Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Nouvelle maladie pour les plus petits : la prudence chez les spécialistes - 27/01/2010 - Sud Quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Face à l’apparition d’une nouvelle maladie diarrhéique, les spécialistes de l’hôpital Albert Royer de Fann ont préféré se terrer dans un mutisme total plutôt que de se prononcer sur la nature et l’évolution de cette pathologie qui inquiète de plus en plus les parents. A Dakar et dans sa proche banlieue à Pikine, les parents des enfants malades attendent toujours d’être édifiés. La prudence des autorités du service Albert Royer de l’Hôpital de Fann ne risque t-elle pas de favoriser la propagation de la nouvelle maladie diarrhéique saisonnière qui touche les enfants en bas âge. Hier, au niveau cette structure sanitaire, il était difficile de trouver un spécialiste pour se prononcer sur la nature et l’état de l’évolution de cette nouvelle maladie diarrhéique qui touche des enfants âgés de 18 mois à 5 ans, voire plus.

Du service des urgences à celui des soins, en passant par le laboratoire, personne ne voudrait piper mot sur cette maladie qui affecte de plus en plus les enfants. De quoi ont-ils peur ? Pourquoi gardent-ils le silence autour de cette maladie ? Autant d’interrogations inquiétantes qui sans doute, brûlaient la langue de tout un monde qui était dans la salle d’attente. Et à côté l’on pouvait constater deux mères de familles assises à même le sol avec leurs nourrissons en perfusion dans un couloir.

Faute de salle ou de lit, la prise en charge des nourrissons atteints par la maladie laisser à désirer. Interpellées, les mères de familles en question avancent avoir constaté que depuis trois jours leurs enfants faisaient des vomissements accompagnés de diarrhées. Gagnées par la panique, elles disent avoir été obligées de se rapprocher de cette structure sanitaire.

Hier, le directeur de la Prévention médicale a précisé que ces cas de diarrhées et de vomissements dont souffrent les plus petits ne sont pas une épidémie. Il y a seulement, dit-il, un pic de maladies diarrhéiques constatées chaque année chez les enfants tout comme chez les adultes. Il précisera en outre que le danger de ces maladies diarrhéiques réside dans le fait qu’elles peuvent être mortelles surtout chez les enfants qui sont plus exposés à cause de leur fragilité.

Toutefois il fera remarquer que les maladies diarrhéiques sont placées sous surveillance. Pour prévenir ces maladies, le directeur de la Prévention médicale suggère aux parents plus de mesures d’hygiène dans l’environnement de l’enfant. Il suggère aux parents que dès les premiers signes il faudra acheminer l’enfant malade vers le poste de santé ou le centre de santé le plus proche.

Cheikh Tidiane MBENGUE

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !