Santé tropicale au Cameroun - Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE APIDPM

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Juillet 2018
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Mai/Juin 2018
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Mars 2018
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Cameroun > Revue de presse

Revue de presse

Hôpital central de Yaoundé : le Pr. Obama, nouveau médecin traitant - 22/03/2009 - Cameroon tribune - CamerounEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Première femme à ce poste, le nouveau directeur de la formation hospitalière est une professionnelle réputée. Pas de doute, le nouveau directeur de l’Hôpital central de Yaoundé, n’arrive pas en terrain inconnu. Au Cameroun, cette femme à la réputation de travailleuse est déjà une référence dans l’univers médical. Praticienne de talent et enseignante chevronnée, Marie Thérèse Obama connaît bien les méandres du système. C’est donc à une femme d’expérience que le gouvernement vient de faire confiance. Nommée par décret du Premier ministre, chef du gouvernement le 17 mars dernier, le Pr. Obama remplace à son poste le Pr. Magloire Biwolé Sida, nommé inspecteur général au ministère de la Santé publique.

Pédiatre de formation, Marie-Thèrèse Obama est la toute première femme à diriger un hôpital de référence au Cameroun. Et pas des moindres ! Dans la capitale, l’Hôpital central est comme son nom l’indique, un haut lieu de convergence des malades. Ce qui ne rend que plus intéressant le challenge du nouveau patron. Au jeu des a priori, le nouveau directeur s’en sort plutôt bien. Elle a roulé sa bosse. Comme enseignante, elle a notamment mis son expertise au service des départements de pédiatrie de la Faculté de médecine et de Sciences biomédicales de l’université de Yaoundé I et du Centre hospitalier et universitaire (CHU). Mme le Professeur occupe également d’importants postes administratifs, comme celui de vice-doyen de la Faculté de médecine de Yaoundé, chargée de la Recherche et de la coopération. C’est une femme active, qui a encore trouvé le temps pour offrir ses compétences dans des domaines autres que la médecine. Elle a en effet fait partie des effectifs de l’Observatoire national des élections (ONEL), comme représentante du Centre.

Ancienne chef du service Pédiatrie de l’Hôpital central de Yaoundé dans les années 90, Marie Thèrèse Obama revient dans une maison qu’elle connaît bien. Une maison qui a regagné ses lettres de noblesses depuis quelques années sous l’impulsion de ses deux prédécesseurs, Dominique Obounou Akong et Magloire Biwolé Sida. Et le premier défi du Pr. Obama sera de maintenir cette confiance retrouvée auprès des usagers après des années vraiment noires. Après, il restera encore des dossiers chauds. Le service des Urgences le plus sollicité de la ville de Yaoundé est l’une des vitrines de l’hôpital. Et si son image est globalement bonne, il n’est plus à la hauteur de sa réputation. Et son statut appelle aujourd’hui une remise à niveau des équipements et aussi une remobilisation des effectifs. Et de manière générale dans tout l’hôpital, les fréquentes revendications des personnels ont souvent menacé la qualité du service ces derniers temps.

Yves ATANGA

Lire l'article original

Plus d'articles Camerounais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

CamerounSanté tropicale au Cameroun
Le guide de la médecine et de la santé au Cameroun


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !