L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 210 €




Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

Pour les professionnels de santé exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement électronique peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Docteur Kpongbo Etienne Angora

Etiologie des agents de mycoses superficielles à Abidjan de 1990 à 2009 note

Auteurs : K.E. Angora, A. Ira-Bonouman, V. Djohan, A.H. Vanga-Bosson, W. Yavo, A. Konaté, K.F. Kassi, P.C. Kiki-Barro, E.I.H. Menan, M. Koné - Côte d'Ivoire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 6102 - Février 2014 - 105-111


Résumé

Objectif : L'objectif de notre travail était d'établir le profil des agents étiologiques des mycoses superficielles et leur évolution à Abidjan sur une période de 20 ans.
Patients et méthodes : Cette étude transversale descriptive a été réalisée au laboratoire de mycologie de l'Institut Pasteur de Côte d'Ivoire de janvier 1990 à décembre 2009 chez tous les patients admis pour le diagnostic biologique d'une mycose superficielle. Chaque prélèvement a subi un examen direct et une culture. L'identification des agents pathogènes a été réalisée d'une part par les techniques de blastèse, chlamydosporulation et auxanogramme pour les levures et d'autre part à partir des examens microscopique et macroscopique pour les dermatophytes.
Résultats : La prévalence globale des mycoses superficielles était de 57,64%. L'âge moyen des patients était de 28,07 ans. Les signes cliniques retrouvés chez les patients étaient dominés par les lésions squameuses (20,5%), les onyxis (15,6%) et les prurits cutanés (5,3%). Les champignons retrouvés étaient répartis en dermatophytes, levures et autres filamenteux. Ainsi, parmi les dermatophytes qui représentaient 16,8%, les espèces les plus isolées étaient Trichophyton soudanense (6,5%), Trichophyton rubrum (3,7%), Trichophyton mentagrophytes (3,6%) et Microsporum langeroni (1,2%). Les levures étaient retrouvées dans 38,2% avec Candida albicans comme espèce la plus isolée dans 23,8%. Selon le type de prélèvement, Trichophyton soudanense (5,1%) et Candida albicans (30,7%) étaient les espèces les plus rencontrées au niveau des ongles.
Conclusion : Ces résultats montrent que Trichophyton soudanense et Candida albicans étaient les espèces de champignons les plus isolées dans les affections dues aux mycoses superficielles à Abidjan.

Summary
Etiological agents of superficial fungal infection in Abidjan from 1990 to 2009

Objective: The aim of the present study was to determine the profile of etiological agents of superficial fungal infections and their evolution at Abidjan, over a 20-year period.
Patients and methods: This descriptive cross-sectional was conducted from in the laboratory of Mycology of the Pasteur Institute of Ivory Coast from January 1990 to December 2009, in all patients admitted for biological diagnosis of superficial mycosis. Each sample was examined by direct microscopy and culture. Identification of pathogens was performed by the technique of blastese, chlamydosporulation and auxanogram for yeast and other from microscopic and macroscopic examinations for dermatophytes.
Results: The overall prevalence of superficial mycoses was 57.64%. The average age of the patients was 28.07 years. Clinical signs found patients were dominated by squamous lesions (20.5%), onyxis (15.6%) and cutaneous pruritus (5.3%). Found fungi were divided into dermatophytes, yeasts and other filamentous. Thus, of dermatophytes which accounted for 16.8%, the most isolated species were Trichophyton soudanense (6.5%), Trichophyton rubrum (3.7%), Trichophyton mentagrophytes (3.6%) and Microsporum langeroni (1.2%). Yeasts were found in 38.2% with Candida albicans as the most isolated species in 23.8%. According to the type of specimen, Trichophyton soudanense (5.1%) and Candida albicans (30.7%) were the most encountered species at the level of the nails.
Conclusion: These results showed that Trichophyton soudanense and Candida albicans were the most isolated species in disease due to superficial fungal infection in Abidjan.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1899 fois, téléchargé 35 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !