L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine du Maghreb destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 114 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine du Maghreb


English version English version

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeMédecine du Maghreb
Revue médicale internationale maghrébine

Recherche d'articles publiés dans Médecine du Maghreb

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Prise en charge des cancers primitifs des glandes submandibulairesnote

Auteurs : J. Marrakchi, Z. Attia, Y. Yassine, C. Nassr, M. Ayadi, A. El May, S. Touati, S. Gritli - Tunisie

Publié dans Médecine du Maghreb - N° 208 - Juillet/Août 2013 - 31-37


Résumé

Les tumeurs malignes de la glande submandibulaire se caractérisent par une grande diversité histologique.
But : Apporter notre expérience dans la prise en charge de ces tumeurs et de suggérer une attitude thérapeutique après revue de la littérature. 
Méthodes : Il s'agit d'une étude rétrospective à propos de 20 patients colligés sur 17 ans. La décision thérapeutique était prise au sein d'un comité multidisciplinaire. Les moyens thérapeutiques étaient la chirurgie tumorale et ganglionnaire, la radiothérapie et la chimiothérapie. Les pièces opératoires ont été adressées pour examen anatomopathologique extemporané et définitif. Une surveillance clinique et radiologique a été réalisée. Le recul moyen était de 35 mois.
Résultats : L'âge moyen était de 60,75 ans. Le délai moyen de consultation était de 6,15 mois. La tuméfaction submandibulaire était le motif de consultation chez tous les patients. Des adénopathies cervicales étaient notées chez 8 patients (40%). Seize patients avaient bénéficié d’une tomodensitométrie cervicale et du massif facial et un autre d'une IRM. La radiographie du thorax montrait un aspect de lâcher de ballon chez un patient et une opacité médiastinale chez un autre.
L'abstention chirurgicale avait été décidée pour 2 patients. Les patients métastatiques ont été opérés uniquement dans un but diagnostique. Dix-huit patients (85%) ont eu une submandibulectomie, dont une élargie à la mandibule. Pour le geste ganglionnaire, 11 patients ont eu un curage sélectif triangulaire et 3 un curage fonctionnel complet. Une radiothérapie postopératoire a été réalisée chez 14 patients (70%). Une radiothérapie palliative isolée a été réalisée chez 2 patients. Une chimiothérapie palliative a été indiquée chez les 2 patients présentant des métastases à distance lors du diagnostic, mais n'a été administrée que dans un cas. La rémission complète était notée dans 11 cas (55%). Un seul patient avait présenté une poursuite évolutive. Une récidive loco-régionale avait été décelée chez 2 patients. Deux patients avaient développé secondairement des métastases à distance. Le taux de mortalité dans notre série était de 25%.
Conclusion : Les cancers de la glande submandibulaire représentent une pathologie peu fréquente. Le diagnostic a grandement bénéficié de l'apport de l'imagerie. La stratégie thérapeutique dépend du stade tumoral au moment du diagnostic et de l'état général du patient. Le pronostic de ces tumeurs reste toujours réservé, surtout pour les tumeurs de haut grade diagnostiquées à un stade avancé.

Summary

Malignant tumors of the submandibular gland are characterized by a great histological diversity.
Purpose: To report our experience in the management of these tumors and suggest a therapeutic after review of the literature.
Methods: This is a retrospective study about 20 patients collected over 17 years. Therapeutic decision was taken within a multidisciplinary committee. Therapeutic means were tumor and nodal surgery, radiotherapy and chemotherapy. Surgical specimens were sent or final pathologic examination. Clinical and radiological monitoring was performed. The mean follow up was 35 months.
Results: Mean age was 60.75 years. The average consultation was 6.15 months. Submandibular swelling was the reason for consultation in all patients. Cervical lymph nodes were noted in 8 patients (40%). Sixteen patients underwent a cervical CT scan and just one a cervical MRI. Chest radiography showed an aspect of balloon release in a patient and a mediastinal opacity in another case.
The surgical abstention was decided in 2 patients. Metastatic patients were operated only for diagnostic purposes. Eighteen patients (85%) had a submandibulectomy. Eleven patients had a selective lymphadenectomy and 3 patients had a full functional lymphadenectomy. Postoperative radio-therapy was performed in 14 patients (70%). Palliative radiotherapy was performed in 2 patients.
Palliative chemotherapy was indicated in 2 cases with distant metastases, but was administered in one case. Complete remission was observed in 11 cases (55%). One patient had a further evolution. A loco regional recurrence was detected in 2 patients. Two patients developed secondary distant metastases. The mortality rate in our series was 25%.
Conclusion: Cancers of the submandibular gland represent an uncommon disease. The diagnosis has benefited greatly from the contribution of imaging. The therapeutic strategy depends on the tumor stage at diagnosis and the patient’s general condition. The prognosis of these tumors is still reserved, especially for high-grade tumors diagnosed at an advanced stage.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 10,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,0 étoiles) par les abonnés de Médecine du Maghreb électronique. Il a été consulté 852 fois, téléchargé 29 fois et évalué 2 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine du Maghreb électronique

Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale maghrébine - 32ème annéeCette revue créée en 1986 est devenue le vecteur de communication des chercheurs et scientifiques du Maghreb. Depuis sa création, les sommaires de tous ses numéros ont été assurés par des auteurs Algériens, Marocains et Tunisiens. Médecine du Maghreb leur permet d'être publiés dans une revue de dimension internationale. Très introduite auprès du corps universitaire, elle a toujours eu pour première règle un respect éthique absolu. Depuis 2004, l'édition électronique de Médecine du Maghreb a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !