retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Odonto-Stomatologie tropicale - 1ère revue dentaire internationale panafricaine - Plus d'informations


Suivez-nous :



Affiche prévention Covid-19 Bénin

Affiche prévention Covid-19 Bénin


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Août/Septembre 2020
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Archives
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Juin 2020
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6703 - Mars 2020 - pages 119-128

Contacter Professeur Blaise Nguendo-Yongsi Epidémiologie descriptive des maladies non-transmissibles chez les adolescents à Yaoundénote

Auteurs : T. Fangnang Ndeyong, H.B. Nguendo Yongsi - Cameroun


Résumé

Contexte : Les Maladies Non-Transmissibles (MNT) sont des affections de longue durée qui en règle générale, évoluent lentement. Elles sont désormais la principale cause de décès (71%) et de maladie dans le monde, et leur nombre est en augmentation. En Afrique au Sud du Sahara, leur émergence et leur incidence sont tels qu’elles menacent de supplanter les maladies infectieuses.
Objectif : Cette étude visait à décrire le profil épidémiologique des maladies non-transmissibles en milieu hospitalier à Yaoundé, et d’examiner les connaissances et attitudes du personnel de santé envers ces MNT.
Méthode : Une étude prospective transversale à visée descriptive chez les patients admis et suivis durant leur séjour hospitalier (de juillet à décembre 2018) dans le service de pédiatrie du centre Mère et Enfant de la Fondation Chantal Biya à Yaoundé.
Résultats : Il ressort de cette étude que sur les 469 patients ayant satisfait à nos critères de sélection, 33% étaient atteint de cancers, 22% des maladies cardiovasculaires, 15% du diabète, 18% de la drépanocytose et 12% des maladies respiratoires. Les enfants de tous les âges étaient touchés par ces maladies.
Conclusion : Nos résultats indiquent un taux relativement élevé de morbidité dû aux maladies non-transmissibles, soulignant l’intérêt d’études à plus grande échelle pour préciser la place et le fardeau de ces MNT comme cause majeure de morbi-mortalité dans les régions du Cameroun. Les MNT constituent une menace sérieuse chez les adolescents à Yaoundé. Etant donné qu’ils constituent la couche de population la plus nombreuse aussi bien en milieu urbain et rural que dans le pays tout entier, des mesures préventives sont à prendre, notamment celles visant à modifier les facteurs de risques de ces MNT.

Summary
Descriptive epidemiology of Non-Communicable diseases among youth in Yaounde, Cameroon

Background: In sub-Saharan Africa, communicable diseases have long been among the most prominent contributors to disease burden. However, like most low-income and middle-income countries across the globe, countries in sub-Saharan Africa are experiencing a shift from disease-burden profiles dominated by communicable diseases and childhood illnesses to profiles featuring an increasing predominance of chronic, Non-Communicable Diseases (NCDs).
Objective: The main objective of this study was to investigate the magnitude of non-communicable chronic diseases at the Chantal Biya Foundation in Yaounde.
Design and participants: This is an institution-based and cross-sectional study conducted from January to December 2018. Participants were in and out patients who visited the institution and whose a medical condition was clearly diagnosed.
Results: Of the 469 medical records, diagnosed NCDs range from cancers (33.0%), cardiovascular
diseases (22.0%), diabetes (15%), to sickle cell disease (18%), and respiratory diseases (12%). Children of all ages were affected by these diseases.
Conclusion: There is a significant burden of NCDs among adolescents in Yaoundé. Then, interventions for primordial prevention (ie, actions to inhibit the emergence of NCD risk factors) and primary prevention (ie, actions on existing NCD risk factors), as well as educational programmes on leading modifiable behavioural risk factors and metabolic risk factors are crucial.

Cet article est actuellement coté note (2,5 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 2163 fois, téléchargé 3 fois et évalué 2 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !