retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



L'anémie, détectez-là tôt, soignez-là mieux ! - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Revue de presse de santé tropicale

Trier les actualités par :

Ver de Guinée : le Cameroun veut conserver son statut de « pays exempt » malgré la résurgence de nouveaux cas

StopBlaBlaCam | Cameroun | 22/04/2024 | Lire l'article original

En visite de travail à Atlanta, aux États-Unis, le ministre camerounais de la Santé publique (Minsanté), Malachie Manaouda, a discuté de la résurgence des cas de ver de Guinée (la dracunculose) dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun avec les responsables de l’ONG américaine The Carter Center (TCC). Deux cas ont en effet été notifiés dans le district de santé de Guéré, non loin de la frontière avec le Tchad, en 2019. À Atlanta, Malachie Manaouda affirme sans détour que le Cameroun a l’intention de conserver le certificat de « pays exempt » de cette maladie que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) lui a décerné en 2017.

TCC, l’ONG fondée par l’ancien président américain Jimmy Carter, est décidé à accompagner la riposte du Cameroun contre la dracunculose. Pour le moment, rien de formel n’a été décidé. Mais tout porte à croire que TCC peut financer le Plan stratégique d’élimination de cette maladie parasitaire causée par le ver de Guinée. Il va falloir attendre avant d’en savoir plus.

En attendant que TCC prenne définitivement la main rendue par le Cameroun, le pays, lui, poursuit son objectif qui est d’arrêter la progression de la maladie pour le bien des populations, comme l’indique la communication du Minsanté. Pour y parvenir, les autorités sanitaires suivent avec soin les différents cas soupçonnés avec l’aide des experts de l’OMS. C’est en tout cas ce que révèle un document sur la surveillance épidémiologique du ver de Guinée publié par le gouvernement tchadien en 2022.

Lire la suite sur le site StopBlaBlaCam

Tous les articles

L'anémie, détectez-là tôt, soignez-là mieux ! - Plus d'informations

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

encart_diam_bailly
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_salvat
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !