L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Etude de quelques facteurs pronostics des lymphomes malins non hodgkiniens non Burkitt en milieu tropical urbain en Côte d'Ivoirenote

Auteurs : SAWADOGO D., KOFFI K.G., APIE J., HIEN F., SANGARE A. - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 4807 - Juillet 2001 - pages 295-299


Résumé

Cette étude rétrospective multicentrique a essayé d'établir le profil, les résultats du traitement et le pronostic des sujets porteurs de lymphome malin non Hodgkinien (LMNH) de type non Burkitt. en Côte d'Ivoire de 1987 à 1999. Les 50 sujets ayant constitué notre population était âgés en moyenne de 50 ans avec une légère prédominance du sexe masculin, un sex-ratio de 1,5 et provenant de classes sociales moyenne ou basse. Les adénopathies ont été les signes physiques les plus rapportés (93 %). 82 % des sujets au moment du diagnostic se trouvaient au stade III et IV de la classification de Ann-Arbor et 76 % présentaient des LMNH de malignité haute ou intermédiaire. La poly-chimiothérapie a permis d'obtenir comme réponse initiale une rémission complète et partielle respectivement dans 30 et 50 % des cas. La survie était en moyenne de 28,5 mois et ne touchait que 18 % des sujets. Il y a eu par contre 44 % de décès imputable à l'évolution de la maladie.
De tous les facteurs étudiés (sexe, signes d'évolutivité clinique, stades d'extension, grade de malignité, le protocole) l'âge élevé et le niveau socio-économique bas ont influencé de manière péjorative le pronostic. Il est vrai qu'il existe une prédominance de LMNH chez les sujets âgés et plus le patient est âgé, plus le LMNH est agressif. Le niveau socio-économique a joué de manière défavorable sur la précocité du diagnostic et de la mise en route de la chimiothérapie, s'est traduit par une mauvaise observance et compliance du traitement.

Summary

This retrospective multicentric study tries to draw up the profile, the results of the treatment and the forecast of carrier subjects of non-Hodgkin malignant lymphoma (NHML) of non Burkitt type in Côte d'Ivoire from 1987 to 1999. The fifty subjects having formed our population had on average of fifty years old with a slight predominance of the masculine sex (a sex-ratio of 1,5) coming from the middle or low social classes. The adenopathies have been the most reported physical signs (93 %). 82 % of the subject during the diagnosis were at the IIIth or IVth stage of the classification of Ann-Arbor and 76 % presented a NHML of high or intermediate malignancy. The polychemotherapy allowed obtaining as an initial answer a complete and partial remission in 30 and 50 % of the case respectively. The survival was on average of 28,5 month and only concerned 18 % of the subject. However there have been 44 % of death attributed to the evolution of the disease.
From all the factors studied (sex, clinical evolution signs, extension stages, grade of malignancy, the protocol) old age and the low socio-economic level have influenced in a disparaging way the prognostic. It is true that there is a predominance of NHML with regard to the old subjects and the older the patient, the more aggressive is the NHML. The socio-economic level played unfavourably on the precosiousness of the diagnosis and the start of the chemotherapy turned into a poor observance and compliance of the treatment.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 682 fois, téléchargé 17 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !