retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7002 - Février 2023 - pages 98-102

photo_auteur Hypertension artérielle de novo : circonstances de découverte et risque cardiovasculaire global à Brazzaville (Congo)note

Auteurs : J.K Makani Bassakouahou, C.M. Kouala Landa, T.N. Gankama, E.G. Kimbally-Kaky, B. Moualengue, R.P. Bakekolo, B.F. Ellenga Mbolla, M.S. Ikama - Congo-Brazzaville


Résumé

Introduction : L’hypertension artérielle est un problème majeur de santé publique. Le contrôle du risque cardiovasculaire constitue une étape nécessaire de la stratégie thérapeutique. Le but de cette étude était de déterminer le profil du risque cardiovasculaire global des patients hypertendus découverts de novo à Brazzaville.
Patients et méthode : Une étude descriptive et transversale, allant du 1er janvier au 31 décembre 2021, a été réalisée en consultation externe de cardiologie au CHU de Brazzaville. Ont été inclus de façon aléatoire 242 patients hypertendus découverts de novo. L’hypertension artérielle était définie par une pression artérielle supérieure ou égale à 140/90 mmHg. Le risque cardiovasculaire global était estimé en s’aidant des diagrammes de prédiction de risque cardiovasculaire de l’OMS/ISH.
Résultats : Les circonstances de découverte de l’hypertension artérielle étaient : des signes neurosensoriels chez 171 patients (70,7%), une découverte fortuite chez 56 patients (23,1%) et une complication chez 15 patients (6,2%). Les facteurs de risque cardiovasculaire non-modifiables étaient l’antécédent familial de maladie cardiovasculaire dans 20,7% de cas et l’âge élevé dans 17% de cas. Les facteurs de risque modifiables étaient : une sédentarité (67,8%), une dyslipidémie (51,7%), une obésité (46,3%), la consommation de tabac et le diabète sucré (7,9% chacun). Le nombre moyen des facteurs de risque était de 2,1 ± 1,1. Le syndrome métabolique était présent dans 26,9% de cas. La pression pulsée était supérieure à 60 mmHg chez 68,2% de patients. L’hypertension artérielle était sévère chez 126 patients (52,1%), modérée chez 82 patients (33,9%) et légère chez 34 patients (14%). L’électrocardiogramme notait une hypertrophie ventriculaire gauche chez 52 patients (21,5%). Le risque cardiovasculaire global des patients était faible chez 86 patients (35,5%), moyen chez 79 patients (32,6%), élevé chez 31 patients (12,8%) et très élevé chez 46 patients (19%).
Conclusion : Le dépistage précoce et systématique de ces facteurs de risque ainsi que leur prise en charge adéquate restent la seule stratégie efficace pour une meilleure prise en charge de l’hypertension artérielle.

Summary
Hypertension artérielle, nouvelle découverte, risque cardio-vasculaire, Brazzaville

Introduction: High blood pressure is a major public health problem. Cardiovascular risk control is a necessary step in the therapeutic strategy. The aim of this study was to estimate the global cardio-vascular risk of hypertensive patients newly discovered in Brazzaville.
Patients et method: A descriptive, cross-sectional study, from January 1st to December 31st, 2021, was conducted in an outpatient cardiology clinic at the University Hospital of Brazzaville. A total of 242 de novo hypertensive patients were randomly included. Hypertension was defined as a blood pressure greater than or equal to 140/90 mmHg. The overall cardiovascular risk was estimated using the WHO/ISH cardiovascular risk prediction charts.
Results: The circumstances of discovery of hypertension were: neurosensory signs in 171 patients (70.7%), incidental discovery in 56 patients (23.1%), and complication in 15 patients (6.2%). The non-modifiable cardiovascular risk factors were family history of cardiovascular disease in 20.7% of cases and high age in 17%. Modifiable risk factors were sedentary lifestyle (67.8%), dyslipidemia (51.7%), obesity (46.3%), smoking and diabetes mellitus (7.9% each). The mean number of risk factors was 2.1 &plus 1.1. Metabolic syndrome was present in 26.9% of cases. Pulse pressure was greater than 60 mmHg in 68.2% of patients. Hypertension was severe in 126 patients (52.1%), moderate in 82 patients (33.9%) and mild in 34 patients (14%). The electrocardiogram showed left ventricular hypertrophy in 52 patients (21.5%). The overall cardiovascular risk of patients was low in 86 patients (35.5%), moderate in 79 patients (32.6%), high in 31 patients (12.8%), and very high in 46 patients (19%).
Conclusion: Early and systematic detection of these risk factors and their adequate management remain the only effective strategy for better management of hypertension.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 3854 fois, téléchargé 4 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_bailly
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_salvat
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !