L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Narindrarimanana Avisoa Randriamihangy

Multinévrite crânienne : Penser à la maladie de Hortonnote

Auteurs : NA Randriamihangy, J. Razafimahefa, AHN Rakotoarisoa, M. Andriantseheno - Madagascar

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6009 - Août/Sept. 2013 - 359-362


Résumé

Les neuropathies des paires crâniennes sont rares au cours de la maladie de Horton. Elles peuvent être une source d'erreur diagnostique. Nous rapportons un cas de multinévrite crânienne observée chez un patient de 55 ans. L'atteinte portait sur les nerfs oculomoteurs, trijumeau, facial, ophtalmiques et grand hypoglosse. Les premières atteintes survenaient sept mois après le début des céphalées. Le nerf grand hypoglosse était paralysé au dix-septième mois du traitement, alors que le malade était en cours de sevrage cortisonique. Certaines caractéristiques étaient classiques (céphalées, syndrome inflammatoire biologique, histologie compatible avec une artérite temporale et cortico-sensibilité). Par contre, l'âge de survenue était nettement inférieur à celui rapporté dans la littérature. Diagnostiquer à temps cette maladie permet d'éviter les complications graves comme la cécité. Le diagnostic est typiquement aisé avec l'examen anatomo-pathologique.
Il s'agit ici du premier cas rapporté de maladie de Horton associée à une multinévrite crânienne chez un patient Malagasy. Des signes orientent le diagnostic, telle toute céphalée inhabituelle chez les sujets de plus de 50 ans, mais aussi une multinévrite crânienne.

Summary
Cranial multineuritis: the diagnosis of Horton’s disease should always be considered

Cranial neuropathies are rare in Horton's disease, possibly leading to a diagnosis mismatch. We report a case of cranial multineuritis observed in a 55-years-old patient. The cranial neuropathies involved the oculomotor, trigeminal, facial, hypoglossal and optic nerves. The first symptoms occurred seven months after the onset of headaches. The palsy of hypoglossal nerve occurred in the seventeenth month of treatment, while the patient was undergoing steroid withdrawal. Some features were classic (headaches, inflammatory syndrome, histology of arteritis, sensitivity to steroids treatment). On the other hand, the age of onset was significantly lower than that reported in the literature. Early diagnosing Horton's disease avoids serious complications such as blindness. The diagnosis is typically easy with the pathological examination.
This was the first reported case of Horton's disease associated with cranial multineuritis in a Malagasy patient. The diagnosis of temporal arteritis should be systematically suggested in patients over 50 years old of age, presenting with an unusual headache, but also a cranial neuritis.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1115 fois, téléchargé 48 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !