


Résumé

Introduction : En réponse à la morbi-mortalité croissante de la 3ème vague de la COVID-19 en Côte D’Ivoire, des centres de traitement annexes de la COVID-19 ont été ouverts dont celui de l'hôpital général d’Anyama. L’objectif de notre étude était de décrire les caractéristiques cliniques et évolutives des patients admis en réanimation.
Méthodes : Etude prospective observationnelle réalisée sur une période de 9 mois au service de réanimation du Centre de traitement de l'Hôpital d’Anyama. Ont été inclus, tous les patients testés positifs au SRAS-CoV-2 et/ou suspectés cliniquement et radiologiquement de la COVID-19.
Résultats : Sur un effectif de 337 patients hospitalisés dans le centre de traitement COVID-19, 53 patients (15,72%) ont été admis en unité de réanimation. Le diagnostic du SRAS-CoV-2 a été retenu chez 39 patients (73,58%) dont 27 patients (69,23%) avec un test RT-PCR COVID-19 positif. L'âge moyen de ces patients était de 57,95 ± 18,16 ans. Le sexe masculin prédominait (59,25%). Des comorbidités coexistaient chez 32 patients (82,06%). Il s’agissait surtout de l'hypertension artérielle (48,72%) et le diabète (28,21%). La dyspnée (94,87%) était le principal motif d’admission. Le SDRA était la principale complication observée (n = 39). La VNI a été instaurée chez 21 patients et la ventilation mécanique invasive chez 18 patients. La létalité était de 51,28% (n = 20).
Conclusion : Les patients COVID-19 admis en réanimation à Anyama étaient surtout de sexe masculin, non-vaccinés, hypertendus et développaient des formes sévères de SDRA associés à un pronostic sévère.

Summary
Clinical and evolutionary profile of Covid-19 patients admitted to the intensive care unit of the Covid-19 management center at Anyama general hospital (Ivory Coast)

Introduction: In response to the increasing morbidity and mortality of the 3rd wave of COVID-19 in Côte D'Ivoire, additional COVID-19 treatment centers have been opened, including one at Anyama general hospital. The objective of our study was to describe the clinical and evolutionary characteristics of patients admitted to the intensive care unit.
Methods: Prospective observational study conducted over a 9-month period in the intensive care unit of the Anyama Hospital treatment center. All patients testing positive for SARS-CoV-2 and/or clinically and radiologically suspected of COVID-19 were included.
Results: Of a total of 337 patients hospitalized at the COVID-19 treatment center, 53 patients (15.72%) were admitted to the intensive care unit. SARS-CoV-2 was diagnosed in 39 patients (73.58%), including 27 (69.23%) with a positive COVID-19 RT-PCR test. The mean age of these patients was 57.95 ± 18.16 years. Males predominated (59.25%). Comorbidities coexisted in 32 patients (82.06%). These were mainly arterial hypertension (48.72%) and diabetes (28.21%). Dyspnea (94.87%) was the main reason for admission. ARDS was the most common (n = 39). NIV was initiated in 21 patients and invasive mechanical ventilation in 18. Case fatality was 51.28% (n = 20).
Conclusion: COVID-19 patients admitted to the Anyama intensive care unit were predominantly male, unvaccinated, hypertensive and developed severe forms of ARDS associated with a poor prognosis.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 1034 fois, téléchargé 30 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Ivoiriens - Plus d'articles panafricains

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_biogaran
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_aldounion
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !