L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Recherche de thromboses intracardiaques au cours de la myocardiopathie du péripartumnote

Auteurs : A.D. Kane, M.N Ndiaye, A. Mbaye, M. Diao, C. Mboup, I.B. Diop, M. Sarr, A. Kane, S.A. Ba - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5704 - Avril 2010 - pages 203-211


Résumé

Introduction : La myocardiopathie idiopathique du péripartum (MIPP) est une dysfonction systolique ventriculaire gauche survenant dans le péripartum sans cause. Les complications thrombo-emboliques sont très fréquentes notamment la formation de thrombus. L’échocardiographie transoesophagienne (ETO) permet de rechercher des thromboses intracardiaques, surtout de localisation auriculaire. Ce travail a pour objectifs d’étudier l’apport de l’ETO dans la détection des thromboses et des contrastes spontanés intracardiaques, de mesurer la prévalence des thromboses et du contraste spontané au cours de la MIPP, d’étudier les facteurs favorisant leur survenue et de déterminer l’évolution de la thrombose et du contraste spontané.
Méthodologie : Il s’agit d’une étude transversale réalisée à la clinique cardiologique du CHU de Dakar, ayant inclus 33 patientes. Ainsi ont été étudiées les données épidémiologiques, cliniques et paracliniques. Toutes les patientes avaient bénéficié d’une échocardiographie transthoracique (ETT) et trans-oesophagienne. Ces données avaient été étudiées à l’inclusion et durant le suivi. Une analyse statistique a été réalisée avec test de Khi 2, analyse univariée et étude de la sensibilité et la spécificité de l’ETO par rapport à l’ETT dans la détection des thromboses et des contrastes spontanés.
Résultats : L’âge moyen des patientes était de 26 ans, Nous avons relevé 3 grossesses gémellaires. Les signes d’insuffisance cardiaque étaient constants. Quatre patientes (12%) avaient présenté un AVC ischémique. L’anémie était retrouvée chez 20 patientes (60%). Nous avons relevé un cas de fibrillation auriculaire et de tachycardie atriale multifocale. A l’ETT on notait un aspect de myocardiopathie dilatée hypokinétique avec altération de la fonction systolique du ventricule gauche. Nous avons retrouvé un thrombus chez 10 patientes (30,3%). Un contraste spontané était retrouvé dans 2 cas (6%). A l’ETO, la fonction de l’auricule gauche était altérée chez une patiente, le contraste spontané était présent chez 6 patientes (18%). L’ETO était superposable à l’ETT en ce qui concerne les dimensions des cavités cardiaques et la présence de thrombus ; mais sa sensibilité était supérieure (100% contre 66%) en ce qui concerne la détection des contrastes spontanés. Les patientes avaient bénéficié du traitement d’une insuffisance cardiaque congestive associé à un traitement anti-coagulant. Toutes les patientes avaient bénéficié d’une contraception provisoire. Il n’avait pas été noté de différences significatives entre le groupe des patientes ayant présenté un thrombus et celles qui n’en avaient pas. L’évolution était marquée par une amélioration clinique. L’échocardiographie s’était normalisée chez 8 patientes (24 %). Le thrombus et le contraste spontané avaient disparu chez toutes les patientes. L’absence d’anémie et la présence de contraste spontané (p = 0,003) étaient plus corrélées à la présence de thrombose (p = 0,05).
Conclusion : La MIPP est une affection relativement fréquente en Afrique subsaharienne. La survenue de thromboses est fréquente lors de cette affection. Notre étude confirme la supériorité de l’ETO dans la détection du contraste spontané intracardiaque.

Summary
Research for intracardiac thrombosis during peripartal cardiomyopathy

Introduction: The peripartal cardiomyopathy (PC) is a rare disorder in which left ventricular systolic dys-function and symptoms of heart failure occur in the peripartum period in previously healthy women. The thrombo-embolic complications are frequent in particular an intracardiac thrombosis formation. Transesophageal echocardiography (TEE) makes possible to see intracardiac thrombosis, especially of auricular localization. This work aims to measure the prevalence of thrombosis and spontaneous contrast during PC using trans-thoracic and TEE, to study the predicting factors of thrombosis occurred during PC and to determine the evolution of thrombosis and spontaneous contrast.
Methodology: It is about a transversal study carried out in the cardiology department of the university hospital of Aristide Le Dantec of Dakar. This study included 33 patients with the diagnosis of PC. We studied the epidemiological and clinical data. All the patients had transthoracic echocardiography (TTE) and TEE. These data had been studied in inclusion period and during the follow-up. A statistical analysis was carried out with: test of Khi², univariate analyzes and test of sensitivity and the specificity of the TTE compared to the TEE in the detection of thromboses and spontaneous contrasts.
Results: The mean age was 26 years old; there were 3 twin pregnancies. Heart failure was constant. Four patients (12%) presented ischemic stroke. Anemia was found in 20 patients (60%). Atrial fibrillation occurred in one patient and another had a multifocal atrial tachycardia. With the TTE we noted an aspect of dilated and hypokinesis cardiomyopathy with left ventricular systolic dysfunction in all the patients. We found a thrombosis in 10 patients (30,3%). A spontaneous contrast was found in 2 cases (6%). With the TEE, we found a dysfunction of the left auricle in one patient; spontaneous contrast was present in 6 patients (18%). The TEE was like the TTE with regard to dimensions of the cardiac cavities and the presence of thrombosis; but its sensitivity was higher (100% against 66%) with regard to the detection of spontaneous contrasts. The patients had a treatment of congestive heart failure and anticoagulation. All the patients had contraception. There was not statistical different between the thrombosis patient group and the free of thrombosis patient group. The evolution was marked by a clinical improvement. Eight patients (24%) recovered a nor-mal function of the left ventricle. The thrombus and spontaneous contrast had disappeared in all the patients. The absence of anemia and the presence of spontaneous contrast (p=0,003) were correlated with the presence of thrombosis (p = 0,05).
Conclusion: The peripartal cardiomyopathy is a relatively frequent affection in Sub-Saharan African area. Occurred of thrombosis is frequent with this disease. Our study confirms the superiority of the TEE in the detection of intracardiac spontaneous contrast.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1143 fois, téléchargé 55 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !