L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Pour les professionnels de santé exerçant au Maghreb, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Les facteurs prédictifs de mortalité dans les péritonites post-opératoiresnote

Auteurs : I. Toughrai, K. Amazian, S. Benchekroun, S. Ait Laalim, K. Ibn Majdoub, K. Mazaz - Maroc

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 204 - Mars 2013 - pages 31-38


Résumé

Introduction : Les péritonites post-opératoires sont une complication grave dont la mortalité reste très élevée. Nous rapportons notre expérience dans leur prise en charge, et analysons les facteurs prédictifs de mortalité chez nos malades.
Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude rétrospective des dossiers de patients opérés pour péritonites post-opératoires, entre avril 2009 et juin 2012, au service de chirurgie viscérale B du CHU de Fès. Nous avons étudié les résultats de notre prise en charge en termes de mortalité, morbidité et séjour hospitalier. Nous avons procédé, ensuite, à une analyse univariée puis multivariée des facteurs prédictifs de mortalité chez nos patients.
Résultats : Il s'agit de 43 patients dont 28 hommes (65%) et 15 femmes (35%). L'âge moyen a été de 51,7 ans ± 17. Le délai moyen de la réintervention a été de 8,9 ± 6,6 jours. A l'exploration, 74,4% (32/43) des patients étaient en péritonite. Les fistules anastomotiques représentaient la cause la plus rencontrée dans notre série (35%). Le traitement a été conservateur dans 55,8% des cas. Cinq patients (11,6%) avaient nécessité une deuxième reprise chirurgicale. La mortalité a été de 32,6% (14/43). Le décès est survenu en moyenne après 3 ± 2,5 jours de la reprise. Onze patients (38%) avaient eu des suites immédiates simples, seize patients (55%) avaient eu une infection de paroi et les deux autres avaient eu une éviscération. Le séjour hospitalier moyen a été de 25,6 ± 17,8 jours. En analyse univariée la mortalité était significativement plus élevée chez les patients âgé de plus de 55 ans (p = 0,002) et lorsque la chirurgie initiale a été sus-mésocolique (p = 0,03) ou a comporté une résection digestive (p = 0,02). La présence de polypnée (p = 0,02) ou d'instabilité hémodynamique (p = 0,001) a augmenté de façon significative la mortalité. Nous n'avons pas pu mettre en évidence l'impact de la comorbidité et du délai de réintervention sur le taux de mortalité. En analyse multivariée, l'âge supérieur à 55 ans et l'instabilité hémodynamique ont été identifiés comme facteurs pronostiques de mortalité.
Conclusion : Nous avons pu identifier des facteurs prédictifs de mortalité qui sont connus tels que l'âge, la défaillance viscérale et la chirurgie sus-mésocolique. Le petit nombre de malades porteurs de comorbidité ainsi que le faible effectif des malades appartenant à l'un ou l'autre sous-groupe selon le délai de réintervention, n'ont pas permis de conclure à leur sujet.

Summary
Predictive factors for mortality in post-operative peritonitis

Introduction: Post-operative peritonitis is a severe complication with high mortality. We report our experience in managing this complication. We, also, analyze predictive factors of mortality in our patients.
Patients and methods: We conducted a retrospective study in patients operated for post-operative peritonitis, by our team in the faculty hospital of Fes, from April 2009 to June 2012. We studied outcomes and performed univariate and multivariate analysis of prognostic factors in our patients.
Results: We treated 43 patients, 28 male (65%) and 15 female (35%). The mean age was 51,7 years ± 17. The mean reoperation delay was 8,9 ± 6,6 days. At the exploration, 74,4% (32/43) of patients had peritonitis. Anastomotic leakage was the most frequent cause in our patients. The treatment was conservative in 55,8% of cases. Five patients needed a second laparotomy. The mortality rate was 32,6% (14/43). The death occurred 3 ± 2,5 days later. Eleven patients (38%) had uneventful outcomes, sixteen patients had wound infection and the two remaining patients had an evisceration. The mean length of hospital stay was 25,6 ± 17,8 days. The mortality rate was significantly higher in patients higher than 55 year-old (p = 0,002) and when a sus mesocolic surgery (p = 0, 03) or an intestinal resection (p = 0,02) was performed in the first operation. Polypnea and hemodynamic instability had increased significantly the mortality (p = 0,02, p = 0 ,001). We failed to identify comorbidity and reoperation delay as predictive factors of mortality. In multivariate analysis, both age superior of 55 years and were significant prognostic factors.
Conclusion: We demonstrate that age, organ failure and sus mesocolic surgery increase mortality risk. These factors are considered in literature to be important prognostic ones. We failed to show the significant impact of comorbidity and delayed reoperation probably because of the few number of patients with these characteristics.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 695 fois, téléchargé 55 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant au Maghreb, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !