retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Partenariat Strides - 4ème conférence de l'Académie Africaine de Neurologie - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Les Ministres africains de la santé se mobilisent face à la dangereuse menace de la résistance antimicrobienne

OMS | Congo-Brazzaville | 29/08/2023 | Lire l'article original

Gaborone – Les Ministres africains de la santé ont approuvé aujourd’hui une stratégie régionale pour accélérer la lutte contre la résistance antimicrobienne, qui a contribué selon les estimations à 1,27 million de décès en 2019 en Afrique subsaharienne.

La Région fait face à un lourd fardeau de résistance antimicrobienne. Celle-ci survient lorsque des bactéries, des virus, des champignons ou des parasites se transforment (mutent) avec le temps et ne réagissent plus aux médicaments, ce qui rend les infections plus difficiles à traiter. On estime que, dans le monde, environ 10 millions de personnes – dont 4,1 millions dans la Région africaine – pourraient mourir à cause de la résistance antimicrobienne d’ici à 2050.

Bien que la plupart des pays africains disposent de plans d’action pour répondre à la résistance antimicrobienne, leur mise en œuvre reste faible dû à un manque d’engagement politique et à une surveillance antimicrobienne inadéquate. D’autres facteurs concernent les capacités insuffisantes des laboratoires et des moyens permettant de garantir une utilisation optimisée des antimicrobiens et de renforcer la sensibilisation et la compréhension de la menace posée par la résistance antimicrobienne. De faibles mesures de prévention et de contrôle des infections, ainsi que des services d’eau, d’hygiène et d’assainissement insuffisants posent également problème.

« La menace croissante que représente la résistance antimicrobienne nécessite une action renforcée et soutenue de la part de tous, que ce soient les gouvernements ou les individus, à travers tous les secteurs », a déclaré la Dre Matshidiso Moeti, Directrice régionale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique. « L’engagement pris aujourd’hui arrive à un moment crucial. L’OMS va continuer de soutenir les pays pour renforcer les mesures de riposte efficace contre la résistance antimicrobienne. »

La résolution adoptée lors de la soixante-treizième session du Comité régional de l’OMS pour l’Afrique à Gaborone, au Botswana, vise à renforcer la coordination et la gouvernance de l’action contre la résistance antimicrobienne, à améliorer la sensibilisation et la compréhension du problème, à intensifier la surveillance de la résistance antimicrobienne et l’utilisation des antimicrobiens, ainsi qu’à consolider les réglementations et lois nationales pertinentes...

Lire la suite sur le site OMS

Tous les articles

Partenariat Strides - 4ème conférence de l'Académie Africaine de Neurologie - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar15
Prise en charge du paludisme en ASS : Place de la DHA – PQP - Pr Issaka SAGARA et Pr Mahamadou A THERA

encart_diam_cooper
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !