retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

SénégalTroubles de l'audition : 800.000 personnes touchées par la surdité au Sénégal

Le soleil | Sénégal | 01/10/2020 | Lire l'article original

La surdité prend de l'ampleur au Sénégal où le taux de prévalence est estimé à près de 6%, touchant ainsi 800.000 personnes. En plus de ce nombre, le risque de surdité est permanent à cause de l'utilisation abusive des smartphones pour écouter la musique par des écouteurs.

Au Sénégal, la prévalence de la surdité dans la population générale est de 5,9%. Soit environ 800.000 personnes. Les troubles de l'audition représentent 0,6% de la population générale ; soit environ 81.052 personnes. Ces informations ont été données, hier, par le conseiller technique du ministère de la Santé, Dr Marie Sarr, qui a présidé la journée de la langue des signes.
Elle a indiqué que le ministère de la Santé et de l'Action sociale a décidé de renforcer la détection précoce des déficiences auditives en vue de favoriser un meilleur accès à la prise en charge de ces pathologies. Il s'agira également d'amplifier l'engagement communautaire des organisations de sourds dans la riposte contre la Covid 19.

Elle a fait remarquer qu'une analyse approfondie des données existantes montre que la prévalence de la perte d'audition décroît de façon exponentielle à mesure qu'augmente le revenu national brut par habitant. Dr Marie Sarr souligne des jeunes de 12 à 35 ans présentent un risque accru de développer une déficience auditive en raison de l'utilisation dangereuse d'appareils audio personnels et de l'exposition à des niveaux sonores préjudiciables dans des salles de spectacle bruyantes.
Selon elle, ce risque apparaît dans l'utilisation croissante des smartphones et la pratique de plus en plus en vogue consistant à écouter de la musique avec des écouteurs. Elle explique qu'une perte d'audition non traitée a de profondes répercussions tant sur les personnes touchées que sur leur famille et leur communauté.

Abdou DIOP

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !