L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Etude des lésions hépatiques vues en échographie chez des patients symptomatiques à Pointe-Noire en 2012note

Auteurs : F. Bossali, L. Koumou-Okandzé, M. Bidounga, Kissama, J.B. Ognami, L. Diangouaya, J. Djamvou, P. Kalina, E. Makosso, J.R. Ibara - Congo-Brazzaville

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6102 - Février 2014 - 95-104


Résumé

Devant une symptomatologie abdominale non spécifique, l'échographie est l'examen de première intention à réaliser juste après l'examen clinique. L'objectif de notre travail a été de déterminer la prévalence échographique des lésions hépatiques à Pointe-Noire.
Méthodes : Etude transversale et descriptive, réalisée du 16 juillet au 16 novembre 2012.
Résultats : Vingt-deux centres d'échographies ont été répertoriés, tenus par 5 radiologues, 2 hépato-gastro-entérologues et 8 médecins généralistes. Quatre cent cinquante-quatre patients ont été inclus ; 235 hommes (51,8%) et 219 femmes (48,2%) d'âge médian à 40 ans. Trois cent quatre-vingt-seize patients (87,2%) résidaient à Pointe-Noire, 5 patients (1%) provenaient de Brazzaville, 30 patients (6,8%) provenaient d'autres localités et 23 patients (5%) provenaient du Cabinda. Ils étaient 85 patients (12,7%) ouvriers ; 44 commerçants (9,7%) ; 45 élèves et étudiants (10%) ; 91 fonctionnaires (20%) ; 11 paysans (2,4%) et 153 patients sans emploi (33,7%). Cent soixante-dix-neuf patients (39,4%) consommaient de l'alcool ; 20 patients (4,4%) consommaient de l'alcool et du tabac et 255 patients (56,2%) n'avaient aucune intoxication. Quatre cent cinquante-deux échographies (99,6%) ont été prescrites par les médecins contre 2 échographies (0,4%) prescrites par des agents de santé paramédicaux.
Les indications ont été les suivantes : portage d'hépatite B ou C 27 patients (5,9%) ; Ascite 4 patients (0,8%); douleurs abdominales 324 patients (71,3%) ; anomalies biologiques 1 patient (0,2%) ; bilan d'extension 4 patients (0,8%) ; hépatomégalie 12 patients (2,6%) ; ictère 10 patients (2,2%) ; hémorragie digestive 10 patients (2,2%) ; syndrome infectieux 12 patients (2,6%) ; traumatisme abdominal 3 patients (0,6%) ; splénomégalie 2 patients (0,4%) et dyspepsie 35 patients (7,7%).
Quatre cent cinquante-quatre échographies ont été réalisées : 262 normales (57,7%) ; lésions du foie 130 patients (28,6%) dont 3 abcès ; 10 CHC ; 18 cirrhoses ; 20 hépatites chroniques ; 9 hépatites aiguës ; 12 cholécystites lithiasiques ; 1 lithiase du cholédoque ; 1 pancréatite aiguë biliaire ; 22 stéatoses. Soixante-deux patients avaient des lésions d'autres organes (13,6%). Les facteurs étiologiques identifiés étaient : alcool 49 patients (37,6%); virus 17 patients (13%) et médicament 1 patient (0,7%). Chez 19,5% des cas les examens complémentaires demandés après l'échographie n'étaient pas disponibles et 11% des malades n'avaient pas accès au traitement proposé après l'échographie.
Conclusion : Sur 454 échographies réalisées à Pointe-Noire en 2012, les lésions hépatiques ont été retrouvées dans 28,6% de cas. La stéatose hépatique, les hépatopathies chroniques, les tumeurs et les lithiases biliaires étaient les lésions dominantes. Dans 19,5% des cas les examens complémentaires proposés après l'échographie n'étaient pas disponibles et dans 11% des cas les malades n'avaient pas accès au traitement proposé après l'échographie. Nos résultats révèlent les limites d'une prise en charge optimale des maladies du foie à Pointe-Noire.

Summary
Study of liver lesions seen by ultrasound in symptomatic patients in Pointe-Noire in 2012

For non-specific abdominal symptomatology, ultrasound is the first-line examination to carry out just after clinical examination. The objective of our study was to determine the ultrasound prevalence of hepatic lesions in Pointe-Noire.
Methods: Cross-sectional and descriptive study carried out from July 16th to November 16th, 2012.
Results: Twenty-two ultrasound centers were recorded, run by 5 radiologists, 2 hepato-gastroenterologists and 8 general practitioners. Four hundred and fifty four patients were included: 235 men (51.8%) and 219 women (48.2%) with a mean age of 40 years. Three hundred and ninety six patients (87.2%) lived in Pointe-Noire, 5 patients (1%) came from Brazzaville, 30 patients (6.8%) came from other localities and 23 patients (5%) came from Cabinda. Eighty-five patients (12.7%) were workers; 44 retail traders (9.7%); 45 pupils and students (10%); 91 civil servants (20%); 11 farmers (2.4%) and 153 unemployed (33.7%). One hundred and seventy nine patients (39.4%) drank alcohol; 20 patients (4.4%) drank alcohol and smoked and 255 patients (56.2%) had no intake of either. 452 ultrasounds (99.6%) were prescribed by doctors compared to 2 ultrasounds (0.4%) prescribed by paramedics. The indications were as follows: carrying hepatitis B or C: 27 patients (5.9%); ascites: 4 patients (0.8%); abdominal pains: 324 patients (71.3%); laboratory abnormalities: 1 patient (0.2%); disease staging: 4 patients (0.8%); hepatomegaly: 12 patients (2.6%); jaundice: 10 patients (2.2%); gastrointestinal bleeding: 10 patients (2.2%); infectious syndrome: 12 patients (2.6%); abdominal trauma: 3 patients (0.6%); splenomegaly: 2 patients (0.4%); and dyspepsia: 35 patients (7.7%). Four hundred fifty four ultrasounds carried out: 262 normal (57.7%); 130 patients with liver lesions (28.6%); 3 abscesses; 10 HCC; 18 cirrhosis; 20 chronic hepatitis; 9 acute hepatitis; 12 lithiasis cholecystitis; 1 cholelithiasis; 1 biliary pancreatitis; 22 steatosis. Sixty-two patients had lesions in other organs (13.6%). Etiological factors identified were: alcohol in 49 patients (37.6%); viruses in 17 patients (13%); medication in 1 patient (0.7%). In 19.5% of cases, additional examinations to be carried out after ultrasound were not available and in 11% of cases, patients do not have access to the proposed treatment.
Conclusion: Of 454 ultrasounds carried out in Pointe-Noire, hepatic lesions were found in 28.6% of cases. Hepatic steatosis, chronic hepatopathy, tumors and biliary lithiasis are the dominant lesions. However, in 19.5% of cases, additional examinations to be carried out after ultrasound were not available and in 11% of cases, patients do not have access to the proposed treatment. Our results reveal the limitations to the optimal management of liver diseases in Pointe-Noire.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1614 fois, téléchargé 41 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !