L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Les tarifs pour la France incluent la TVA.

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire

Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 180,00 €



Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Modalités et complications des accouchements après césariennes. Etude de 160 cas colligés au CHU Karanote

Auteurs : AS ABOUBAKARI, D. AZOUMAH, N. AGBETRA, H. ADAMA, K. AKPADZA - Togo

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5603 - Mars 2009 - pages 176-180


Résumé

Objectif : Décrire les modalités d’accouchement et les complications maternelles et foetales des patientes porteuses de cicatrices utérines de césariennes.
Patientes et méthodes : Cette étude prospective a été menée du janvier 2004 à décembre 2005 dans le service de gynécologie-obstétrique du Centre Hospitalier Universitaire de Kara et a concerné toutes les parturientes porteuses de cicatrices utérines de césariennes.
Résultats : 2205 accouchements ont été réalisés et 160 patientes avaient de cicatrices utérines de césariennes, soit 7,26 % des cas. La césarienne prophylactique a été réalisée dans 44 cas (27,50 %). L’épreuve utérine a été proposée à 116 patientes (72,50 %), et l’accouchement par voie basse a été possible dans 84 cas (72,41 % de l’épreuve). La césarienne d’urgence par échec de l’épreuve utérine a été réalisée dans 32 cas (27.59 % de l’épreuve). Aucun cas de décès maternel ni de rupture utérine n’a été observé. Mais 9 cas d’infections, 6 cas d’hémorragie génitale et 3 cas de déhiscence de cicatrices utérines ont été retrouvées. Neuf nouveau-nés sur 164 étaient décédés (54 pour 1000). Le score d’APGAR à 5 minutes était inférieur à 7 dans 49 cas (28.88 %) et 20 nouveau-nés ont été transférés au service de Pédiatrie (12.20 %).
Conclusion : La surveillance attentive du travail basée sur le partogramme permet l’accouchement par voie basse dans la majorité des cas d’utérus cicatriciels.

Summary
Modalities of maternal and fetal complications of delivery after caesarean section: study of 160 cases collected at Kara University Hospital (Togo)

Objective : To describe the modality of delivery and the maternal and fetal complications after caesarean section.
Patients and methods : This prospective study was performed from January 2004 to December 2005 at the Kara University Hospital and concerned all the patients with caesarean section scar.
Results : 2205 delivery was performed and 160 patients had a scarred uterus due to caesarean section, giving an incidence of 7.26%. Repeat caesarean section was achieved in 44 cases (27.50%). Trial of scar was proposed to 116 patients (72.5%). Vaginal birth was possible in 84 cases (72.41%) and emergency caesarean section due to failure of the vaginal birth was achieved in 32 cases (27.59%). None neither maternal death nor uterus ruptured was registered. Infections were fund in 9 cases, haemorrhage in 6 cases and uterus dehiscence in 3 cases.
Conclusion : Attentive supervision of the labour based on partogram permits a vaginal birth in most of the scarred uterus.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(3,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 676 fois, téléchargé 102 fois et évalué 3 fois.

Retour


Retrouvez tous les articles publiés sur Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.



Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !