L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Pour les professionnels de santé exerçant au Maghreb, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Le recours aux urgences périphériques de la région sanitaire de Sousse (Tunisie)note

Auteurs : I. Bougmiza, Th. Ajmi, M. El Ghardalou, R. Gataa, N. Farhat, A. Mtiraoui - Tunisie

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 176 - Mai 2010 - pages 21-31


Résumé

Objectif : Décrire les motifs de consultation, les diagnostics établis et le processus de recours aux urgences périphériques de la région sanitaire de Sousse.
Méthode : Entre décembre 2005 et janvier 2006, une étude transversale à visée descriptive a été conduite dans trois services d’urgence des hôpitaux d’Enfhida, de Kalaa Kbira et de Msaken de la région de Sousse. Une fiche de recueil des données a été utilisée précisant les caractéristiques socio-démographiques des patients, leurs motifs de consultation ainsi que les diagnostics établis. Le codage des données a été effectué avec la Classification Internationale des Soins Primaires.
Résultats : Au total, 960 consultations ont été enregistrées pendant la période de l’étude. 91 consultations (9,5%) étaient jugées comme de vraies urgences par les médecins. L’âge médian des consultants était de 26 ans. Le sex-ratio hommes /femmes était de 1,2. 97,6% (n = 937) patients étaient «auto- référés». 1114 motifs de consultation ont été recensés. La fièvre était le motif le plus fréquent avec 13,6%. Les pathologies respiratoires ont occupé la première place (27,9%) du total des diagnostics. L’angine aiguë était classée au premier rang.
Conclusion : Les résultats de ce travail ont montré que l’utilisation des services des urgences périphériques de la région de Sousse est inappropriée. Ceci est lié probablement à la facilité d’accès aux services des urgences. Il faudrait alors éduquer les consultants en leur rappelant la mission principale des services des urgences ainsi que prolonger l’activité des centres de santé de base les après-midi.

Summary
The use of peripheral emergencies departments in the sanitary region of Sousse (Tunisia)

Objective: To describe the reasons for encounter, diagnoses established and the recourse process to the peripheral emergencies departments in the sanitary region of Sousse.
Method: Between December 2005 and January 2006, a descriptive and cross-sectional study was conducted in three emergency departments of hospitals Enfhida, Kalaa Kbira and Msaken in the region of Sousse. The socio-demographic characteristics of patients, their reasons for encounter and the diagnoses established were collected. The coding of data was carried out with the International Classification of Primary Care.
Results: In total, 960 were included during the study period. 91 consultations (9.5%) were considered as real emergencies by doctors. The median age of consultants was 26 years. The sex ratio between men and women was 1.2. 97,6% (n = 937) patients were autoreferred. 1114 reasons for encounter were identified. The fever was the most common reason in 13.6% of cases. The respiratory diseases have occupied the first place (27.9%) of total diagnoses. The acute angina dominated the respiratory diseases.
Conclusion : The results of this work has shown the inappropriate use of the peripheral emergency departments services in the sanitary region of Sousse. This is probably linked to the easy access to emergency services. Then, we should educate the consultants reminding them the primary mission of emergency services and we should extend the activity of primary health care centres in the afternoon.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(3,3 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 759 fois, téléchargé 26 fois et évalué 4 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant au Maghreb, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !