L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 31ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Pour les professionnels de santé exerçant au Maghreb, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Conjoints de bipolaires et qualité de vienote

Auteurs : ELLOUZE F., AYADI S., CHANOUFI L., MASMOUDI S., M’RAD M.F. - Tunisie

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 181 - Novembre 2010 - pages 38-44


Résumé

Objectif : Evaluer la qualité de vie d’une population de conjoints de patients bipolaires.
Matériels et méthodes : Nous avons mené une étude transversale où nous avons colligé un groupe composé de 50 conjoints de patients suivis pour trouble bipolaire I selon les critères de DSM IV. L’évaluation de la qualité de vie a été réalisée par la passation de l’échelle de qualité de vie : SF-36. Cette échelle comporte 36 questions réparties en huit dimensions.
Résultats : L’analyse des variations des scores moyens des huit dimensions de la SF-36 de l’ensemble des conjoints a montré que seules 2 dimensions étaient préservées dont la santé physique (D1) et la D2. Apres standardisation il s’avère que toutes les dimensions étaient aussi altérées hormis deux : santé physique (D1) et la vie et relation avec les autres (D6). Dans notre étude, une qualité de vie altérée était corrélée au sexe féminin, pas au sexe masculin, un nombre d’enfants supérieur à 1, un bas niveau socioéconomique, une méconnaissance de la maladie avant le mariage, une durée d’évolution dépassant 10 ans, un nombre d’hospitalisation supérieur à 1, un suivi irrégulier et à une mauvaise observance du traitement.
Discussion : La femme serait plus exposée à la stigmatisation, au stress engendré par les différents rôles et les difficultés financières. Notre contexte socioculturel lui impose de ne point se séparer de son mari malade, elle aurait de ce fait une qualité de vie plus altérée. La méconnaissance de la maladie peut être envisagée sous le même angle puisqu’elle signifie que le conjoint n’a pas choisi de vivre avec le patient bipolaire. Il s’agit d’une situation qui lui a été imposée.
Conclusion : La reconnaissance des facteurs contribuant à l’altération de la qualité de vie des conjoints pourra nous permettre d’atténuer leurs effets par des mesures préventives.

Summary
Bipolars’ spouse quality of life

Objective: To assess the quality of life of a population of spouses of bipolar patients.
Materials and methods: We conducted a study including 50 spouses of patients followed for bipolar I disorder according to DSM IV criteria. Evaluating the quality of life has been achieved by the scale of quality of life: SF-36. This scale contains 36 questions divided in 8 dimensions.
Results: The analysis of the variations of the 8 dimensions mean scores of all spouses showed that only 2 dimensions were preserved : physical health (D1) and D2. After standardization, we noted that all dimensions were altered except 2 : physical health (D1) and life and relation to others (D6). The quality of life was impaired in most spouses. Impaired quality of life was associated to sex, the number of children, lew socioeconomic level, a poor compliance.
Discussion: Woman seems to be more exposed to stigmatisation, to stress engendered by her different roles and financial difficulties. Women are forced by our socio-cultural context not to leave their diseased husband, so, her quality of life is more affected. Ignorance of the disease can be seen from the same angle because the spouse doesn’t choose to live with a bipolar patient. This situation is set to her.
Conclusion: Considering the consequences that may have the appearance of bipolar disorder on the patient’s spouse, certain measures must be proposed to improve their quality of life.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 788 fois, téléchargé 14 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 31ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant au Maghreb, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !