Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


Suivez-nous :


LES REVUES APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mai 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mars 2019
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


BIBLIOTHEQUE MEDICALE

E. Pilly : Maladies infectieuses et et tropicales - Plus d'informationsL'E PILLY (26e édition 2018) est l'ouvrage de référence français en Infectiologie. Ouvrage collégial du Collège des universitaires de Maladies Infectieuses et Tropicales (CMIT), cette 26e édition 2018 a été entièrement remise à jour et, pour la première fois, est en quadrichromie avec une maquette modernisée et une iconographie très riche et didactique... Plus d'informations


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Madagascar : la 5e conférence internationale sur l'artémisinine sensibilise sur la production de l'espèce en Afrique - 14/10/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

La rencontre de Madagascar qui s'est achevée aujourd'hui 14 octobre, a réuni les producteurs de la graminée venant de plusieurs pays comme la Tanzanie, le Kenya, l'Ouganda, la Chine, le Vietnam et l'Inde. Les producteurs de médicaments à base d'artémisinine, qui sont reconnus par l'Organisation mondiale de la santé (OMS), ont pris également part aux travaux. Organisée sous le thème : « L'artémisinine, un médicament de l'avenir », cette conférence avait pour but de sensibiliser les paysans malgaches et ceux des autres pays africains intéressés à la production de cette plante qui sert à la fabrication des médicaments contre le paludisme. Quelque 6000 paysans malgaches travaillent actuellement avec la société Bionexx pour sa culture sur les terrains de 1000 hectares. Cette plante venue de Chine et cultivée sur le continent, est peut-être une solution contre l'épizootie.

Selon les organisateurs de la conférence, la société Bionexx pourrait exporter près de 5 tonnes d'artémisinine finie par an, car elle possède déjà son usine de transformation à Fianarantsoa, une ville située au sud de Madagascar. Pour sa première livraison de l'année, ses dirigeants estiment que 3 tonnes du produit seront exportés vers les laboratoires étrangers comme CIPLA et SANOFI.

Les assises de Madagascar viennent à point nommé en matière notamment de lutte contre le fléau lorsque l'on sait que cette maladie figure parmi les premières causes de morbidité et de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans après d'autres maladies dans de nombreux pays africains et principalement ceux d'Afrique centrale.

Nestor N'Gampoula

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !