Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Prévenir la malformation congénitale - 22/01/2010 - L'express de Madagascar - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Une des préoccupations des femmes enceintes, c’est l’éventualité d’accoucher d’un bébé anormal. Des médecins donnent quelques conseils susceptibles d’éviter de tel cas. Le premier congrès pédiatrique de l’océan Indien a osé aborder un des sujets préoccupants pour les femmes enceintes. La malformation congénitale figure parmi les problématiques de la santé néo-natale. Les raisons des anomalies sont nombreuses, mais les médecins spécialistes insistent sur le fait que la plupart ne sont pas connues.

Toutefois, des facteurs primaires sont à éviter chez les femmes enceintes, pour ne citer que la toxoplasmose et la rubéole. Afin de mieux les protéger et de minimiser les risques, les gynécologues mettent garde les femmes enceintes sur la prise de certains médicaments qui sont néfastes à leur santé et à celle du bébé.

Echographie

«Des malformations congénitales sont quelquefois d’origine héréditaire, d’autres liées aux facteurs environnementaux », explique Dr Maryse Rabenasolo, chef de clinique et chirurgien pédiatre au Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona.
La malformation des pieds peut provenir de la posture de la femme enceinte qui reste assise trop longtemps. La quiétude est conseillée surtout en début de grossesse, car la formation des organes se trouve à un moment crucial.

Les consultations prénatales et les examens médicaux sont connus comme les meilleures façons pour repérer à l’avance les anomalies de grossesse. La pratique d’une échographie fait partie des méthodes pouvant déceler d’éventuels problèmes.

«La malformation est visible à l’échographie anténatale. En cas d’anomalies, il faut renforcer les examens. Les femmes enceintes sont encouragées à effectuer des consultations prénatales avant la 14è semaine de la grossesse, période de formation des organes », explique Dr Domoina Randriambololona, gynécologue au sein de la Maternité de Befelatanana.
Il faut toujours assurer la bonne santé de la femme pendant sa grossesse, et le mari peut y jouer un rôle essentiel.

Fanja Saholiarisoa

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !