Santé tropicale au Burkina Faso - Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Santé tropicale au Burkina Faso > Publications scientifiques

Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6405 - Mai 2017 - pages 275-280

Docteur Dantola Paul Kain Psychoses puerpérales : aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques. A propos de 37 cas colligés dans le service de psychiatrie du CHU-Yalgado Ouédraogo de Ouagadougou, Burkina FasonoteEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Auteurs : D.P. Kain, D.R.D. Ajavon, H. Zamane, S. Ouedraogo, S. Kiemtore, Y.A. Sawadogo, J.G. Ouango - Burkina Faso


Résumé

Objectif : Etudier les aspects épidémiologiques, cliniques et thérapeutiques des psychoses puerpérales dans le service de psychiatrie du CHU-Yalgado Ouédraogo.
Patientes et méthodes : Nous avons mené une étude rétrospective à visée descriptive qui a porté sur 10 ans d’activité hospitalière (de janvier 2005 à décembre 2014). Notre étude a concerné toutes les patientes admises et hospitalisées pour psychoses puerpérales durant la période d’étude.
Résultats : La fréquence hospitalière de la psychose puerpérale est de 2,2%. L’âge moyen des patientes était de 26,5 ± 5,3 ans avec des extrêmes de 17 et 37 ans. La tranche d’âge de 25 à 34 ans a représenté 56,8%. Les patientes vivant maritalement ont représenté 70,3% des cas. Les ménagères ont constitué 67,6% des cas. Dans notre série, les patientes primipares ont constitué 56,8% des cas. Nous avons noté chez 23 patientes soit 62,2%, une situation conflictuelle dans la famille. L’agitation et/ou l’agressivité a été constamment évoquée comme motif de consultation suivie de la logorrhée. Le refus d’allaiter a motivé la consultation dans 45,9% des cas. Le délire et les hallucinations ont été retrouvés respectivement chez 54,1% et 37,8% des patientes. Les troubles psychotiques ont représenté 56,8% des cas. La prise en charge thérapeutique des patientes était basée sur le volet psychothérapeutique et le volet chimio-thérapeutique.
Conclusion : Un diagnostic précoce des psychoses puerpérales dans les services de maternité améliorerait le pronostic de cette affection.

Summary
Puerperal psychosis in the psychiatric department of Yalgado Ouedraogo UTH : epidemiological, clinical and therapeutic. About 37 cases

Objective: To study the epidemiological, clinical and therapeutic puerperal psychosis in the psychiatric department of the CHU-Yalgado Ouedraogo.
Patients and methods: We conducted a retrospective descriptive study which focused on 10 years of hospital activity (January 2005-December 2014). Our study included all patients admitted and hospitalized for puerperal psychosis during the study period.
Results: In-hospital incidence of puerperal psychosis was 2.2%. The mean age of patients was 26.5 ± 5.3 years with extremes of 17 and 37 years. The age group 25 to 34 years accounted for 56.8%. The conjugal living patients represented 70.3% of cases. Household constituted 67.6% of cases. In our series, primiparous patients constituted 56.8% of cases. We noted in 23 patients or 62.2%, a conflict in the family. The agitation and/or aggression was consistently cited as reason for consultation followed by the verbal diarrhea. Refusal to breastfeed motivated consultation in 45.9% of cases.
Delusions and hallucinations were found respectively in 54.1% and 37.8 patients. Psychotic disorders accounted for 56.8% of cases. Therapeutic management of patients was based psychotherapeutic component and chemotherapeutic pane.
Conclusion: Early diagnosis of puerperal psychoses in maternity services would improve the prognosis of this condition.

Cet article est actuellement coté note (2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 732 fois, téléchargé 52 fois et évalué 2 fois. 2 commentaires ont été postés à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Plus d'articles Burkinabè - Plus d'articles panafricains


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Burkina FasoSanté tropicale au Burkina Faso
Le guide de la médecine et de la santé au Burkina Faso


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !