L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 31ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Pour les professionnels de santé exerçant au Maghreb, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Méningites en réanimation néonatale : place de la ponction lombairenote

Auteurs : M. Sabib, A. Barkat, M. Kabiri, L.Karboubi, N. Lamdouar Bouazzaoui - Maroc

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 188 - Juillet/Août 2011 - pages 27-33


Résumé

La confirmation d’une infection néonatale nécessite la mise en évidence du germe responsable à partir de différents prélèvements. A cet égard, la réalisation en routine d’une Ponction Lombaire (PL), soulève certains problèmes.
Le but de cette étude a été d’analyser les risques encourus par une PL faite systématiquement et d’identifier les facteurs prédictifs de son échec. Nous avons également essayé d’évaluer les signes cliniques prédictifs d’une PL positive et les informations apportées par cet examen.
Population et méthodes : Il s’agit d’une étude prospective réalisée à l’unité de réanimation et de soins intensifs du CNRNN à l’hôpital d’enfants de Rabat. L’étude s’est déroulée sur une période de 4 mois allant de juillet à octobre 2008. Nous avons retenu les dossiers des enfants suspects d’infection et qui ont eu au moins une PL au cours de leur hospitalisation.
Résultats : 127 malades ont été hospitalisés au cours de la période de l’enquête. 61,5% étaient suspects d’infection. La PL était réalisée d’emblée chez 87% des ces malades. Elle était différée dans les autres cas pour instabilité respiratoire ou hémodynamique ou devant la présence d’un syndrome hémorragique. 77% étaient des nouveau-nés à terme, 12,8% étaient prématurés et 10,2% étaient âgés entre 1 et 3 mois.
Sur le plan clinique : 33% des malades présentaient des signes neurologiques, 18% étaient fébriles. Un syndrome inflammatoire avec une CRP > à 20 mg/l était objectivé dans 87% des cas. Le LCR était sanglant, dans 23% des cas. Les risques de LCR hémorragique augmentaient avec le degré de prématurité et le petit poids de naissance. L’hémorragie a entraîné une modification des paramètres biochimiques et cytologiques du LCR. La culture de 4 échantillons de LCR (5%) était positive. Il s’agissait d’infections nosocomiales à pseudomonas. Un même germe a été retrouvé à l’hémoculture et à la culture du LCR dans un cas.
Conclusion : Il est certes évident que la PL risque de ramener un LCR hémorragique, d’aggraver l’état clinique de l’enfant et que l’identification du germe responsable est possible à l’hémoculture. Cependant, devant la gravité d’une méningite méconnue non ou mal traitée, la non-spécificité des signes de la méningite à cet âge et l’absence d’autre moyen pouvant écarter la localisation méningée, nous optons pour la réalisation systématique de la PL chez tout nouveau-né suspect d’infection tout en sachant qu’ elle peut être différée quand l’enfant est en détresse respiratoire et/ou hémodynamique.

Summary
Neonatal meningitis in ICU: place of lumbar puncture

Confirmation of neonatal sepsis requires the identification of an etiologic agent from different body fluids. Routine Lumbar Puncture (LP), may raise some problems.
The objective of this study was to analyze the risks faced by an LP done systematically and to identify predictors of failure. We also tried to assess the clinical predictors of a positive LP and the information provided in this review.
Population and methods: This is a prospective study in the ICU and intensive care of NRCNN at Children’s Hospital of Rabat. The study was conducted over a period of four months from July to October 2008. We have retained the records of suspected infected children and who had at least one LP during their hospitalization.
Results: 127 patients were hospitalized during the survey period. 61.5% were suspected of infection. The LP was performed immediately in 87% of cases. It was postponed for respiratory distress or hemodynamic instability or for the presence of a hemorrhagic syndrome. 77% of neonates were at term, 12.8% were premature and 10.2% were aged between 1 and 3 months. 33% of patients had neurological signs and 18% were febrile. An inflammatory syndrome with CRP > 20 mg/l was objectified in 87% of cases. The CSF was bloody in 23% of cases. Risk of hemorrhagic CSF increased with the degree of prematurely and low birth weight. The haemorrhage caused a change of cytology and biochemical parameters of CSF. The culture of 4 CSF samples (5%) was positive. It was nosocomial pseudomonas. The same germ was found in the blood culture and CSF culture in one case.
Conclusion: It is certainly clear that the PL may bring a hemorrhagic CRL, aggravating the clinical condition of the child and that the identification of the responsible germ is possible in the blood. However, in front of the severity of a little known or poorly treated meningitis, the non specificity of signs of meningitis at this age and the absence of other means that can exclude meningeal localization, we opt for the systematic implementation of the PL in any suspect infants from infection while knowing that it can be delayed when the child is in respiratory and/or hemodynamic distress.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 461 fois, téléchargé 30 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 31ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant au Maghreb, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !