APIDPM Se connecter/S'inscrire Votre panier0

Se connecter/S'inscrire Connexion / Inscription

Consulter les revues

Choisissez votre revue :

Médecine d'Afrique Noire

Médecine d'Afrique Noire N° 6809 - Août/Septembre 2021

Médecine d'Afrique Noire

N° 6809 - Août/Septembre 2021

Editeur : APIDPM Santé tropicale
Langue(s) de publication : Français
Edition papier : ISSN 0465-4668
Edition électronique : ISSN 2490-9971
Retrouvez également nos offres d'abonnements

Il y a actuellement 2158 articles.


Archives (par année de publication)

Sommaire du N° 6809 - Août/Septembre 2021

Cancer de la prostate dans la ville de Douala : caractéristiques cliniques diagnostiques et thérapeutiques
A. Bita Fouda, P.A. Ngwene Ebene, E.H. Moby, J.P Engbang, L. Owona Manga, A. Mouelle Sone - Cameroun - pages 471-478


X

Cancer de la prostate dans la ville de Douala : caractéristiques cliniques diagnostiques et thérapeutiques Cancer de la prostate dans la ville de Douala : caractéristiques cliniques diagnostiques et thérapeutiques  est évalué 1 étoiles

Auteurs : A. Bita Fouda, P.A. Ngwene Ebene, E.H. Moby, J.P Engbang, L. Owona Manga, A. Mouelle Sone - Cameroun
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 471-478


Résumé

Introduction : Le cancer de la prostate est un problème de santé publique. L’objectif de cette étude était de décrire les aspects cliniques, diagnostiques et thérapeutiques du cancer de la prostate dans la ville de Douala.
Matériels et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective menée à l’hôpital général et à l’hôpital Laquintinie de Douala du 7 mars au 7 juillet 2018 chez 128 patients. Les variables analysées étaient dépendantes (survie des patients) et indépendantes (socio démographiques [âge, profession, année du diagnostic, lieu de résidence], cliniques [type histologique et stade clinique], biologiques [taux d’Hg et de taux de PSA], thérapeutiques [type de traitement et évolution]). Nous avons utilisé les tests de Kaplan-Meir pour déterminer la survie des patients. Pour la comparaison, le test de Log-Rank a été utilisé. Le seuil de signification statistique utilisé était de 5%.
Résultats : L’étude a montré que 41,4% des patients avaient un état général moyennement altéré (grade 2 du score de Eastern Cooperative Oncology Group) (p < 0,05). La dysurie et la rétention aiguë d’urine 31,3% et 29,7% respectivement étaient les principaux motifs de consultation (p < 0,05). Lors de l’examen clinique, 98,4% des patients avaient la rétention aiguë d’urine et la dysurie ; 97% avaient une pollakiurie et 78,9% un dysfonctionnement érectile (p < 0,05). Le toucher rectal était en faveur de malignité chez 127 patients (99,2%). Par ailleurs, 71,1% des patients avaient un taux de Prostatic Specific Antigen > 50 ng/ml et 19,5% avaient un risque élevé de progression de la maladie. Pour le stade évolutif, 25% des patients étaient au stade T1-T2 et 33,6% avaient des métastases. Le traitement par hormonothérapie était le plus utilisé (97,7%) et la survie globale était de deux ans en moyenne.
Conclusion : Le cancer de la prostate était diagnostiqué et pris en charge tardivement dans la ville de Douala, ce qui entraîne une survie globale courte de deux ans. La sensibilisation et le dépistage des populations pourraient améliorer le pronostic vital.


Summary
Prostate cancer in the city of Douala: clinical diagnosis and therapeutic characteristics

Introduction: Prostate cancer is a public health problem. The objective of this study was to describe the clinical, diagnostic and therapeutic aspects of prostate cancer in the city of Douala.
Materials and methods: It was a cross-sectional retrospective study conducted at General Hospital and Laquintinie Hospital of Douala from March 7th to July 7th, 2018 with 128 patients. The variables analyzed were dependent (patient survival) and independent (socio-demographic [age, profession, year of diagnosis, place of residence], clinical [histological type and clinical stage], biological [Hg level and PSA level] , therapeutic [type of treatment and course]). We used Kaplan-Meir tests to determine patient survival. For the comparison, the Log-Rank test was used. The statistical significance level was 5%.
Results: The study showed that most patients (41.4%) had a moderately impaired general condition (grade 2 Eastern Cooperative Oncology Group score) (p < 0.05). Dysuria and acute retention (31.3%) of urine (29.7%) were the main reasons for consultation (p < 0.05). At the clinical examination, 98.4% of patients had acute urine retention and dysuria, 97% had pollakiuria and 78.9% had erectile dysfunction (p < 0.05). Digital rectal examination favored malignancy in 127 patients (99.2%). Moreover,71.1% of patients had a Prostatic Specific Antigen level> 50 ng/ml. 19.5% had a high risk of progression. Furthermore, 25% of the patients were in the T1-T2 stage and 33.6% had metastases. Hormone therapy was the most used (97.7%) and overall survival was on average two years.
Conclusion: Prostate cancer was diagnosed and treated late in Douala, which leads to a short overall survival of two years. Sensitization and screening of populations could improve the vital prognosis.
Le cancer de la prostate est un problème de santé publique. En effet, plus de 900.000 nouveaux cas sont diagnostiqués dans le monde chaque année [1]. Il affecte principalement les personnes âgées. L'incidence du cancer de la prostate augmente rapidement avec l'âge.
Globalement, les trois-quarts des cas surviennent chez les hommes après 65 ans. L’âge est un important facteur de risque de cancer de la prostate. Le cancer de la prostate est la deuxième cause de décès due aux cancers dans le monde. Le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l'homme dans le monde y compris au Cameroun [2]. Au Cameroun, la prévalence du cancer de la prostate au Cameroun est de 7,13% et il est de découverte tardive souvent au stade de métastases et 47% des cas sont découverts chez les patients asymptomatiques. Le type histologique prédominant au Cameroun est l’adénocarcinome [3].
Le diagnostic clinique repose sur le toucher rectal qu’on associe au dosage de PSA et la découverte du cancer de prostate métastatique peut se faire chez un patient asymptomatique devant un taux de PSA élevé, en général supérieur à 50 mg/L [4].



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Connaissances des prestataires des soins et des relais communautaires sur le diabète sucré à Kinshasa, RD Congo en 2016
J.L Luboya, S. Botomba, N. Poka, M.T. Muyer - Congo-Kinshasa - pages 479-491


X

Connaissances des prestataires des soins et des relais communautaires sur le diabète sucré à Kinshasa, RD Congo en 2016 Connaissances des prestataires des soins et des relais communautaires sur le diabète sucré à Kinshasa, RD Congo en 2016 est évalué 1 étoiles

Auteurs : J.L Luboya, S. Botomba, N. Poka, M.T. Muyer - Congo-Kinshasa
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 479-491


Résumé

Introduction : Le dépistage précoce est une des stratégies de la prévention du diabète. Le dépistage communautaire devrait utiliser les Relais Communautaires (RECO) et les prestataires des soins. Le but de ce travail était de faire un état des lieux sur leurs connaissances et déterminer leur apport dans le dépistage du diabète.
Patients et méthode : Cette étude est la première de ce genre en RDC sur ce sujet. C’est une étude sur les connaissances qui s’est déroulée de janvier à mai 2016. Un échantillonnage à deux degrés a été réalisé. Au 1er degré, 4 zones de santé dont 2 urbaines et 2 urbano-rurales ont été choisies de façon aléatoire. Au 2ème degré, 4 aires de santé ayant des centres prenant en charge le diabète ont été choisies au hasard. Des critères ont été établis pour le recrutement des relais communautaires et des prestataires de soins. L’étude a concerné les connaissances de ces derniers sur le diabète. Une interview sur base d’un questionnaire a été conduite. La moyenne, la déviation standard, les mesures de fréquence et les pourcentages ont été calculés.
Résultats : Les relais communautaires étaient âgés en moyenne de 45 ± 28 ans, souvent sans profession et d’un niveau d’étude moins que le baccalauréat. La majorité méconnaissait le diabète. Quant aux prestataires des soins, ils étaient âgés de ≥ 45 ans et deux tiers étaient formés sur le diabète, la moitié n’en connaissait ni les facteurs de risque ni les moyens de prévention.
Conclusion : Les RECO et les prestataires des soins méconnaissent souvent le diabète. En outre, les Formations Sanitaires (FOSA) au niveau primaire ne gèrent pas convenablement le diabète. Il est donc impérieux d’organiser des formations pour les relais communautaires et les prestataires de soin sur le diabète afin d’améliorer la prise en charge de cette maladie en milieu urbano-rural.


Summary
Knowledge of healthcare providers and community relays on diabetes mellitus in Kinshasa, DR Congo in 2016

Introduction: Early detection is one of the strategies to prevent diabetes mellitus. Community screening should use Community workers and healthcare providers. The purpose of this study was to make an inventory of the knowledge of the community workers and health providers and to determine their contribution in the detection of diabetes.
Methodology: This study is the first on this subject in DRC. This is a study on knowledges which took place from January to May 2016. A two-stage sampling was carried out. At the first, level 4 health zones, 2 urban and 2 urban-rural, were chosen randomly. At the second level, 4 health areas with diabetes health facilities were selected at random. Criteria have been established for the recruitment of community workers and providers. This part of the study only concerns their knowledge on diabetes. An interview based on a questionnaire was conducted. The mean, standard deviation, frequency measurements and percentages were calculated.
Results: Community workers were on average 45 years ± 28, often without occupation and with a level of education below the baccalaureate. The majority did not know about diabetes. As for health care providers, they were over the age of 45. Two thirds were trained in diabetes and half didn’t know neither the risk factors nor the means of prevention.
Conclusion: Community Workers and care providers often misunderstand diabetes. On the other hand, Health Facilities at the primary level do not properly handle diabetes management activities. It is there-fore imperative to organize training for community workers and care providers to improve the management of this disease in urban-rural areas.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Mohamed Diomandé Etude des facteurs prédictifs de la polyarthrite rhumatoïde érosive à Abidjan
M. Diomandé, A. Bamba, A. Traoré, YNC Kpami, Y. Coulibaly, ORF Miantuasila, A.K. Coulibaly, KJM Djaha, M. Gbané-Koné, B. Ouattara, J.C Daboiko, E. Eti - Côte d'Ivoire - pages 492-498


X

Docteur Mohamed Diomandé Etude des facteurs prédictifs de la polyarthrite rhumatoïde érosive à Abidjan Etude des facteurs prédictifs de la polyarthrite rhumatoïde érosive à Abidjan est évalué 1 étoiles

Auteurs : M. Diomandé, A. Bamba, A. Traoré, YNC Kpami, Y. Coulibaly, ORF Miantuasila, A.K. Coulibaly, KJM Djaha, M. Gbané-Koné, B. Ouattara, J.C Daboiko, E. Eti - Côte d'Ivoire
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 492-498


Résumé

Objectif : Identifier les facteurs prédictifs de la polyarthrite rhumatoïde érosive observée à Abidjan.
Matériels et méthode : Etude rétrospective et analytique menée au service de rhumatologie du CHU de Cocody (Abidjan-Côte d’Ivoire) de janvier 2009 à juin 2020 portant sur des patients souffrant de polyarthrite rhumatoïde diagnostiquée sur la base des critères ACR 1987 et/ou des critères de l’ACR/EULAR 2010, avec des érosions osseuses radiographiques.
Résultats : La fréquence hospitalière de la polyarthrite rhumatoïde érosive était de 56,46% soit 83 sur 141 dossiers de polyarthrite rhumatoïde recensés pendant la période d'étude. Notre effectif comportait 69 femmes (83,13%) et 14 hommes (16,87%) dont l’âge moyen au moment du diagnostic était de 46,31 ± 12,54 ans. Le délai diagnostique moyen de la maladie était de 69,39 ± 60,61 mois soit un délai diagnostique de 5,8 ans en moyenne. On observait une raideur matinale supérieure à une heure (78,31%), des déformations articulaires dans 62,65% des cas et des rachialgies cervicales hautes (60,86%). Les manifestations extra-articulaires recensées (85,54%) étaient dominées largement par les signes généraux (84,34%) et les atteintes hématologiques (77,11%). La vitesse de sédimentation et la C-réactive protéine moyennes étaient respectivement de 57,67 mm et 50,78 mg/l. Les facteurs rhumatoïdes et les Anticorps Anti-Peptides Cycliques Citrullinés (ACCP) étaient positifs dans respectivement 57,69% et 74,65% des cas. La présence de déformations articulaires (p = 0,00) et la positivité des anti-CCP (p = 0,003) étaient prédictifs de la présence d’érosions osseuses radiographiques.
Conclusion : La polyarthrite rhumatoïde érosive est très fréquente à Abidjan. Les facteurs prédictifs de la polyarthrite rhumatoïde érosive à la radiographie standard sont la présence de déformations articulaires cliniques et la positivité des anticorps anti-CCP.


Summary
Study of predictive factors for erosive rheumatoid arthritis observed in Abidjan, Ivory Coast

Objective: To identify the predictive factors for the erosive rheumatoid arthritis observed in Abidjan.
Materials and method: Retrospective and analytical study carried out at the department of rheumatology of university hospital teaching of Cocody (Abidjan-Ivory Coast) from January 2009 to June 2020. We retained the patients suffering from rheumatoid arthritis diagnosed on the basis of the ACR 1987 and/or ACR/EULAR 2010 criteria, with bone erosions observed on radiographic imaging.
Results: The hospital frequency of erosive rheumatoid arthritis was 56.46% or 83 out of 141 rheumatoid arthritis cases identified during the study period. Our sample consisted of 69 women (83.13%) and 14 men (16.87%) whose mean age at diagnosis was 46.31 ± 12.54 years. The mean diagnostic delay was 69.39 ± 60.61 months, which corresponds to a diagnostic delay of 5,8 years. Morning stiffness greater than one hour (78.31%), joint deformities were observed in 62.65% of cases axial cervical involvement (60.86%). The extra-articular manifestations identified (85.54%) were largely dominated by general signs (84.34%) and haematological manifestations (77.11%). The mean sedimentation rate and C reactive protein were respectively 57.67 mm and 50.78 mg/l. Rheumatoid factors and Anti-Citrullined Peptide Antibodies (ACPA) were positive in 57.69% and 74.65% of cases, respectively. Clinical joint deformities (p = 0.00) and ACPA positive RA (p = 0.003) were predictive of the presence of radiographic bone erosions.
Conclusion: Erosive rheumatoid arthritis is very common in Abidjan. The predictive factors of erosive rheumatoid arthritis were presence of joint deformities and the positivity of ACPA.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Damien  Maugard Aide médicale au profit de la population tchadienne d’Abéché et de la région du Ouaddai dans le cadre de l’opération Barkhane 13
D. Maugard, N. Rigaud-Augeraud, R. Dubourg - France - pages 499-506


X

Docteur Damien  Maugard Aide médicale au profit de la population tchadienne d’Abéché et de la région du Ouaddai dans le cadre de l’opération Barkhane 13 Aide médicale au profit de la population tchadienne d’Abéché et de la région du Ouaddai dans le cadre de l’opération Barkhane 13 est évalué 1 étoiles

Auteurs : D. Maugard, N. Rigaud-Augeraud, R. Dubourg - France
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 499-506


Résumé

Introduction : La ville d’Abéché au Tchad est une des bases opérationnelles avancées de l’opération Barkhane. La spécificité de ce site est l’activité médicale du Rôle 1 majoritairement réalisée au profit de la population de la région du Ouaddai. L’objectif de l’étude était d’évaluer cette activité au travers des caractéristiques démographiques des patients, des pathologies et des pratiques médicales en situation isolée.
Matériels et méthode : Une étude épidémiologique observationnelle rétrospective a été réalisée du 30 septembre 2018 au 30 janvier 2019 à partir du registre de consultations du Rôle 1.
Résultats : Deux mille trois cent quarante consultations ont été recensées et 1431 patients ont été inclus dans notre étude. La population étudiée, avec un sex-ratio de 1:1, était majoritairement des enfants de moins de 15 ans (79,8%). Deux-cent soixante-deux examens complémentaires ont été réalisés. Les principaux symptômes étaient d’ordre digestifs (30,9%), dermatologiques (16,1%) et otorhinolaryngologiques (15,6%). Les diarrhées représentaient le motif de consultation principal (22,6%).
Conclusion : Notre étude contribue à une meilleure connaissance de l’activité médicale en Rôle 1 sur une mission d’aide médicale à la population en situation isolé. Elle permet également de mettre en évidence la polyvalence des médecins en Rôle 1 et l’intérêt de la formation continue.


Summary
Medical assistance for the Chadian population of Abeche and the Ouaddai region in the context of the Barkhane operation 13

Introduction: The city of Abeche in Chad is one of the French advanced operational bases of Operation Barkhane. The specificity of this site is the medical activity of Role 1 mainly carried out for the benefit of the population of the Ouaddai region. The objective of the study was to evaluate this activity through patient demographics, pathologies and medical practices in isolated situations.
Materials and method: A retrospective observational epidemiological study was conducted from September 30th, 2018, to January 30th, 2019, from the Rôle 1 consultation registry.
Results: Two thousand and three hundred forty (2340) consultations were identified, and 1431 patients were included in our study. The study population, with a sex ratio of 1:1, was predominantly children under 15 years of age (79.8%). Two hundred and sixty-two additional examinations were carried out. The main symptoms were gastrointestinal (30.9%), dermatological (16.1%) and otolaryngological (15.6%). Diarrhea was the main reason for consultation (22.6%).
Conclusion: Our study contributes to a better knowledge of the medical activity in Rôle 1 on a mission of medical aid to the population in isolated situation. It also highlights the versatility of Rôle 1 physicians and the value of continuing education.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Pierre Eric Gandzali-Ngabe Intérêt du débit de filtration glomérulaire dans l’ostéonécrose de la tête fémorale du drépanocytaire à Brazzaville
P.E. Gandzali-Ngabe, L. Ngolet Ocini, R. Loumingou, T.D. Eyeni Sinomono, A.D.R Bitoumbou, L.T. Ocko Gokaba, G.M. Gnanga, J.B. Ikapi, A. Elira Dokekias - Congo-Brazzaville - pages 507-512


X

Docteur Pierre Eric Gandzali-Ngabe Intérêt du débit de filtration glomérulaire dans l’ostéonécrose de la tête fémorale du drépanocytaire à Brazzaville Intérêt du débit de filtration glomérulaire dans l’ostéonécrose de la tête fémorale du drépanocytaire à Brazzaville est évalué 3 étoiles

Auteurs : P.E. Gandzali-Ngabe, L. Ngolet Ocini, R. Loumingou, T.D. Eyeni Sinomono, A.D.R Bitoumbou, L.T. Ocko Gokaba, G.M. Gnanga, J.B. Ikapi, A. Elira Dokekias - Congo-Brazzaville
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 507-512


Résumé

L’objectif de cette étude était de contribuer à l’amélioration de la prise en charge des sujets drépanocytaires à Brazzaville.
Matériels et méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective, descriptive et analytique. Elle s’est étendue sur une période de 9 ans allant du 1er juillet 2010 au 1er juillet 2019. L’étude avait concerné les patients drépanocytaires homozygotes de 16 ans et plus qui avaient consulté ou avaient séjourné dans les services d’hématologie, d’orthopédie et de chirurgie pédiatrique du CHU-B, au CNRDr ou dans les services de chirurgie polyvalente et chirurgie pédiatrique de l’Hôpital Central des Armées. La créatininémie était en micromoles/l et la formule de MDRD était utilisé pour calculer de débit de filtration glomérulaire. L’analyse statistique s’est faite à l’aide des logiciels Epi info version 7.3.3.2. et IBM SPSS.
Résultats : Sur 10.072 patients drépanocytaires recensés, 70 présentaient une Ostéo-Nécrose de la Tête Fémorale (ONTF) suspectée ou confirmée radiographiquement. La prévalence de la pathologie à Brazzaville était de 0,7%, avec une moyenne d’âge de 27,1 ± 11,8 ans comme extrêmes 7 ans et 63 ans. Parmi les drépanocytaires avec ONTF, 23 patients avaient fait une créatininémie soit 32,8%. Neuf patients soit 64,2% avaient 4 crises vaso-occlusives par an ou plus. Les patients au stade 4 d’Arlet et Ficat et une atteinte rénale étaient 9 soit 64,2%. Le taux moyen d’hémoglobine était de 7,8 g/dl ± 2,09 g/dl (extrêmes 3g/dL et 13,3g/dL). Le taux moyen du Débit de Filtration Glomérulaire (DFG) était de 2872,91 ml/min/1,73 m2 ± 1400,7 ml/min/1,73 m2 (extrêmes 5,4 ml/min/1,73 m2 et 29591,4 ml/min/1,73 m2), 92,3% de ces patients avaient une hyperfiltration glomérulaire.
Conclusion : L’hyperfiltration glomérulaire est élevée parmi les drépanocytaires homozygotes S avec ONTF. Nous devrons envisager une corrélation entre le stade d’Arlet et Ficat et l’hyperfiltration glomérulaire.


Summary
Interest of the glomerular filtration rate in osteonecrosis of the femoral head of sickle cell patients in Brazzaville

The objective of this study was to help improve the management of sickle cell patients in Brazzaville.
Materials and methods: We carried out a retrospective, descriptive and analytical study. It covered a period of 9 years from July 1st, 2010 to July 1st, 2019. The study concerned homozygous sickle cell patients aged 16 and over who had consulted or stayed in the hematology and orthopedics departments. And pediatric surgery at the CHU-B, at the CNRDr or in the multipurpose and pediatric surgery departments of the UTH-B, at the CNRDr or in the polyvalent surgery and departments of the Army Central Hospital. The MDRD formula was used to calculate glomerular filtration rate. The statistical analysis was carried out using Epi info version 7.3.3.2. and IBM SPSS.
Results: Out of 10,072 sickle cell patients identified, 70 had suspected or radiographically confirmed Osteonecrosis of the Femoral Head (ONFH). The prevalence of the disease in Brazzaville was 0.7%, with an average age of 27.1 ± 11.8 years as extremes 7 years and 63 years. Among the sickle cell patients with ONFH, 23 (32.8%) patients had a creatinemia. Nine patients on 23 (64.2%) had 4 vaso-occlusive crises per year or more. Patients with Arlet and Ficat’s stage 4 and kidney disease involvement were 9 (64.2%). The mean hemoglobin level was 7.8 g/dl ± 2.09 g/dl (extremes of 3 g/dl and 13.3 g/dl). The mean of Glomerular Filtration Rate (GFR) was 2872.91 ml/min/1.73 m2 ± 1400,7 ml/min/1.73 m2 (extremes of 5.4 ml/min/1.73 m2 and 29.591.4 ml/min/1.73 m2), 92.3% of these patients have glomerular hyperfiltration.
Conclusion: Glomerular hyperfiltration is high among sickle cell patients homozygous with ONFH. We will need to consider a correlation between Arlet and Ficat stage and glomerular hyperfiltration.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Amadou Bocoum Etude de l’antibioprophylaxie comparée à l’antibiothérapie au cours de la césarienne au Centre Hospitalier Universitaire Gabriel Touré de Bamako, Mali
A. Bocoum, S. Fané, C. Sylla, O. Traoré Soumana, A. Sissoko, I. Kanté, M. Sima, A. Traoré, A. Kouma, M. Diassana, S.A. Sanogo, M.S. Traoré, A. Coulibaly, Z. Dao Seydou, I. Téguété, N. Mounkoro, Y. Traoré, A. Dolo - Mali - pages 513-524


X

Docteur Amadou Bocoum Etude de l’antibioprophylaxie comparée à l’antibiothérapie au cours de la césarienne au Centre Hospitalier Universitaire Gabriel Touré de Bamako, Mali Etude de l’antibioprophylaxie comparée à l’antibiothérapie au cours de la césarienne au Centre Hospitalier Universitaire Gabriel Touré de Bamako, Mali est évalué 1 étoiles

Auteurs : A. Bocoum, S. Fané, C. Sylla, O. Traoré Soumana, A. Sissoko, I. Kanté, M. Sima, A. Traoré, A. Kouma, M. Diassana, S.A. Sanogo, M.S. Traoré, A. Coulibaly, Z. Dao Seydou, I. Téguété, N. Mounkoro, Y. Traoré, A. Dolo - Mali
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 513-524


Résumé

Objectif : Evaluer l’antibioprophylaxie versus l’antibiothérapie au cours de la césarienne.
Matériels et méthodes : Il s’agissait d’une étude de cohorte descriptive, transversale, analytique avec une collecte prospective des données allant de février 2017 à janvier 2018 au CHU Gabriel Touré de Bamako, Mali. Ont été incluses dans cette étude toutes les patientes ayant subi une césarienne programmée ou en urgence dans la classe I ou II d’Altemeier. Nous avons constitué deux groupes : groupe 1 ce sont des patientes césarisées qui ont reçu l’antibioprophylaxie ; Groupe 2 : ce sont des patientes césarisées qui ont reçu l’antibiothérapie.
Résultats : Nous avons collecté un taux d’infection de 4,3% dans le groupe 1 ou groupe d’antibioprophylaxie et de 5,7% dans le groupe 2 ou groupe d’antibiothérapie avec un RR = 0,75 [0,32-1, 74] ; P = 0,50. L’âge moyen des patientes était de 26,86 ± 6,84 ans. Dans notre étude 5,7% des femmes au foyer du groupe 1 et 6,9% du groupe 2 ont développé une infection contre respectivement 0% et 4% des fonctionnaires. Dans le groupe 1 : le taux d’infection dans la classe 2 du score d’ASA était de 17,2% avec un RR = 7,7 et IC [0,2-3,2] ; P = 0,0002 Khi2 = 13,67 et 7,1% dans le groupe 2 avec un RR = 1,3 et IC [0,2-3,2] ; P = 0,66. Ces résultats sont significatifs dans le groupe 1 avec P < 0,05 Khi2 = 13,67. Dans notre étude nous avons trouvé un taux d’infection dans la classe I du score de NNISS de 10% dans le groupe1 avec un RR = 2,5 et IC [0,2-3,2] ; P = 0,36 et 8% dans le groupe 2 avec un RR = 1,5 et IC [0,2-3,2] ; P = 0,60. La durée du travail d’accouchement évaluée était < 6H dans 4,3% pour le groupe 1 et 6,2% pour le groupe 2 avec un RR = 1,1 et IC [0,4-3,5] ; p = 0,79. Dans le groupe 1, les césariennes ont été effectuées en urgence dans 5,6% et programmées dans 1,5%. Dans le groupe 2, les césariennes ont été effectuées en urgence dans 6,9% et aucune patiente n’a été programmée. Dans le groupe 1, les patientes occupaient la 2ème catégorie d’hospitalisation dans 0,9% et la 3ème catégorie dans 9,9%. Dans le groupe 2, les patientes occupaient la 3ème catégorie dans 10%. Les germes retrouvés ont été Citrobacter koseri à 33,3%, Escherichia coli à 33,3%, Staphylococcus sp à 33,3% et Enterococcus sp.
Conclusion : Cette étude a permis de démontrer que l’antibioprophylaxie n’est pas inférieure à l’antibiothérapie au cours de la césarienne.


Summary
Study of antibiotic prophylaxis compared to antibiotic therapy during caesarean section at the Gabriel Touré University Teaching Hospital in Bamako, Mali

Objective: To evaluate antibiotic prophylaxis versus antibiotic therapy during cesarean section.
Materials and methods: This was a descriptive, cross-sectional, analytical cohort study with prospective data collection from February 2017 to January 2018 at the Gabriel Touré University Teaching Hospital in Bamako, Mali. All patients who underwent scheduled or emergency cesarean section in Altemeier class I or II were included in this study. We formed two groups: Group 1, caesarean patients who received antibiotic prophylaxis. Group 2: these caeseran patients who received antibiotic therapy.
Results: We collected an infection rate of 4.3% in group 1 or antibiotic prophylaxis group and 5.7% in group 2 or antibiotic therapy group with an RR = 0.75 [0.32-1.74]; P = 0.50. The mean age of the patients was 26.86 ± 6.84 years. In our study 5.7% of housewives in group 1 and 6.9% of group 2 developed an infection compared with 0% and 4% of civil servants, respectively. In group 1: the infection rate in class 2 of the ASA score was 17.2% with an RR = 7.7 and CI [0.2-3.2]; P = 0.0002 Khi2 = 13.67 and 7.1% in group 2 with an RR = 1.3 and CI [0.2-3.2]; P = 0.66. These results are significant in group 1 with P ‹0.05 Khi2 = 13.67. In our study we found an infection rate in class I of the NNISS score of 10% in group 1 with an RR = 2.5 and CI [0.2-3.2]; P - 0.36 and 8% in group 2 with an RR - 1.5 and CI [0.2-3.2]; P = 0.60. The duration of labor evaluated at < 6H in 4.3% for group 1 and 6.2% for group 2 with an RR = 1.1 and CI [0.4-3.5]; p = 0.79. In group 1, cesarean sections were performed urgently in 5.6% and scheduled in 1.5%. In group 2, cesarean sections were performed urgently in 6.9% and no patient was scheduled. In group 1, the patients occupied the 2nd category in 0.9% and the 3rd category in 9.9%. In group 2, the patients occupied the 3rd category in 10%. The bacteria found were Citrobacter koseri at 33.3%, Escherichia coli at 33.3%, Staphylococcus sp at 33.3% and Enterococcus sp.
Conclusion:This study demonstrated that antibiotic prophylaxis is not inferior to antibiotic therapy during cesarean section.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Aimable Habonimana Diabète et complications infectieuses : étude réalisée au Centre Hospitalier Universitaire de Kamenge à propos de 36 cas
A. Habonimana, C. Gaturagi, F. Nsabiyumva, A. Iradukunda - Burundi - pages 525-530


X

Docteur Aimable Habonimana Diabète et complications infectieuses : étude réalisée au Centre Hospitalier Universitaire de Kamenge à propos de 36 cas Diabète et complications infectieuses : étude réalisée au Centre Hospitalier Universitaire de Kamenge à propos de 36 cas est évalué 1 étoiles

Auteurs : A. Habonimana, C. Gaturagi, F. Nsabiyumva, A. Iradukunda - Burundi
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 525-530


Résumé

Introduction : Le diabète est associé à un risque élevé d’infections surtout bactériennes. Ceci serait lié à l’effet néfaste de l’hyperglycémie sur l’immunité cellulaire. Ces infections sont greffées d’une lourde morbi-mortalité dans cette population. Le but de cette étude est de déterminer le profil clinique de la population diabétique étudiée, et de préciser les particularités épidémiologiques, cliniques et évolutives des infections diagnostiquées.
Matériels et méthodes : Il s’agit d’une étude transversale à visée descriptive et analytique portant sur 36 patients diabétiques (24 hommes et 12 femmes) admis dans les départements de médecine interne et de chirurgie du CHU de Kamenge pour complications infectieuses, réalisée sur la période du 1er avril au 30 juin 2020.
Résultats : L’âge moyen de nos patients était de 53,5 ± 14,7 ans. Quatorze patients étaient diabétiques de type 1 et vingt-deux avaient un diabète de type 2. La durée moyenne d’évolution du diabète était de 10,5 ans. Huit patients avaient un diabète inaugural découvert à l’occasion de la complication infectieuse. L’HbA1C moyenne était de 8,47 ± 0,82% avec des extrêmes de 7 et 10%. Les infections diagnostiquées étaient, dans l’ordre de taux décroissant de cas, pulmonaire dans 33,3%, cutanée dans 30,6%, urinaire dans 27,8%, digestive dans 13,9% et 13,9% de cas de paludisme. L’évolution a été bonne sous traitement antibiotique et/ou antipaludéen, associée au traitement antidiabétique pour la glycémie élevée. Néanmoins, une amputation a été réalisée chez un patient et un cas de décès a été enregistré.
Conclusion : Un diabète déséquilibré, le cas de tous nos patients, favorise l’apparition d’infections, et les infections intercurrentes peuvent décompenser le diabète. Une prévention basée sur le renforcement de l’éducation du patient diabétique ainsi qu’une prise en charge précoce et adaptée du patient infecté par une équipe multidisciplinaire, doivent être de rigueur.


Summary
Diabetes and infectious complications: A study of 36 cases at the Kamenge University Teaching Hospital

Introduction: Diabetes is associated with a high risk of infections, mainly bacterial. This is believed to be linked to the detrimental effect of hyperglycemia on cellular immunity. These infections are grafted with a heavy morbidity and mortality in this population. The aim of this study is to determine the clinical profile of the diabetic population studied, and to specify the epidemiological, clinical and evolutionary characteristics of the diagnosed infections.
Patients and methods: This is a cross-sectional descriptive and analytical study on 36 diabetic
patients (24 men and 12 women) admitted to the internal medicine and surgery departments of the Kamenge UTH for infectious complications, carried out on the period from April 1st to June 30th, 2020.
Results: The mean age of our patients was 53.5 ± 14.7 years. Fourteen patients had type 1 diabetes and twenty-two had type 2 diabetes. The mean duration of diabetes was 10.5 years. Eight patients had inaugural diabetes discovered during the infectious complication. The mean HbA1C was 8.47 ± 0.82% with extremes of 7 and 10%. The diagnosed infections were, in order of decreasing rate of cases, pulmonary in 33.3%, skin in 30.6%, urinary in 27.8%, digestive in 13.9% and 13.9% of cases of malaria. The outcome was good under antibiotic and/or anti-malaria treatment, combined with anti-diabetic treatment for high blood sugar. Nevertheless, an amputation was performed in one patient and a case of death was recorded.
Conclusion: Unbalanced diabetes, the case of all our patients, promotes the development of infections, and intercurrent infections can decompensate diabetes. A prevention based on strengthening the education of the diabetic patient as well as early and appropriate management of the infected patient by a multidisciplinary team must be essential.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Idrissa Basse Hétérotaxie de l’enfant, du diagnostic à la prise en charge. A propos de 3 observations
I. Basse, M. Mbengue, N.F. Coly, A.B. Sibabi, F. Diaby, N. Ndiaye, D.C Obambi, N.R. Diagne/Gueye - Sénégal - pages 531-534


X

Docteur Idrissa Basse Hétérotaxie de l’enfant, du diagnostic à la prise en charge. A propos de 3 observations Hétérotaxie de l’enfant, du diagnostic à la prise en charge. A propos de 3 observations est évalué 1 étoiles

Auteurs : I. Basse, M. Mbengue, N.F. Coly, A.B. Sibabi, F. Diaby, N. Ndiaye, D.C Obambi, N.R. Diagne/Gueye - Sénégal
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 6809 - Août/Septembre 2021 - pages 531-534


Résumé

Introduction : Le syndrome d’hétérotaxie est une association malformative rare, caractérisée par une disposition anormale des organes intrathoraciques et/ou intra-abdominaux dont le pronostic dépend des anomalies associées telles que la polysplénie ou l’asplénie, les malformations cardiaques, vasculaires, intestinales et biliaires.
Observations : Nous rapportons 3 observations pour lesquelles les diagnostics d’hétérotaxie furent posés tardivement à 2 mois, 7 mois et 3 ans devant des manifestations non-spécifiques. La radiographie thoracique a permis d’orienter au diagnostic pour 2 cas. L’échographie cardiaque reste un outil pouvant orienter au diagnostic mais demeure indispensable pour la recherche de malformations cardiaques associées. La TDM thoraco-abdominale est restée l’examen de choix chez deux de nos patients pour la description complètes des lésions. Chez un de nos patients aucun traitement spécifique n’a été nécessaire, cependant les 2 autres restent toujours en attente de cure définitive de leurs malformations cardiaques.
Conclusion : L’hétérotaxie est un syndrome rare souvent méconnu par bon nombre de praticiens. Elle peut associer des anomalies graves notamment cardiaques et hépatiques dont dépend le pronostic.


Summary
Child heterotaxia, from diagnosis to care: about 3 observations

Introduction: Heterotaxic syndrome is a rare malformative association, characterized by an abnormal arrangement of the intrathoracic and/or intra-abdominal organs whose prognosis depends on associated abnormalities such as polysplenia or asplenia, cardiac, vascular intestinal and biliary malformations.
Observation: We report 3 observations in which the diagnosis of heterotaxia was made late at 2 months, 7 months and 3 years in front of non-specific manifestations. Chest x-ray was used to make the diagnosis in 2 cases. Cardiac ultrasound remains a tool that can guide diagnosis but remains essential for the search for associated heart defects. Thoraco-abdominal CT remained the test of choice in two of our patients for a complete description of the lesions. In one of our patients, no specific treatment was necessary, however the other 2 patients are still waiting for a definitive cure of their heart defects.
Conclusion: Heterotaxia is a rare syndrome often ignored by many practitioners. It can be associated with serious abnormalities, in particular cardiac and hepatic conditions, on which the prognosis depends.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.




Acheter le N° 6809 - Août/Septembre 2021

Version papier uniquement

1. Choisissez votre zone de livraison

2. Votre statut

2. Votre offre


Article ajouté au panier avec succès





Accès direct aux sites APIDPM :

Revue, rubriques de formation continue,
Annonces de congrès, actualités...

Médecine d'Afrique noire électronique
Médecine du Maghreb électronique
Odonto-Stomatologie électronique
Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments

PACKS JETONS

Découvrez nos offres Packs jetons - Plus d'infos

ABONNEMENTS

Découvrez notre offre d'abonnement à nos revues - Plus d'infos

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous

APIDPM Santé Tropicale

Qui sommes-nous ?

Conditions générales



APIDPM est éditeur de sites médicaux :


Médecine d'Afrique noire électronique Médecine du Maghreb électronique Odonto-Stomatologie électronique Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments