L'accès au texte intégral des articles nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà client ? Identifiez-vous !


Créez votre compte

Affichez le tarif qui vous correspond

Consultez les Conditions générales de vente


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition imprimée

Tarif pour un abonnement à l'édition imprimée de Médecine d'Afrique noire destiné à un particulier et à expédier en « Afrique » : 180 €



Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire - Edition électronique

Voir les offres d'abonnements électroniques

Accueil > Le kiosque de Santé tropicale - Médecine d'Afrique Noire


English version English version

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique noire
1ère revue médicale internationale panafricaine francophone

L'abonnement est réservé aux professionnels de santé. Pour les praticiens exerçant en Afrique de l'ouest et du centre, il peut être pris en charge par APIDPM Santé tropicale. Plus d'informations ici.

Recherche d'articles publiés dans Médecine d'Afrique noire

Par année de publication / Par critères / Dernier numéro paru



Professeur Méo Stéphane Ikama

L’hypertension artérielle a l’hôpital de Loandjili de Pointe-Noire : morbidité et mortaliténote

Auteurs : IKAMA MS, GOMBET TH, BOSSALI F, ELLENGA-MBOLLA BF, IKIESSIBA C., PANZOU GH - Congo-Brazzaville

Publié dans Médecine d'Afrique Noire - N° 5304 - Avril 2006 - pages 227-232


Résumé

Le but de ce travail préliminaire a été d'apprécier la morbidité et la mortalité liées à l'hypertension artérielle (HTA) à l'Hôpital de Loandjili de Pointe-Noire. Il s'est agi d'une étude transversale et rétrospective, réalisée dans les services d'urgences médico-chirurgicales et de médecine interne durant la période d'août 2004 à octobre 2005. Nous avons inclus tous les patients âgés de18 ans et plus, admis pour une HTA compliquée ou non définie suivant les critères du JNCVII, et disposant d'un bilan minimal tel que recommandé par l'OMS.

Cent cinquante dossiers ont été retenus, répartis en 72 hommes (48,0 %) et 78 femmes (52,0 %), sans différence statistique (p = 0,488). La fréquence hospitalière de l'HTA était estimée à 18,0 % de l'ensemble des admissions. L'âge moyen des patients à l'admission était de 55,8 ± 13,7 ans (extrêmes : 18 et 87 ans), sans différence statistique entre les deux sexes (p = 0,595). Les pauvres payaient un plus lourd tribut à l'HTA comparativement aux nantis (p < 10-6) et aux moins nantis (p = 0,001).

L'HTA de stade 2 prédominait de façon significative sur le stade 1 (81,3% vs 18,7% ; p < 10-6). Cette HTA était essentielle dans l'ensemble des cas.
L'âge supérieur à 50 ans et l'alcoolisme avéré étaient les principaux facteurs de risque cardiovasculaires associés à l'HTA, retrouvés dans respectivement 94 cas et 27 cas. Les autres facteurs de risque identifiés étaient l'obésité (n = 12), le diabète sucré (n = 11), le tabagisme (n = 11), et l'hypercholestérolémie (n = 7).
L'HTA était silencieuse dans 53 cas (35,3 %) ; dans 97 cas (64,7 %) elle était compliquée de l'atteinte d'un organe cible. L'hypertrophie ventriculaire gauche (HVG), les accidents vasculaires cérébraux (AVC), et l'insuffisance cardiaque étaient les principales complications avec respectivement 46 cas (30,8 %), 43 cas (29,0 %), et 29 cas (19,5 %).
Les autres complications étaient représentées par les troubles du rythme (n = 14), l'insuffisance rénale (n = 12), et la rétinopathie hypertensive (n = 5).
L'évolution était favorable chez 135 patients (90,0 %). Huit patients (5,3 %) étaient sortis contre avis médical dans un état précaire. Sept décès (4,7 %) étaient relevés respectivement pour AVC (n = 5), et oedème aigu du poumon (n = 2) dont une malade en insuffisance rénale terminale.

L'éducation et la prise en charge précoce des patients hypertendus sont plus que nécessaires pour diminuer le risque de survenue des complications.

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF --> Tarif pour un particulier, zone « Afrique » : 15,00 €

Cet article est actuellement coté note(1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire électronique. Il a été consulté 1061 fois, téléchargé 72 fois et évalué 1 fois.

Retour


Abonnez-vous à Médecine d'Afrique noire électronique

Médecine d'Afrique noire - 1ère revue médicale internationale panafricaine francophone - 64ème annéeMédecine d'Afrique Noire est la première revue médicale internationale panafricaine francophone. Créée en 1953 par Pierre Pène et Maurice Payet, l'édition papier traditionnelle parait régulièrement chaque mois et est diffusée dans le monde entier. Depuis 2003, l'édition électronique de Médecine d'Afrique noire a donné à la revue une visibilité mondiale.

Consultez nos offres d'abonnements

Pour les professionnels de santé et les étudiants en Médecine exerçant ou étudiant en Afrique de l'ouest et du centre, l'abonnement peut être pris en charge par APIDPM. Plus d'informations ici.




Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

Santé tropicale - Santé tropicale
Le guide de la médecine et de la santé en Afrique


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique

www.santemaghreb.com - Le guide de la médecine et de la santé au Maghrebwww.pediatrieafricaine.com - Pédiatrie africaineRencontres Africaines de Nutrition Infantile (RANI)www.sm2ea.com - Santé de la mère et de l'enfant en AfriquePaludisme d'Afrique noirewww.sorlaf.com - Société d'ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale des pays d'Afrique Francophone


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !