L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Suivi échocardiographique de la myocardiopathie du péripartum : étude cas-témoins. A propos de 7 casnote

Auteurs : Diao M., Kane AD., Ndiaye MB., Mbaye A., Cherqaoui S., Dia MM., Bodian M., Yameogo NV., Diop IB., Sarr M., Kane A., Ba SA. - Sénégal

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5806 - Juin 2011 - pages 281-286


Résumé

Introduction : L’étude de la réserve contractile dans la Myocardiopathie du Péripartum (MPP), permet de prévoir l’évolution à long terme des paramètres échocardiographiques. L’objectif de ce travail était d’étudier après 2 ans de suivi, les dimensions cavitaires et la fonction systolique ventriculaire gauche chez 7 femmes aux antécédents de MPP.
Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude prospective longitudinale réalisée à la clinique cardiologique du CHU de Dakar et qui a inclus 7 femmes aux antécédents de myocardiopathie idiopathique du péripartum et chez qui l’échocardiographie de stress, réalisée 2 ans auparavant était normale (groupe 1 ou G1). Elles sont appariées à 7 femmes saines, non gestantes dont la dernière grossesse remonte au moins à 12 mois (groupe 2 ou G2).
Résultats : L’âge moyen des patientes était de 35,5 ± 4 ans (extrêmes de 31 et 41 ans) chez les témoins (G2) et de 28,5 ± 4 ans (extrêmes de 23 et 37 ans) dans le groupe aux antécédents de MPP (G1). La parité moyenne était de 3,43 ± 2 (extrêmes de 1 et 8 enfants) dans le groupe 1 et de 1,43 ± 1 (extrêmes de 0 et 4 enfants) dans le G2. Dans le groupe 1, les diamètres et volumes télésystoliques ventriculaires gauches étaient significativement plus élevés. Par contre dans le groupe 2, la fonction systolique du ventricule gauche était significativement meilleure, de même que les contraintes télésystoliques et le rapport de la contrainte télésystolique sur le diamètre télésystolique ventriculaire étaient plus bas. Il n’y avait pas de différence significative entre les deux groupes en ce qui concerne le débit et l’index cardiaque. Deux années après l’inclusion, les paramètres cliniques étaient comparables dans les deux groupes. Les dimensions télédiastoliques et télésystoliques du ventricule gauche étaient significativement plus importantes dans le groupe 1, de même que le volume d’éjection systolique, le débit et l’index cardiaque.
Conclusion : Cette étude montre que les femmes aux antécédents de MPP ayant normalisé leurs paramètres échocardiographiques de base et après stress pharmacologique gardent un certain degré de remodelage myocardique. Ceci rend difficile la décision d’autoriser une autre grossesse et d’arrêter les médicaments contre le remodelage myocardique.

Summary
Echocardiographic follow up in peripartum cardiomyopathy : study about 7 cases

Introduction: Peripartum Cardiomyopathy (PPCM) is a left ventricle dysfunction which occurs in the last trimester of pregnancy or during the six months after the delivery. The study of contractile reserve by stress echocardiography allows foreseeing at long term the evolution of echocardiographic parameters of patients who had during the follow-up a normal echocardiography. The objectives of this study were to study after 2 years follow-up, the cavitary measurements and left ventricle systolic function in 7 women with antecedent of PPCM and whom the echocardiographic parameters were normalized and the stress echocardiography normal too.
Patients and methods: We have achieved a lengthwise prospective study in the cardiology department of Dakar teaching hospitals including 7 women who had PPCM in their antecedents and whom the stress echocardiography realized 2 years ago was normal (group 1 or G1). They are paired by the age and the weight with 7 healthy non-pregnant women whom the least pregnancy occurred 12 months ago (group 2 or G2).
Results: The mean age of women was of 35.5 ± 4 years (extremes of 31 and 41 years) in the witnesses (G2) and of 28.5 ± 4 years (extremes de 23 et 37 years) in the group with antecedents of PPCM (G1). The mean parity was of 3.43 ± 2 (extremes of 1 and 8 children) in group 1 and of 1.43 ± 1 (extremes of 0 and 4 children) in group 2. In group 1, the left ventricle telesystolic diameters and volumes were significantly more elevated. On the other hand in group 2, the left ventricle systolic function was significantly best, just like telesystolic shearing and the ratio of telesystolic shearing on the ventri-cle telesystolic diameters were more below. There was no significant difference between the two groups as far as cardiac output and index are concerned. Two years after the inclusion, clinic parameters were comparable between the two groups. The left ventricle telesystolic and telediastolic dimensions were significantly more important in group 1, just like the systolic ejection volume, cardiac output and cardiac index.
Conclusion: This study shows that women with PPCM of antecedents whom had normalized there basic echocardiographic parameters and after pharmacologic stress keep a certain degree of myocar-dial remodeling. This makes difficult the decision to allow another pregnancy and to stop drugs against myocardial remodeling.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,3 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1178 fois, téléchargé 79 fois et évalué 3 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !