Santé tropicale au Sénégal - Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


Médecine d'Afrique Noire - Première revue médicale internationale panafricaine francophone - Plus d'informations


LE KIOSQUE

Les numéros disponibles :

Médecine d'Afrique Noire
Octobre 2017
Consulter la revue

Médecine du Maghreb
Septembre/Octobre 2017
Consulter la revue

Odonto-Stomatologie Tropicale
Septembre 2017
Consulter la revue


Soyez informés avant tout le monde !


logo_fb

logo_twitter


NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale.

Inscriptions et désinscriptions

Accueil > Santé tropicale au Sénégal > Revue de presse

Revue de presse

Plaidoyer pour une implication du privé dans la réduction du déficit en soins de santé - 06/11/2017 - Agence Presse Sénégalaise - SénégalEnvoyer cette page par e-mail Ajouter cette page à mes favoris

Les Etats africains doivent mener des actions pour permettre au secteur privé de participer plus activement à la réduction du déficit actuel en matière de soins de santé, a affirmé lundi le ministre de la Santé et de l'Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. "Des réformes cruciales doivent être menées par les Etats, pour permettre au secteur privé de participer de plus en plus activement à la réduction du déficit actuel en matière de soins de santé", a-t-il dit.

Il présidait le deuxième symposium organisé par les Fédérations est et ouest africaines du secteur privé de la santé, sur le thème : "Transformer les partenariats public-privé pour la santé en Afrique."

Abdoulaye Diouf Sarr soutient que "les demandes exprimées par nos populations sont extrêmement fortes et les besoins, difficiles à couvrir." Selon lui, "il s'avère nécessaire d'impliquer fortement le secteur privé, si nous voulons répondre aux besoins d'amélioration quantitative et qualitative de l'offre de santé."

Il a relevé que l'implication du secteur privé de la santé a permis d'atteindre ces dernières années des résultats extrêmement satisfaisant dans la lutte contre le VIH/ SIDA, la tuberculose et le paludisme.

Les prestations privées, a-t-il ajouté, qu'elles aient une vocation commerciale ou sociale, comblent un besoin médical important chez les populations pauvres et rurales, souvent mal desservies par le secteur public.

Lire l'article original

Plus d'articles Sénégalais - Plus d'articles panafricains


Une question ? Une remarque ? Contactez-nous ?

SénégalSanté tropicale au Sénégal
Le guide de la médecine et de la santé au Sénégal


CARTE DU SITE




Connaissez-vous tous les sites web médicaux édités par APIDPM ?

Médecine d'Afrique noire électroniqueMédecine du Maghreb électroniqueOdonto-Stomatologie électronique


Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !