L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Aspects épidémiologiques, cliniques et évolutifs des cardiopathies ischémiques dans le service de cardiologie du Centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouedraogo à Ouagadougounote

Auteurs : Samadoulougou A.K., Lengani A, Zabsonre P., Kaboré J.P., Toguyeni B.J.Y., Nébié L.V.A., Niakara A., SANOU S., Sanou B., Tega Y. - Burkina Faso

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5801 - Janvier 2011 - pages 14-18


Résumé

Objectifs : Estimer la prévalence et noter les aspects cliniques et évolutifs des cardiopathies ischémiques.
Matériel et méthodes : A travers le registre d’hospitalisation du service de cardiologie et les dossiers des malades, les auteurs ont colligé les données des patients de 2001 à 2004 pour cette étude rétrospective et descriptive.
Résultats : L’échantillon a comporté soixante cinq patients (37 hommes, 28 femmes, de 50 ans d’âge moyen, extrêmes 20 et 86 ans). La prévalence des cardiopathies ischémiques était de 3,5%. Un antécédent cardiovasculaire était retrouvé chez 57% des patients. Les facteurs de risques cardiovasculaires retrouvés sont : l’hypertension artérielle 46,2%, l’hypertriglycéridémie 31,4%, le diabète sucré 26,2%, le tabagisme 26%, l’hypercholestérolémie 10% et le surpoids 10,8%. Le syndrome coronarien aigu était noté chez 87,7% des patients. L’infarctus du myocarde existait dans 38,5% des cas. Un syndrome coronarien aigu avec ST (+) concernait 11% des patients prédominant dans le territoire antéro-septal. A l’entrée, 23% de nos patients avaient une insuffisance cardiaque. Un cas de Bloc Auriculo-Ventriculaire (BAV) III fut observé. Un aspect de cardiomyopathie dilatée était noté dans 27,3% des cas. Une mortalité de 12,3% a été constatée.
L’accroissement de la maladie coronaire dans les pays en transition épidémiologique impose une politique rigoureuse de prévention des facteurs de risques cardiovasculaires.

Summary
Epidemiologic, clinical and evolutionary aspects of the ischaemic cardiopathies in the service of cardiology of the University Teaching Hospital Yalgado Ouedraogo in Ouagadougou

Objectives: To estimate the prevalence and to note the clinical and evolutionary aspects of ischaemic cardiopathies.
Material and method: The register of hospitalization of the service of cardiology and the files of the patients allowed us to collige the data of the patients from 2001 to 2004 for this retrospective and descriptive study.
Results: Sixty five patients (37 men, 28 women, 50 years of average age, extremes 20 and 86 years) were evaluated. The prevalence of the ischaemic cardiopathies was 3,5%. A cardiovascular antecedent was found in 57% of the patients. The cardiovascular risk factors found are: arterial hypertension 46,2%, hypertriglyceridemy 31,4%, diabetes mellitus 26,2%, tobacco addiction 26%, hyper-cholesterolemy 10% and overweight 10,8%. The acute coronary syndrome was noted in 87,7% of the patients. The myocardial infarction existed in 38,5% of the cases. An acute coronary syndrome with ST (+) concerned 11% of the patients and prevailed in the antero septal territory. At the admission, 23% of our patients had a cardiac insufficiency. A case of BAV III was observed. An aspect of dilated cardiomyopathy was noted in 27,3% of the cases. A mortality of 12,3% was noted.
The increase in the coronary disease in the epidemiologic countries of transition imposes a rigorous policy of prevention of the cardiovascular risk factors.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1351 fois, téléchargé 100 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !