retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Congo : le taux des avortements clandestins en hausse chez les adolescentes

Adiac Congo | Congo-Brazzaville | 04/04/2024 | Lire l'article original

L' Organisation pour le dialogue pour l'avortement sécurisé (Odas), en partenariat avec six associations œuvrant pour la protection des droits des femmes et filles, a organisé, le 2 avril, une session de formation pour sensibiliser les agents associatifs et les relais communautaires aux avortements clandestins dans « un contexte restrictif ». Il ressort que la pratique, en dépit des conséquences qui en découlent, prend de l’ampleur dans le pays.

Une trentaine de femmes et jeunes filles a pris part à la formation à valeur de sensibilisation organisée dans le cadre de la clôture du mois de mars. Animant la rencontre, Ornael Mikhael Djembo, expert et point focal national du Centre Odas au Congo, a servi l’étude réalisée en 2023 par le ministère de la Santé et de la Population sur l’ampleur et les dangers des avortements clandestins.

Les résultats de cette enquête, a-t-il précisé, révèlent que les femmes et filles sexuellement actives font de plus en plus recours aux avortements clandestins. Les résultats prouvent, a poursuivi Ornael Mikhael Djembo, que le taux des avortements est estimé à ce jour à 25,9 % dans la tranche d’âge allant de 15 à 19 ans et à 31,3 % dans celle comprise entre 20 à 24 ans.

L’enquête démontre, par ailleurs, qu’à cause de la montée du phénomène, la mortalité maternelle dans la tranche d’âge comprise entre 10 à 24 ans a flambé, soit 25 % contre 10 % chez les mineures âgées de 10 à 15 ans.

Lire la suite sur le site Adiac Congo

Tous les articles

ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_crosspharm
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_faes
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !