retour Santé tropicale Accès aux sites pays Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Suivez-nous :


encart_diam


Fil d'infos APO Group


vig_viral_facts


LE KIOSQUE APIDPM

Médecine d'Afrique Noire
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Consulter la revue


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 6810 - Octobre 2021 - pages 589-596

Contacter Madame Armandine Eusebia Roseline Diatta Etude des troubles musculo-squelettiques parmi les manutentionnaires d’une industrie textile au Burkina Fasonote

Auteurs : A.E.R Diatta, W.S.V. Sanfo, W.S.A. Tougma, M.L. Diao, M. Ndiaye - Sénégal


Résumé

Objectifs : Déterminer la prévalence et les facteurs de risque des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) observés chez les travailleurs de la société de fibres textiles (SOFITEX) de Koudougou.
Méthodologie : Il s’agit d’une étude observationnelle à visée étiologique menée de janvier à mai 2020. Elle a concerné les travailleurs occupant un poste de manutention au sein d’une industrie textile de Koudougou et ayant donné leur accord. Les instruments d’étude étaient le questionnaire nordique et l’échelle psychophysique de Borg RPE-20. Le traitement des données recueillies a nécessité l’utilisation de la plateforme Lime Survey, des logiciels Stata 15 et Excel 2013. L’analyse univariée a fait appel au test de Chi² avec un seuil de signification fixé à 0,05.
Résultats : Au total 219 ouvriers tous de sexe masculin ont été enquêtés. La moyenne d’âge était de 33.91 ans avec des extrêmes de 18 et 56 ans. La prévalence des TMS était de 55,71%. Les localisations les plus retrouvées étaient l’épaule/bras 33,33%, le rachis lombaire 28,76%, le rachis dorsal 24,20% et la main/poignet 10,95%. Parmi les enquêtés, 8,22% des travailleurs ont déjà eu un antécédent de TMS dont la cause était un accident de travail. Aucun cas de ces TMS n’avait été déclaré comme maladie professionnelle. Le faible niveau d’étude (p = 0.000) et la pénibilité globale du travail (p = 0.024) ont été significativement associés à la présence de TMS.
Conclusion : Notre étude a permis d’identifier les facteurs de risque des TMS chez les manutentionnaires. Il est dès lors urgent de mettre en œuvre un plan de prévention adapté, basé sur une législation forte, une politique inclusive et des organes de contrôle performants.

Summary
Musculoskeletal disorders among handlers in a textile industry in Burkina Faso

Objectives: To determine the prevalence and risk factors for Musculo-Skeletal Disorders (MSDs) observed among workers at the textile fibre company (SOFITEX) in Koudougou.
Methodology: This is a cross-sectional study conducted from January to May 2020. It concerned workers occupying a handling position at SOFITEX in Koudougou, Burkina Faso, and who had given their consent. The study instruments were the Nordic questionnaire and the Borg RPE-20 psychophysical scale. The processing of the collected data required the use of the Lime Survey platform, Stata 15, and Excel 2013 software. The Univariate analysis used the Chi-square test with a significance level set at 0.05.
Results: A total of 219 workers, all male, were surveyed. The average age was 33.91 years with extremes of 18 and 56 years. The prevalence of MSDs was 55.71%. The most common locations were the shoulder/arm 33.33%, the lumbar spine 28.76%, the dorsal spine 24.20%, and the hand/wrist 10.95%. 8.22% of the workers had a history of MSDs that was caused by awork-related accident. None of these MSDs had been declared an occupational disease. Low level of education (p = 0.000) and overall work arduousness (p = 0.024) were significantly associated with the presence of MSDs.
Conclusion: Our study has identified the risk factors for MSDs among manuel workers. Therefore, it is urgent to implement an appropriate prevention plan, based on strong legislation, an inclusive policy, and efficient control bodies.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 2968 fois, téléchargé 12 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains



X

Bonjour, vous pouvez acheter cet article à l'unité dans le kiosque APIDPM.




CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !