retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine du Maghreb - Revue médicale internationale Maghrébine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juin 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

GabonGabon : Pas de déconfinement le 25 juin

Gabon Review | Gabon | 23/06/2020 | Lire l'article original

L'éventualité d'une réouverture des hôtels et restaurants a fait croire à plus d'un que le Grand Libreville, et partant le Gabon, serait déconfiné le 25 juin. Alors que la rumeur devient insistante sur les réseaux sociaux, le porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l'épidémie à Coronavirus (Copil) a indiqué qu'il n'en n'est rien. Cependant des déplacements interurbains pourraient être autorisés à condition de présenter un test Covid-19.

Pas le moindre déconfinement le 25 juin. Le porte-parole du Comité de pilotage du plan de veille et de riposte contre l'épidémie à Coronavirus (Copil) a tranché net le 22 juin. «Il n'y aura pas déconfinement le 25 juin». Depuis l'annonce par le gouvernement d'une possible réouverture des restaurants et hôtels dans le Grand Libreville, certains ont imaginé que le déconfinement interviendra de facto ce 25 juin. A en croire Guy-Patrick Obiang, le gouvernement ne travaille pour l'instant que sur toutes les stratégies relatives à l'allègement d'un certain nombre de mesures de restriction et rien de plus. Ces mesures, a-t-il déclaré, «seront communiquées par le gouvernement le moment venu».

Les 9 provinces du pays sont désormais touchées par la pandémie mais parallèlement, la phase de stabilisation de la situation épidémiologique continue sa consolidation si bien que d'aucuns estiment qu'il est temps de déconfiner. Un point de vue que réfute le Copil. Selon Guy_Patrick Obiang, la transmission communautaire est effective dans les provinces de l'Estuaire et du Haut-Ogooué tandis que dans les autres provinces, il y a uniquement des clusters. «C'est-à-dire, un nombre infime de personnes contaminées par rapport à l'ensemble des populations de ces provinces», a-t-il expliqué. A partir de cet instant, a-t-il ajouté, «une ouverture massive de ces provinces exposera les différentes populations».

Un test Covid avant tout déplacement

Tenant compte de l'organisation des villages dans l'arrière-pays et du nombre important des personnes vulnérables au Covid-19 qui y vient, celles ayant 65 ans et plus, le Copil estime qu'ouvrir les déplacements «c'est mettre en danger ces populations de l'arrière-pays». Cependant, a soutenu Guy-Patrick Obiang, des réflexions sont en cours pour l'allégement de certains déplacements. «Peut-être, à un moment donné nous demanderons dans le cadre du dépistage massif que toutes les personnes qui veulent se rendre à l'intérieur du pays, qui veulent circuler d'une province à une autre puissent d'abord se faire dépister», a-t-il dit. «C'est-à-dire avoir fait un test de dépistage au Covid-19 pour pouvoir circuler. Peut-être qu'on en arrivera là dans le cadre de l'atténuation de certaines mesures de restriction», a-t-il laissé entendre.

Alix-Ida Mussavu

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !