Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Participez au 30ème congrès de la Société d'Anesthésie Réanimation d'Afrique Noire Francophone (SARANF) du 19 au 21 novembre 2014 à Lomé au Togo - Congrès sponsorisé par Médecine d'Afrique noire : 10 inscriptions gratuites à gangner - Plus d'informations


Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

« Chacun d'entre nous a mal à la tête au moins une fois au cours de l'année. Il peut prendre différentes formes et durer de quelques heures à quelques jours. Les maux de tête les plus fréquents sont les céphalées de tension et la migraine. Les femmes ont plus souvent mal à la tête que les hommes. Les causes des maux de tête sont généralement sans gravité mais peuvent plus rarement être un symptôme d'une autre maladie plus sérieuse. »

Quels sont mes symptômes ?

Comment soulager ma douleur ?

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique pour savoir comment :

  • Identifier le mal en fonction de vos symptômes ;
  • vous soulager efficacement et rapidement ;
  • diminuer les risques de le subir à l'avenir.

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

Consultez la fiche de synthèse « J'ai mal à la tête » élaborée pour vous par les experts du Club douleur Afrique

Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso


Publications scientifiques

Docteur Mamoudou SavadogoBurkina FasoAspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques du paludisme au Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, Burkina Faso - M. Savadogo, A. Ouédraogo, K.A. Sondo, R. Thiombiano, L. Sangaré Y.J. Drabo - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6107 - Juillet 2014 - pages 373-378 - Plus d'informations sur cet article


Docteur Hamidou SavadogoBurkina FasoAscite de grande abondance révélatrice d’un syndrome néphrotique congénital chez un nourrisson de six mois à Ouagadougou - H. Savadogo, G. Coulibaly, A. Kabore, F. Koueta, L. Dao, SO. Ouedraogo/Yugbare, D. Ye - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6106 - Juin 2014 - pages 330-334 - Plus d'informations sur cet article


Docteur Mamoudou SavadogoBurkina FasoUn pied de Madura résistant au traitement médical - M. Savadogo, M.B. Boushab, K.A. Sondo, R. Thiombiano, N. Kyélèm - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6104 - Avril 2014 - pages 219-222 - Plus d'informations sur cet article


Docteur Joëlle Stéphanie Tiendrebéogo ZabsonreBurkina FasoAbcès tuberculeux du psoas à Ouagadougou. A propos de deux observations - W. J. Zabsonré/Tiendrebeogo, D.D. Ouédraogo, I. Diallo, O. Guira, H. Tiéno, J.Y. Drabo - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6104 - Avril 2014 - pages 183-187 - Plus d'informations sur cet article


Docteur Mamoudou SavadogoBurkina FasoLa prise en charge du paludisme grave des enfants de moins de cinq ans dans les formations sanitaires périphériques du Burkina Faso - M. Savadogo, MB Boushab, N. Kyélem - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6103 - Mars 2014 - pages 164-168 - Plus d'informations sur cet article


Plus d'articles


Congrès et séminaires

  • Burkina Faso3ème congrès de la Société Burkinabé de Chirurgie (SOBUCHIR) - du 4 au 6 décembre 2014 - Ouagadougou - Burkina Faso - Plus d'informations

Revue de presse

Burkina FasoLutte contre Ebola : la CEDEAO préconise des actions coordonnées - Le Faso - Burkina Faso - 16/09/2014

Dans son allocution à l’ouverture de la 10ème édition de la réunion annuelle de coordination entre la CEDEAO et ses partenaires au développement, M. Ouédraogo a notamment relevé, pour s’en féliciter, la nomination par Ban Ki-moon d’un coordonnateur principal du système des Nations unies pour le virus Ebola. « La CEDEAO s’inscrit totalement dans cette démarche coordonnée d’accompagnement de l’effort global pour contrôler l’épidémie » à travers son institution chargée de la lutte contre les grandes endémies qu’est l’OOAS (Organisation Ouest-Africaine de la Santé), a-t-il indiqué, se disant profondément convaincu que « seules la mobilisation générale, l’harmonisation des stratégies et la solidarité nous permettront de venir efficacement à bout de ce fléau ».

Lire l'article

Burkina FasoEbola : le Comité régional de gestion des épidémies des Hauts-Bassins dément les rumeurs sur l’existence d’un cas suspect à Bobo - Le Faso - Burkina Faso - 07/09/2014

Le décès suite à un vomissement de sang d’Abdoulaye Diabi, un guinéen résidant à Bobo-Dioulasso continue d’alimenter les débats. Dans un contexte de peur engendré par les ravages de la maladie à Virus hémorragique Ebola dans la sous-région ouest africaine, l’alerte est de mise. Et c’est pour cela que le Comité régional de la gestion des épidémies des Hauts-Bassins a animé un point de presse pour donner sa version des faits et rassurer la population sur le fait qu’il n’y a pas encore de cas de malade d’Ebola au Burkina.

Lire l'article

Burkina FasoRiposte contre Ebola : la si longue attente - Fasozine - Burkina Faso - 04/09/2014

Malgré des traitements qui ont permis ici et là de sauver les vies de médecins et de patients atteints par le virus de la fièvre hémorragique, trouver un remède véritable pourrait encore attendre longtemps. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) qui se démène comme un beau diable pour trouver la solution salvatrice ne peut malheureusement pas aller plus vite que le rythme de propagation de cette pandémie qui a désormais pion sur l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Lire l'article

Burkina FasoEbola : l’UA joue au médecin après la mort - Fasozine - Burkina Faso - 08/09/2014

Aphone et atone depuis le début de l’épidémie hémorragique à virus d’Ebola, la commission de l’Union africaine est enfin sortie de son profond sommeil. Non pas pour proposer une thérapie aux populations africaines qui ne savent plus à quel saint se vouer pour se sortir rapidement du pétrin, mais juste pour sonner la fin des fermetures de frontières unilatéralement décidées par certains pays voisins des zones touchées par la maladie. Un réveil somme toute tardive qui traduit l’impuissance de l’organisation continentale.

Lire l'article

Burkina FasoENSP : 1569 agents de santé pour « servir partout où il y a des hommes » - Sidwaya - Burkina Faso - 28/07/2014

1569 agents de santé ont prêté serment et ont reçu leurs diplômes le vendredi 25 juillet 2014 à l’Ecole Nationale de Santé Publique (ENSP). Ce contingent est composé de 115 garçons et filles de salle, 283 agents itinérants de santé, 15 accoucheuses auxiliaires, 55 accoucheuses brevetées, 320 infirmiers brevetés, 399 infirmiers diplômés d’Etat, 294 sages-femmes et maïeuticiens d’Etat, 6 préparateurs d’Etat en pharmacie, 7 manipulateurs d’Etat en électroradiologie médicale, 23 technologistes biomédicaux, 14 adjoints des cadres hospitaliers, 18 gestionnaires des hôpitaux et 20 techniciens d’Etat du génie sanitaire.

Lire l'article

Plus d'articles




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.clubdouleurafrique.com - Club douleur Afriquewww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.allergieweb.com - Réseau professionnel des allergies et des allergènesPharmaction - e-learning PharmacieAcadémie Novartis pour Pharmacies - e-learning Pharmacie

www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophonewww.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghreb


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !