L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



L’étudiant et la pratique clinique de l’ORL en milieu congolaisnote

Auteurs : G. ONDZOTTO, J.R. IBARA, F. BISSIKO, G.E. KABA - Congo-Brazzaville

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5611 - Novembre 2009 - pages 549-554


Résumé

Contexte : Dans les processus actuels de formation en santé, la question d’acquisition des compétences des étudiants conduit à questionner régulièrement la pertinence des données sur l’assimilation des fondements théoriques, l’application pratique et le rendu clinique.
But : Relever les difficultés rencontrées par les étudiants dans la réalisation de l’acte ORL et apprécier les niveaux de connaissances, des attitudes et des habilités des étudiants.
Méthode : A la fin de leur stage en ORL, trois promotions (2005-2008) d’étudiants de 6e année de médecine étaient soumises à un questionnaire portant sur leur attitude et comportement dans l’acte ORL.
Résultats : L’appréhension (37,5 %), la sérénité (25 %) et l’incertitude (21,9 %) étaient les principaux sentiments éprouvés par les étudiants face au premier patient. Face au premier acte ORL, dans la majorité des cas étaient identifiées l’appréhension (34,4 %) et la peur (26,6 %). Les étudiants abordaient avec calme leur premier patient dans 56,2 % des cas, mais pour la réalisation de l’acte 59,4 % ont fait appel au médecin. Les actes ORL préférés par les étudiants étaient justifiés par la facilité et la rapidité d’exécution (48,4 %), la satisfaction personnelle après réussite (29,7 %) et l’exigence professionnelle (21,9 %). A la fin du stage, les rapports entre les étudiants et les patients étaient améliorés (68,8 %) ainsi que les prestations cliniques ORL (76,6 %).
Conclusion : Il importe de préparer l’étudiant à cultiver l’excellence et l’efficacité en multipliant les séances d’enseignement dirigés et d’autoévaluation. Les actes réalisés feront par conséquent l’objet de suivi régulier et de critiques constructives.

Summary
The student and the clinical practice of the E.N.T. in Congolese middle

Context: In the actual health training process, the matter of acquiring abilities of student brings to question regularly the relevance of data on the assimilation of theoretical knowledges, practice, and the way of presenting clinical files.
Aims: To find difficulties encountered by students in performing ENT deeds, and appreciate the education standard, the attitudes and skills of students.
Method: At the end of their training period at ENT service, three classes (from 2005 to 2008) of students in sixth year level of medicine were submitted at a questionnaire concerning their attitude and behaviour on ENT deeds.
Results: Apprehension (37.5 %), serenity (25 %) and uncertainty (21.9 %) were the main feelings experienced by students when facing the first patient. Concerning the first ENT deed, most of cases, apprehension (34.4 %), and fear (26.6 %) were identified. Students approached with calm their first patient in 56.2 % of cases, as for deeds performance, 56.4 % appealed to doctors. The ENT deeds preferred by students were justified by easiness and rapidity of execution (48.4 %), self-satisfaction after succeeding in doing (29.7 %) and professional demand (21.9 %). At the end of training period, relations between students and patients got better (68.8 %), and the clinical performance too (76.6 %).
Conclusion: It is important to encourage students improving excellence and effectiveness by organizing sessions of directed teachings and self-evaluation. Performed deeds should be subjects of regular followed and constructive criticisms.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 10,00 €

Cet article est actuellement coté note(2,7 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1098 fois, téléchargé 86 fois et évalué 3 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 65ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !