Santé tropicale à Madagascar - Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale à Madagascar > Revue de presse

Revue de presse

Santé maternelle et néonatale : Madagascar en progression mais risque de stagnation - 01/04/2009 - Midi Madagasikara - MadagascarEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Plus de 500 000 femmes meurent de causes liées à la grossesse et à l’accouchement dans le monde tous les ans et 4 millions de nouveau-nés meurent dans les 28 jours qui suivent leur naissance. Madagascar est concerné de près par ce problème, avec 8 femmes qui décèdent tous les jours de causes liées à la grossesse et à l’accouchement. Dans son dernier rapport sur la « situation des enfants dans le monde 2009 », qui examine particulièrement la question de la santé maternelle et néonatale, l’UNICEF met en évidence une réalité mondiale qui relate un fossé flagrant séparant les pays industrialisés et ceux les moins avancés en matière de risque de décès maternel.

112 pour 1 000. A Madagascar, la situation reste préoccupante, bien que des progrès aient été accomplis ces dix dernières années. En effet, le pays affiche une progression avec un taux de mortalité des moins de 5 ans (TMM5) de 112 pour mille naissances vivantes en 2007, contre 168, une quinzaine d’années auparavant. De même, les mesures de gratuité des soins pour les futures mères dans les formations sanitaires publiques - et la gratuité des opérations césariennes, mise en place par le ministère de la Santé l’an dernier - ont permis de réduire les décès maternels et néonataux. Néanmoins, des efforts restent à faire. Le pays figure encore à la 32e place sur 190 pays, dans le classement mondial du TMM5. La Sierra Leone y est classée numéro 1 (TMM5 le plus élevé au monde : 262 sur 1 000 naissances vivantes) et la Suède, le Luxembourg, l’Islande, Singapour en dernière position (TMM5 le plus bas au monde : 3 sur 1 000).

« Tel qu’il est inscrit dans le Madagascar Action Plan dans l’engagement 5 défi n°6, Madagascar s’est engagé sur plusieurs fronts pour réduire de 469 à 273 pour 100 000 naissances vivantes, les décès de causes liées à la grossesse et à l’accouchement, à l’horizon 2012. Il est aujourd’hui important de conjuguer la détermination, les éléments de preuve, les idées novatrices et les ressources qui ont permis de réaliser des progrès rapides et durables en faveur de la survie de l’enfant, de les appliquer à la santé maternelle et néonatale », déclare Bruno Maes, représentant de zone de l’Unicef pour Madagascar, Maurice et Comores.

Au-delà de la santé maternelle et néonatale, les chapitres indissociables avec ceux de l’enfant et de la femme tels la protection de l’enfant (contre la violence et les mauvais traitements, l’élimination du travail des enfants, etc.), l’éducation, l’alphabétisation, le travail à accomplir est titanesque à moins de 6 ans de la date butoir des OMD, en 2015. Pour Madagascar en particulier, les impacts négatifs des troubles politico-sociaux actuels affecteront inévitablement les populations les plus vulnérables, dont les femmes et les enfants. Avec un risque de stagnation des résultats en matière de santé maternelle et néonatale.

Hanitra R.

Lire l'article original

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

MadagascarSanté tropicale à Madagascar
Le guide de la médecine et de la santé à Madagascar


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !