Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Juillet/Août 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Didier Raoult chercheur spécialiste en maladies infectieuses : «La grippe arrivera un jour en Afrique - 26/11/2009 - Le quotidien - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Le professeur Didier Raoult est directeur de l’Unité mixte de recherche (Umr) 198 de l’Unité de recherche sur les maladies infectieuses tropicales et émergentes (Urmite) de l’Institut de recherche pour le développement (Ird). Il est spécialiste en maladies infectieuses et est classé parmi les dix premiers chercheurs français par la revue Nature en termes de publication. Dans cet entretien, il revient sur la grippe A (H1n1) qui fait des ravages en Europe. Il précise aussi que l’Afrique connaîtra tôt ou tard la grippe A.

C’est quoi la grippe ?

C’est une infection due à un virus épidémique pour lequel il apparaît régulièrement de nouveaux sous-types viraux, de nouveaux mutants. Quand il y a de nouveaux mutants très différents des virus qui existaient avant, il y a un risque de pandémie c’est-à-dire que ce type de virus circule sur toute la planète rapidement.

Il y a combien de types de virus de grippe ?

Il y a d’abord deux grands groupes qui s’appellent le virus A et le virus B. Mais, on a beaucoup plus de virus A que de virus B. Et dans les virus A, il y a globalement trois grands types qui peuvent être infectants et qui s’appellent H1, H2 et H3. Parmi ces groupes, en particulier parmi les groupes H1, il y a des variants et là nous sommes face à un nouveau variant de H1 qui déclenche la pandémie actuellement.

Comment se propage la grippe ?

On ne sait pas entièrement comment elle se propage encore. Nous savons seulement que cela se fait par la toux, les mains et aussi par l’environnement, les objets que l’on touche. Donc, le mode de contamination de la grippe est complètement inconnu.

La grippe A (H1n1) fait actuellement des ravages en Europe mais, aucun cas n’est encore décelé en Afrique au sud du Sahara. L’Afrique est-elle à l’abri de cette pandémie ?

L’Afrique est menacée parce que cela arrivera un jour comme ailleurs, parce que c’est un virus à transmission interhumaine et que les hommes ici ne sont pas différents des autres. Donc cela viendra en Afrique aussi. La raison pour la quelle la grippe se développe à tel ou tel autre endroit est très complexe. Ici dans les zones intertropicales, la grippe est plus commune pendant la saison des pluies. Il y a eu beaucoup de grippes cette année au Sénégal pendant la saison des pluies mais c’était le variant H3n2 qui n’est pas le variant de l’épidémie. Le scénario le plus plausible, c’est que ce variant se développe dans le courant 2010, soit à la fin de la saison sèche.

C’est quoi la grippe porcine ?

C’est un nouveau variant H1n1.

Comment elle se transmet ? Parce que certains pensent que c’est en mangeant de la viande de porc qu’on attrape la grippe porcine…

A priori, on ne l’attrape pas en mangeant du porc. C’est une maladie à transmission interhumaine. Il y a plusieurs stades dans l’apparition des virus. Au début, les virus se développent chez les animaux, chez les oiseaux. C’est pourquoi il y a eu, à un moment donné, une grande peur avec la grippe aviaire. Chez les porcs qui sont de grands réservoirs de ces virus, de temps en temps un des virus qui donnent une infection, soit chez le porc, soit chez l’oiseau, devient capable d’infecter des humains et de donner une épidémie chez les humains. Et à partir de ce moment-là, ce sont les humains qui se le transmettent entre eux. Les animaux au départ n’ont plus de rôle. La grippe aviaire par exemple n’est jamais devenue une maladie épidémique chez les hommes parce qu’elle ne se transmet pas d’homme à homme. Donc, il y avait un risque au contact des oiseaux mais là, il y n’a pas de risque particulier au contact avec les porcs parce que c’est une maladie qui est devenue beaucoup plus fréquente chez les humains que chez les porcs.

En France, il y a une polémique sur l’efficacité des vaccins contre la grippe H1n1. Quel est votre avis là-dessus ?

Le vaccin contre la grippe est bien connu et est particulièrement efficace chez les sujets jeunes. Il y a une polémique qui est née en France du fait que la décision de vacciner est une décision politique et donc, elle a suscité toutes sortes de réactions politiques. Ce qui fait qu’on est arrivé à un système irraisonnable dans lequel la droite était pour le vaccin, la gauche contre le vaccin alors que c’est une question médicale dont les politiques ne devraient pas se mêler. Donc, du coup, c’est devenu ridicule de voir des députés de droite qui sont vaccinés et des députés de gauche qui ne veulent pas se faire vacciner. Pour moi qui fais de la médecine, c’est le plus haut sommet du ridicule. C’est un problème médical, ce n’est pas un problème politique. Les politiques sont faits pour mettre en œuvre les politiques qui leur sont suggérées par des gens qui sont des experts du champ. Il ne faut pas retourner les choses sur les experts du champ. Tous les experts du monde entier pensent la même chose. La seule manière de limiter l’expansion de la grippe, c’est de vacciner et les vaccins actuels ne présentent pas plus de danger, ni moins de danger que les vaccins contre la grippe que l’on donnait avant. Il faut cesser la politique. C’est une erreur qu’il ne faut pas transformer en une question politique.

Un problème de santé publique sérieux

La grippe est un problème de santé publique sérieux qui provoque des maladies graves et beaucoup de décès dans les populations à plus haut risque. Selon le Réseau mondial Oms de surveillance de la grippe (Gisn), partenaire des centres nationaux de la grippe dans le monde, il existe trois types de grippe saisonnière : A, B et C. Les virus grippaux de type A se subdivisent en sous-types en fonction des différentes sortes et associations de protéines de surface du virus. Parmi les nombreux sous-types des virus grippaux A, les sous-types A (H1N1) et A (H3N2) circulent actuellement chez l’homme.

Actuellement, le virus A (H1N1) fait beaucoup plus de ravages. Des virus grippaux circulent dans toutes les régions du monde. Les cas de grippe de type C surviennent beaucoup moins fréquemment que ceux des types A et B. C’est pourquoi seuls les virus grippaux A et B figurent dans la composition des vaccins contre la grippe saisonnière.

La grippe saisonnière se caractérise par l’apparition brutale d’une forte fièvre, de toux (généralement sèche), de céphalées, de douleurs musculaires et articulaires, de malaise général, de maux de gorge et d’écoulement nasal. La plupart des sujets guérissent en une semaine sans avoir besoin de traitement médical.
Mais aussi la grippe peut entraîner une maladie grave ou un décès chez les personnes à haut risque. La période d’incubation (délai qui s’écoule entre le moment de l’infection et l’apparition des symptômes) est d’environ deux jours. La grippe saisonnière se propage facilement et peut frapper une école, un établissement de long séjour (c’est le cas en France où des établissements scolaires sont fermés à cause de la grippe), une entreprise ou une ville toute entière.

Lorsqu’une personne infectée tousse, elle projette dans l’air des gouttelettes infectées qu’une autre personne peut respirer et ainsi attraper le virus qui peut aussi se propager par les mains. Pour prévenir la transmission, il convient de se couvrir la bouche et le nez à l’aide d’un mouchoir lorsque l’on tousse et de se laver les mains de façon régulière.

Réalisé par Mamadou DIALLO

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !