retour Santé tropicale Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



ban_jmp_malacur - 25 avril 2024 - Journée mondiale de lutte contre le paludisme

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Publications scientifiques

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7012 - Décembre 2023 - pages 701-709

photo_auteur Aspects épidémio-cliniques et évolutifs des patients présentant une hyponatrémie en réanimation polyvalente du Centre Hospitalier Universitaire de Tambohobe Fianarantsoanote

Auteurs : L.D.E. Razafindrabekoto, R.J. Andrianiaina, F.M. Andrianimaro, E.H. Rakotonirina, J.L. Rakotoson, A. Rakotondrainibe, H.M.R. Randriamizao - Madagascar


Résumé

Introduction : L’hyponatrémie est le plus fréquent des troubles biologiques rencontrés en milieu hospitalier notamment en réanimation. L’objectif de ce travail était de déterminer les aspects épidémio-cliniques et évolutifs de l’hyponatrémie et les facteurs associés à la mortalité de l’hyponatrémie en réanimation.

Matériels et méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective chez les patients présentant une hyponatrémie, dans le service de réanimation polyvalente du Centre Hospitalier Universitaire Tambohobe Fianarantsoa, sur une période de 15 mois (de janvier 2017 à mars 2018). Le test de Khi² ou le test exact de Fisher était utilisé pour étudier les associations relatives à la survenue de décès avec les caractéristiques du patient, les caractéristiques de l’hyponatrémie et les caractéristiques du séjour.

Résultats : Ont été retenus 119 cas d’hyponatrémie, avec une prévalence brute de 19,1%. La population de l’étude avait un sex-ratio de 1,1 et un âge moyen de 48,3 ± 19,3 ans. Les antécédents personnels des patients étaient marqués par les antécédents cardiovasculaires 37,8%. Le trouble de la conscience dominait les motifs d’entrée des patients 39,5%. L’hyponatrémie légère était de 89,1%. L’étiologie était marquée par la déplétion dans 48,3%. Seuls 5% des patients ont pu bénéficier du sérum salé hypertonique à 10%. La mortalité était de 35,3%. Le bas niveau socio-économique (p = 0,007) et la nature de l’hyponatrémie (p = 0,02) étaient associés à la mortalité élevée.

Conclusion : L’hyponatrémie est grave et la réalisation systématique d’un bilan sanguin permet de la diagnostiquer et d’en diminuer le risque de mortalité.

Summary
Epidemiological and clinical aspects of patients with hyponatremia in the intensive care unit of the Tambohobe University Teaching Hospital, Fianarantsoa

Introduction: Hyponatremia is the most common biological disorder encountered in hospitals, particularly in Intensive Care Units (ICU). The aim of this study was to assess the epidemiological aspects, the outcome of hyponatremia and the factors associated with mortality in the ICU.

Materials and method: This is a retrospective study of patients with hyponatremia in the polyvalent intensive care unit of the University Hospital Tambohobe Fianarantsoa, over a period of 15 months (from January 2017 to March 2018). The Chi-square test or Fisher’s exact test was used to study the associations between the different variables concerning patient characteristics, hyponatremia characteristics and stay characteristics with the occurrence of death.

Results: There were 119 cases of hyponatremia, with a crude prevalence of 19.1%. The study population had a sex-ratio of 1.1 and a mean age of 48.3 ± 19.3 years. The patient’s personal history was marked by cardiovascular diseases 37.8%. The hospitalization cause was dominated by disturbed consciousness 39.5% Mild hyponatremia was 89.1%. The etiology was marked by depletion in 48.3%. Only 5% of patients were able to benefit from 10% hypertonic saline. Mortality was 35.3%. Low socioeconomic status (p = 0.007) and the nature of the hyponatremia (p = 0.02) were associated with mortality.

Conclusion: Hyponatraemia is serious and routine blood workup can diagnose it and reduce the risk of mortality.

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de Médecine d'Afrique Noire.
Il a été consulté 876 fois, téléchargé 24 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

icone adobe Obtenir l'article intégral en PDF

Plus d'articles Malgaches - Plus d'articles panafricains

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit
Téléchargez hearWHO - Pour vérifier l'audition !

img_produit

img_produit

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays

encart_diam_ferrer
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays



CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !