retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Fièvre jaune : une campagne de vaccination programmée dès le 10 avril, dans un contexte de recrudescence des cas

StopBlaBlaCam | Cameroun | 01/04/2024 | Lire l'article original

Le ministère de la Santé publique organise, avec l’appui de ses partenaires, une campagne de vaccination réactive contre la fièvre jaune du 10 avril au 1ᵉʳr mai prochain dans sept districts de santé affectés du pays. Cette campagne intervient alors que les cas de fièvre jaune ne cessent de croître depuis 2017 dans le pays. Sur la période du 1ᵉʳ janvier 2021 au 13 juin 2022 par exemple, le Cameroun a enregistré 49 cas probables de fièvre jaune, selon les données officielles. Et toutes les régions du pays sont touchées. Selon les autorités sanitaires, la résurgence de la maladie s’explique par une couverture vaccinale insuffisante. Le Cameroun n’a toujours pas atteint l’immunité collective, qui correspond à 80 % de la population vaccinée. Ce chiffre était estimé à 56 % en 2022.

« Depuis la fin de la campagne de masse dans tous les districts, dont les derniers ont eu lieu en 2015, on n’a pas atteint une couverture suffisante pour les enfants dans la vaccination de routine. Ce qui fait que dans chaque cohorte de naissance, on a des enfants non-vaccinés qui, avec le temps, atteignent un nombre suffisant pour baisser l’immunité au niveau de la population adulte. Comparativement aux autres pays qui n’ont pas fait de campagnes de masse dans les années 2002-2015, le Cameroun a déjà couvert tous les districts. Donc, le risque est gérable pour l’instant », affirme Dr Shalom Tchokfe Ndoula, secrétaire permanent du Programme élargi de vaccination (PEV).

Les enfants ne sont cependant pas les seules cibles de la vaccination contre la fièvre jaune. D’après les autorités sanitaires, les adultes ne se font vacciner que lors des campagnes de masse ou lorsqu’ils sont dans le besoin de quitter le pays.

Lire la suite sur le site StopBlaBlaCam

Tous les articles

Biogaran Formation - Dossier spécial sur l'épilepsie - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_dafra
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_strides
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !