retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



banniere_AGH

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Revue de presse

Trier les actualités par :

Congo-BrazzavilleJournée mondiale de la contraception - Le patron de la Santé en RDC dévoile les nouveaux engagements

Les dépêches de Brazzaville | Congo-Brazzaville | 28/09/2022 | Lire l'article original

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani Mbanda, a présidé, le 26 septembre à Kinshasa, la cérémonie marquant la célébration de la Journée mondiale de la contraception. Il a dévoilé les nouveaux engagements du pays pour améliorer l'accès aux contraceptifs pour les femmes et filles adolescentes d'ici 2030.

Dans son mot de circonstance, Jean-Jacques Mbungani Mbanda a mis un accent particulier sur l'objectif de la Journée mondiale de la contraception, à savoir la faire connaître à chaque personne se trouvant dans le besoin et surtout de permettre aux femmes de faire des choix éclairés en matière de santé génésique. L'idéal est que chaque grossesse soit voulue et programmée. Pour le minsitre de la Santé, cette célébration coïncide avec un triple événement, la proclamation des engagements de la République démocratique du Congo (RDC) en faveur de la planification familiale (PF) d'ici à 2030, la vulgarisation du nouveau plan stratégique PF 2021-2025 et la célébration de la Journée mondiale de la contraception constitue une occasion de faire connaître également les nombreuses avancées dans le domaine de la PF ainsi que les valeurs fondamentales de service, d'intégrité et de professionnalisme dans l'offre des services de planification familiale.

Notons que cette journée a été célébrée sur le thème national « Accès à une contraception saine et adaptée pour tous en RDC ». Pour ce faire, le ministre de la Santé reste déterminé à faire triompher la vision du chef de l'Etat, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui prône la gratuité des accouchements ainsi que tous les soins pré et post natals. « L'action de mon ministère fait focus sur la situation sanitaire et le mode de vie de chaque personne en vue de répondre notamment aux besoins de toutes les femmes atteintes des affections chroniques ou pré-existantes, pour lesquels les informations sur la contraception restent d'une grande importance », a-t-il indiqué.

La RDC est un pays à forte mortalité maternelle, selon les statistiques. Face à ce tableau, l'autorité politico-sanitaire a soutenu que la contraception constitue le moyen le plus sûr de prévenir les grossesses non désirées chez toutes les femmes en âge de procréer, en général, et chez les adolescentes et jeunes filles en particulier. Elle permet de réduire de 30% la mortalité maternelle. « Le gouvernement de la République fournit déjà beaucoup d'efforts pour l'achat des contraceptifs afin d'améliorer l'accès des femmes et filles adolescentes ainsi qu'à toutes les personnes se trouvant dans le besoin », a déclaré le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention.

Jean-Jacques Mbungani a profité de la célébration de cette journée pour annoncer le nouvel engagement pris par le gouvernement en matière de planification familiale, fondé sur les droits dans le cadre de FP 2030. « Ce nouvel engagement redynamisera la prochaine décennie en matière de planification familiale jusqu'en 2030, en favorisant un partenariat gagnant-gagnant pour le gouvernement, la société civile, les organisations multilatérales, les donateurs… afin de constituer un avenir où toutes les femmes et les filles auront la liberté et la capacité de mener une vie saine et de prendre leurs propres décisions en connaissance de cause sur l'utilisation de la contraception et la procréation, et de participer sur un même pied d'égalité à la société et à son développement », a soutenu le numéro un de la santé en RDC. Tenant compte de la thématique de la Journée mondiale de la contraception de cette année, l'objectif est de réduire sensiblement la charge de la mortalité maternelle et permettre au pays d'accéder aux dividendes démographiques.

Blandine Lusimana

Tous les articles



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !