Santé tropicale au Congo - Le guide de la médecine et de la santé au Congo


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Congo > Revue de presse

Revue de presse

Les 1ère journées internationales d'odontostomatologie et de chirurgie cranio-maxillo-faciale - 06/12/2010 - Les dépêches de Brazzaville - Congo-BrazzavilleEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les praticiens d'odontostomatologie et de chirurgie cranio-maxillo-faciale revendiquent davantage de moyens pour accroitre leurs performances. Ces journées ont réuni du 2 au 4 décembre à Pointe- Noire, près de soixante-dix participants venus de France, du Cameroun, du Tchad, de la République démocratique du Congo, d'Israël, de Chine et du Congo. Assurer la formation continue qui permet le maintien dans la compétence ou l'acquisition des connaissances théoriques et techniques nouvelles, a été le principal objectif de ces assises patronnées par le président de la Société médicale du Kouilou, Léonard Atanda.

Pendant trois jours, sous la férule du professeur Geneviève Bengono, du Cameroun, présidente des journées, et du professeur Gontran Ondzotto, le président du comité scientifique, plusieurs communications ont eu lieu avec pour principaux thèmes : l'infectiologie, la traumatologie, la pathologie tumorale, la pathologie malformative congénitale et l'implantologie. « Le but de ces journées est de compléter notre formation, de ne pas être ignorant pour ne pas rendre nos malades malheureux », a déclaré à l'ouverture le Dr Eudes Itoua, le président du comité d'organisation.

A l'issue de ces communications suivies de débats libres et constructifs, les participants ont convenu sur l'intérêt de la prévention des caries dentaires et le traitement des parodontopathies, sur le respect des normes de concentration, sur le délai de fixation des précautions d'usage des produits cosmétiques, sur la nécessité d'intégrer le bilan dentaire dans le suivi de la femme enceinte, et sur le renforcement de la collaboration multi disciplinaire stomatologue, chirurgien dentaire, ORL, neurochirurgien.

A côté de ces pathologies infectieuses qui font partie des situations d'urgence, d'autres du genre traumatisme ont été également mises au rang des traitements non négligeable. C'est le cas notamment des accidents de la voie publique entrainant des fractures basses sous condyliennes, des brèches ostéo-durales de l'étage antérieur de la base du crâne dont la prise en charge a été chirurgicale.

Tous les participants à ces journées se sont accordés pour dire que davantage de moyens logistiques et matériels doivent être mis à la disposition des praticiens d'odontostomatologie et de chirurgie crânio-maxillo-faciale.

Satisfaite de la qualité des communications et interventions, la présidente de ces journées médicales souhaite que celles-ci se tiennent à nouveau, dans un délai raisonnable, dans un des pays d'Afrique, afin de perpétuer « cette flamme allumée à Pointe-Noire ». C'est également le vœu de Léonard Atanda, le président de la Société médicale du Kouilou.

Hervé Brice Mampouya

Lire l'article original

Plus d'articles Congolais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Congo-BrazzavilleSanté tropicale au Congo
Le guide de la médecine et de la santé au Congo


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !