Santé tropicale au Gabon - Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Mars 2019
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Novembre/Décembre 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2019
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Gabon > Revue de presse

Revue de presse

Pénurie d’ARV : le Premier ministre recommande l’arrimage à la planification - 06/03/2019 - Le nouveau Gabon - GabonEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

(Le Nouveau Gabon) - Alors que le pays vit avec inquiétude l’éventualité d’une rareté des antirétroviraux pour les 38 000 personnes vivant avec le VIH au Gabon, le Premier ministre, Julien Nkoghe Bekale, a réuni quelques membres du gouvernement afin de penser la question globale de l’approvisionnement et de la disponibilité des médicaments dans le pays.

Pour lui, l’éventualité d’une rupture des stocks de médicaments notamment les antirétroviraux, dont 38 000 malades sont sur le point d'être privés sur l’ensemble du pays, doit faire l’objet de réponses efficaces et coordonnées.

Aussi la culture de l’urgence qui semble caractériser ce secteur doit faire place à la mise sur pied « d’une vraie politique du médicament planifiée ». D’où l’appel lancé en direction des acteurs à « s’arrimer davantage à la planification ».

Le Premier ministre qui prône l’amélioration de l’offre de santé a demandé aux membres du gouvernement et aux acteurs de la chaîne du médicament de « dépenser l’argent avec justesse et efficacité au profit des populations ».

« On ne choisit pas une catégorie de médicaments ou de tomber malade », confie Julien Nkoghe Bekale qui souhaite également que soit restauré l’Office national pharmaceutique pour une réelle autonomie de ce secteur.

Le ministre du Budget a tenu à rassurer pour sa part le Premier ministre et les autres membres du gouvernement invités à cette réunion tenue le 5 mars à la Primature sur les dispositions nécessaires et urgentes prises pour que le pays ne connaisse plus ce type de situation à l’avenir.

PcA

Lire l'article original

Plus d'articles Gabonnais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

GabonSanté tropicale au Gabon
Le guide de la médecine et de la santé au Gabon


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !