Choisissez une FMC ALLERGIES CANCEROLOGIE DOULEUR ORL CARDIOLOGIE PEDIATRIE PALUDISME MERE ENFANT

Suivez-nous :
Identifiez-vous | Inscription


X




Mot de passe oublié ? / Inscription

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Fortaline® Plus - Le soutien essentiel des forces vitales

Bonjour

Les Oméga-3 font partie de la classe des acides gras polyinsaturés (AGPI). Avec leurs cousins les omégas-6, les omégas-3 participent au bon équilibre de la santé. Ils sont essentiels au bon fonctionnement du corps humain.

Les AGPI s'intègrent dans les membranes cellulaires de toutes les cellules du corps où ils ont un rôle structurel fondamental. Le bon développement et la bonne fonction des cellules dépendent donc d'un apport suffisant en oméga-3.

Ils agissent entre-autres sur certains canaux ioniques et sont donc indispensables pour les échanges entre les cellules. Ceci a été scientifiquement démontré dans la croissance et le fonctionnement du cerveau, de la rétine et des organes sensoriels de manière globale.

Les acides gras oméga-3 sont aussi les précurseurs de molécules de signalisation aux rôles variés et nécessaires pour le métabolisme : les prostaglandines, les thromboxanes et les leucotriènes.

Ces différentes molécules (les eicosanoïdes) jouent un rôle dans l'inflammation (douleur, fièvre, etc.), la contraction des muscles lisses (vaisseaux sanguins, bronches, utérus, intestin, etc.), la régulation des métabolismes et dans l'agrégation plaquettaire.

Bien que le corps ait aussi besoin des acides gras oméga 6 on sait qu'à travers les habitudes nutritionnelles actuelles Il existe un déséquilibre dans le rapport oméga-6 / oméga-3.

schema_omega

Afin de rééquilibrer la balance il est fortement recommandé de consommer davantage d'oméga-3

Les principaux acides gras du groupe oméga-3 sont l'acide alpha-linolénique (ALA), l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexaénoïque (DHA) . Le corps humain n'est pas capable de fabriquer l'ALA, ni de transférer l'ALA en quantités suffisantes de EPA et de DHA pour assurer un bon équilibre. Un apport externe de EPA et de DHA en quantités suffisantes (à travers Fortaline® Plus) est donc vivement recommandé.

En prenant régulièrement Fortaline® Plus on contribue à avoir les quantités nécessaires des oméga- 3 ….

  • qui sont incorporés dans la membrane cellulaire de chaque cellule du corps, avec une influence sur
    • la structure membranaire (fluidité, épaisseur, déformabilité) (important pour le contact intercellulaire – la souplesse des globules - …)
    • la fonction membranaire (perméabilité - fonction des canaux ioniques – conduction intercellulaire) (important pour la nutrition et la fonction cellulaire - la conduction cardiaque - …)
  • qui ont un rôle majeur dans le métabolisme des eicosanoïdes et d'autres médiateurs
    • Ils favorisent un bon équilibre dans le fonctionnement du système immunitaire. (important pour l'immunité, l'allergie,…)
    • Ils contribuent à l'activité anti-inflammatoire.(inflammations chroniques- rhumatisme -…)
    • Ils ont un rôle dans la neuroprotection. (fonctions cognitives – développement du cerveau-…)
  • Qui influencent l'expression des gènes dans la cellule
  • Qui ont un effet sur le métabolisme du glucose et des graisses. (dyslipidémies - diabète) - …..

En regardant ces effets, il est plus qu'évident que pour chaque groupe de patients il y a des priorités « OMEGA »

Femmes enceintes Bébés et enfants Enfants et adultes Adultes et personnes agées

Développement des cellules et organes du bébé

Équilibre émotionnel

Protection contre l'accouchement précoce – poids optimal à la naissance (quand la Hauteur Utérine « HU » est inférieure à la normale)

Développement du cerveau et du système nerveux

Développement des yeux

Concentration et mémoire – capacités intellectuelles

Performances cognitives et psychomotrices

Système immunitaire

Métabolisme

Santé cardiovasculaire

Renouvellement cellulaire (peau – cheveux)

Mémoire – santé mentale

Flexibilité

Articulations

….

Santé cardiovasculaire - circulation

Conditions des articulations

Préservation des fonctions cognitives

Prévention de la dégénérescance maculaire (maladie des yeux)

Lutte contre les effets du stress

Fortaline® Plus est donc un véritable catalyseur du bon fonctionnement et de l'équilibre physiologique de l'organisme à chaque étape de la vie et particulièrement chez la femme enceinte où son intérêt est double (la mère et le fœtus).

Fortaline® Plus, disponible en capsules molles de 500 mg et en flacons de 100ml est une source 100% naturelle de qualité Européenne exceptionnelle de ces acides gras essentiels. Fortaline® Plus apporte un soutien essentiel des forces vitales pour bébés, enfants et adultes.



Pour une information plus personnalisée, vous pouvez utiliser le formulaire ci-dessous afin de nous faire part de toutes les questions que vous auriez sur l'utilisation de Fortaline® Plus.
Nous serons très heureux de vous apporter notre support.


photo_profil


logo_produit

Santé, équilibre & bien-être

100% NATUREL

Source de qualité d'oméga-3

Le soutien essentiel des forces vitales pour bébés, enfants et adultes

Consultez le Résumé des caractéristiques Produit (RCP) de Fortaline Plus gélule

Posologie recommandée :


1 Consultez le Résumé des caractéristiques Produit (RCP) de Fortaline Plus gélule®


Consultez le Résumé des caractéristiques Produit (RCP) de Fortaline Plus sirop

Posologie recommandée :


1 Consultez le Résumé des caractéristiques Produit (RCP) de Fortaline Plus sirop®


logo_dispo_pharma


Dafra Pharma


Fortaline® Plus Solution buvable
Fortaline® Plus Solution buvable

1. Dénomination du médicament

Fortaline® Plus Solution buvable.

2. Composition qualitative et quantitative

Une cuillère à café (5 ml) de Fortaline® Plus Solution buvable contient 4,5 g d'huile de poisson avec 1,5 g d'oméga-3, incluant DHA (Acide Docosahexaénoïque sous forme d'ester éthylique, 18%), EPA (Acide Eicosapentaénoïque sous forme d'ester éthylique, 11%).

Les excipients sont un mélange d'antioxydants sur base de palmitate d'ascorbyl (source de vitamine C), extraits riches de tocophérol (vitamine E), extraits de romarin, et saveur de citron.

3 - FORME PHARMACEUTIQUE

Solution buvable.
Bouteille en verre contenant 100 ml de solution d'huile de poisson oméga-3, jaune clair au goût et odeur de citron.

4. Données cliniques

4.1 Indications thérapeutiques

Les acides gras oméga-3 présentent des effets bénéfiques pour tout le monde et une prise journalière est recommandée afin d'améliorer la santé et le développement.

L'acide docosahexaénoïque (DHA) et l'acide eicosapentaénoïque (EPA) sont des acides gras essentiels qui ne peuvent être synthétisés par l'organisme humain en quantités suffisantes. L'EPA et le DHA sont importants pour assurer un développement optimal. Quelques-uns des effets bénéfiques des acides gras oméga-3 sont repris ci-dessous :

Bien qu'utile pour tout le monde, la composition de Fortaline® Plus Solution buvable est spécialement adaptée aux besoins des femmes enceintes et des enfants de l'âge préscolaire.

4.2. Posologie et mode d'administration

Posologie

Une prise quotidienne de 5 ml (une cuillère à café) est fortement recommandée pour les enfants. Les adultes peuvent prendre jusqu'à 10 ml.

Mode d'administration

Voie orale.
Il est conseillé de prendre ce produit simultanément avec de la nourriture ou avec le repas afin de limiter les lourdeurs d'estomac.

4.3. Contre-indications

4.4 Mise en garde et précautions particulières d'emploi

4.5. Interactions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions

4.6 Fécondité, grossesse et allaitement

Fertilité

Il n'y a pas de données disponibles de l'effet sur la fertilité masculine et féminine.

Grossesse

Les oméga-3 ont été jugés essentiels pour le développement neurologique et visuel précoce du bébé. Cependant, le régime standard est sévèrement déficient en ces éléments nutritifs critiques. Cette carence en oméga-3 est aggravée par le fait que les femmes enceintes deviennent appauvries en oméga-3, lorsque le fœtus utilise des oméga-3 pour le développement de son système nerveux.

Les acides gras oméga-3 ont des effets positifs sur la grossesse elle-même. Il a été démontré que l'augmentation de la consommation d'EPA et de DHA empêche le travail et l'accouchement avant terme, réduit le risque de pré-éclampsie et peut augmenter le poids à la naissance.

La carence en oméga-3 augmente également le risque de dépression pour la mère. Cela peut expliquer pourquoi les troubles de l'humeur post-partum peuvent s'aggraver et commencer plus tôt avec des grossesses ultérieures.

Allaitement

Les oméga-3 sont également utilisés après la naissance pour la production du lait maternel. À chaque grossesse subséquente, les mères sont épuisées davantage. La recherche a confirmé que l'ajout d'EPA et de DHA au régime alimentaire des femmes enceintes a un effet positif sur le développement visuel et cognitif du bébé.

Des études ont également montré qu'une consommation plus élevée d'oméga-3 pouvait réduire le risque d'allergies chez les nourrissons.

4.7 Effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines

Les effets sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines n'ont pas été étudiés. Néanmoins, on s'attend à ce que Fortaline® Plus Solution buvable n'ait aucun effet ou qu'un effet négligeable sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.

4.8. Effets indésirables

Les effets indésirables suivants doivent être signalés dès que possible à un médecin ou à un professionnel de la santé :

Les effets secondaires suivants ne nécessitent pas l'attention immédiate d'un médecin (il faut les rapporter au médecin ou à un professionnel des soins de santé s'ils persistent ou s'ils deviennent gênants) :

4.9 Surdosage

Une surdose d'oméga-3 est susceptible de provoquer un des effets secondaires habituels d'oméga-3, mais peut-être plus sévèrement. En particulier, des maux d'estomac peuvent être attendus.

Dans les cas graves, un surdosage peut augmenter le risque de saignement, y compris des saignements internes dangereux, tels que des saignements gastro-intestinaux ou des saignements dans le cerveau.
Les symptômes d'un tel saignement peuvent inclure :

Traitement pour une surdose d'oméga-3

On ne sait pas comment traiter au mieux une surdose d'acides gras oméga-3.
Par conséquent, le traitement (si nécessaire) impliquera des soins de soutien, qui consistent à traiter les symptômes qui surviennent à la suite du surdosage. Par exemple, si un surdosage a provoqué un saignement, le traitement de soutien comprendrait des médicaments ou des procédures pour arrêter le saignement.

Il est important de consulter rapidement un médecin si on croit avoir surdosé des acides gras oméga-3.

5. Propriétés pharmacologiques

5.1. Propriétés pharmacodynamiques

Classe pharmacothérapeutique : Oméga-3-triglycérides, y compris les autres esters et acides. Code ATC : C10AX06.

Les acides gras polyinsaturés de la série oméga-3, l'acide eicosapentaénoïque (EPA) et l'acide docosahexanoïque (DHA), sont des acides gras essentiels. Oméga-3 agit sur les lipides plasmatiques, en réduisant les taux de triglycérides, suite à une chute des VLDL (lipoprotéines de très faible densité). La substance agit également sur l'hémostase et la tension sanguine.

Au niveau hépatique, oméga-3 diminue la synthèse des triglycérides, car l'EPA et le DHA sont de mauvais substrats pour les enzymes responsables de la synthèse des triglycérides et ils inhibent l'estérification d'autres acides gras.

Dans le foie, l'augmentation de la b-oxydation des acides gras dans les peroxysomes contribue également à réduire le taux de triglycérides, en diminuant la quantité d'acides gras libres disponibles pour leur synthèse. L'inhibition de cette synthèse conduit à une diminution des VLDL.

Chez certains patients atteints d'hypertriglycéridémie, oméga-3 augmente le LDL-cholestérol. L'élévation du HDL-cholestérol n'est que faible et significativement inférieure à celle observée en cas d'administration de fibrates, et n'est donc pas à prendre en considération. On ignore l'effet hypolipidémiant à long terme (après plus d'un an).
Il n'existe aucune preuve formelle démontrant que la diminution des triglycérides réduise le risque de cardiopathie ischémique.
Au cours d'un traitement par oméga-3, la production de thromboxane A2 diminue, et le temps de saignement augmente légèrement. Aucun effet significatif sur d'autres facteurs de la coagulation n'a été observé.

Les acides gras « essentiels » ont reçu leur nom lorsque les chercheurs ont constaté qu'ils sont essentiels à la croissance normale chez les jeunes enfants et les animaux, bien que la définition moderne de « essentiel » soit plus stricte. Une petite quantité de n-3 dans l'alimentation (± 1% des calories totales) a permis une croissance normale, et l'augmentation de la quantité a eu peu ou pas d'effet supplémentaire sur la croissance. De même, les chercheurs ont découvert que les acides gras n-6 (tels que l'acide γ-linolénique et l'acide arachidonique) jouent un rôle similaire dans la croissance normale. Cependant, ils ont également constaté que le n-6 était « meilleur » pour soutenir l'intégrité cutanée, la fonction rénale et la parturition. Ces résultats préliminaires ont amené les chercheurs à concentrer leurs études sur le n-6, et ce n'est que dans les dernières décennies que le n-3 est devenu intéressant.

En 1964, on a découvert que les enzymes trouvées dans les tissus des moutons convertissaient l'acide n-6 arachidonique en un agent inflammatoire appelé prostaglandine E2, qui provoque la sensation de douleur et accélère la guérison et la réponse immunitaire dans les tissus traumatisés et infectés.

En 1979, une plus grande partie de ce que l'on appelle maintenant les eicosanoïdes a été découverte: les thromboxanes, les prostacyclines et les leucotriènes. Les eicosanoïdes, qui ont des fonctions biologiques importantes, ont typiquement une courte durée de vie active dans le corps, en commençant par la synthèse des acides gras et se terminant par le métabolisme par les enzymes.
Cependant, si le taux de synthèse dépasse le taux de métabolisme, les eicosanoïdes en excès peuvent avoir des effets délétères.

Les chercheurs ont constaté que certains acides gras n-3 sont également convertis en eicosanoïdes, mais à un rythme beaucoup plus lent. Les eicosanoïdes fabriqués à partir d'acides gras n-3 sont souvent appelés anti-inflammatoires, mais en fait, ils sont tout simplement moins inflammatoires que ceux fabriqués à partir de graisses n-6. Si les deux acides gras n-3 et n-6 sont présents, ils vont "concurrencer" pour être transformés, de sorte que le rapport des acides gras n-3: n-6 à longue chaîne affecte directement le type d'eicosanoïdes qui sont produit.
Cette compétition a été reconnue comme importante lorsqu'il a été constaté que le thromboxane est un facteur d'agglutination des plaquettes, qui peut à la fois causer la mort par thrombose et prévenir la mort par saignement.

De même, les leucotriènes se sont avérés être importants dans la réponse immunitaire / système inflammatoire, et donc pertinents pour l'arthrite, le lupus, l'asthme et la guérison des infections.
Ces découvertes ont conduit à un plus grand intérêt à trouver des moyens de contrôler la synthèse des eicosanoïdes n-6. Le plus simple serait de consommer plus d'acides gras n-3 et moins de n-6. Ils sont nécessaires pendant la période prénatale pour la formation des synapses et des membranes cellulaires.
Ces processus sont également essentiels dans le développement humain postnatal pour la réponse aux lésions du système nerveux central et la stimulation rétinienne.

Efficacité de conversion de l'ALA en EPA et DHA

Les acides gras n-3 à chaîne courte sont convertis en formes à longue chaîne (EPA, DHA) avec une efficacité inférieure à 5% chez les hommes, et chez un pourcentage plus élevé chez les femmes, ce qui peut être dû à l'importance pour répondre aux demandes du fœtus et du nouveau-né pour le DHA.
Ces conversions se produisent de manière compétitive avec les acides gras n-6, qui sont des analogues chimiques étroitement liés essentiels qui sont dérivés de l'acide linoléique.

L'acide α-linolénique n-3 et l'acide linoléique n-6 doivent tous deux provenir des aliments. La synthèse des acides gras n-3 plus longs à partir de l'acide linolénique dans le corps est ralentie par les analogues du n-6.
Ainsi, l'accumulation d'acides gras n-3 à longue chaîne dans les tissus est plus efficace quand ils sont obtenus directement à partir d'aliments ou lorsque des quantités concurrentes d'analogues n-6 ne dépassent pas largement les quantités de n-3. La conversion de l'ALA en EPA et en plus de DHA chez l'homme a été signalée comme étant limitée, mais varie selon les individus.

Les femmes ont une efficacité de conversion de l'ALA plus élevée que les hommes, il est présumé en raison du faible taux d'utilisation d'ALA diététique pour la bêta-oxydation. Cela suggère que l'ingénierie biologique de l'efficacité de conversion ALA est possible. Goyens et al. soutiennent que c'est la quantité absolue d'ALA, plutôt que le rapport des acides gras n-3 et n-6, qui contrôle l'efficacité de la conversion.

Le ratio n-6 à n-3

Certaines études cliniques indiquent que le ratio ingéré de n-6 à n-3 (en particulier linoléique vs alpha-linolénique) est important pour le maintien de la santé cardiovasculaire. Cependant, deux études publiées en 2005 et 2007 ont montré que si les acides gras polyinsaturés n-3 sont extrêmement bénéfiques dans la prévention des maladies cardiaques chez l'homme, les teneurs en acides gras polyinsaturés n-6 (et donc les ratios) étaient insignifiantes.
Les deux acides gras n-6 et n-3 sont essentiels; c'est-à-dire que les humains doivent les consommer dans les régimes.

Les acides gras polyinsaturés N-6 et n-3 à dix-huit carbones sont en compétition pour les mêmes enzymes métaboliques, ainsi le rapport n-6: n-3 influencera significativement le rapport des eicosanoïdes (hormones) qui en découlent (par ex. Prostaglandines, leucotriènes, thromboxanes, etc.), et modifiera la fonction métabolique du corps.
En général, les animaux nourris à l'herbe accumulent plus de n-3 que les animaux nourris au grain, qui accumulent relativement plus de n-6.

Les métabolites du n-6 sont plus inflammatoires (en particulier l'acide arachidonique) que ceux du n-3. Cela nécessite que le n-6 et le n-3 soient consommés dans une proportion équilibrée; les ratios sains de n-6: n-3 vont de 1: 1 à 1: 4 (un individu a besoin de plus de n-3 que de n-6).

Des études suggèrent que l'alimentation humaine évolutive, riche en gibier, fruits de mer et autres sources de n-3, aurait pu fournir un tel ratio. Les régimes occidentaux typiques fournissent des rapports compris entre 10: 1 et 30: 1 (c'est-à-dire des niveaux nettement plus élevés de n-6 que de n-3).
Les rapports des acides gras n-6 à n-3 dans certaines huiles végétales courantes sont: canola 2: 1, soja 7: 1, olive 3-13: 1, tournesol (no n-3), lin 1: 3, graine de coton (presque pas de n-3), arachide (no n-3), huile de pépins de raisin (presque pas de n-3) et huile de maïs rapport de 46: 1 de n-6 à n-3.

5.2 Propriétés pharmacocinétiques

Pendant et après l'absorption, il existe trois voies principales de métabolisation des acides gras oméga-3 :

Des études pharmacocinétiques réalisées chez l'animal ont mis en évidence une hydrolyse complète de l'ester éthylique, ainsi qu'une absorption correcte et une incorporation de l'EPA et du DHA dans les phospholipides plasmatiques et les esters de cholestérol.

5.3. Données de sécurité préclinique

Les données non cliniques issues des études conventionnelles de toxicologie en administration répétée, génotoxicité, cancérogénèse et des fonctions de reproduction et de développement, n'ont pas révélé de risque particulier pour l'homme.
De plus, les données non cliniques issues de la littérature traitant de la pharmacologie de sécurité indiquent qu'il n'existe aucun risque pour l'homme.

6. Données pharmaceutiques

6.1 Liste des excipients

Les excipients sont un mélange d'antioxydants sur base de palmitate d'ascorbyl (source de vitamine C), extraits riches de tocophérol (vitamine E), extraits de romarin et saveur de citron.

6.2 Incompatibilités

Sans objet.

6.3 Stabilité et conditions de conservation

2 ans.

6.4 Précautions particulières de conservation

Pas d'exigences particulières.

6.5 Nature du conditionnement primaire et contenu de l'emballage extérieur

Fortaline® Plus Solution buvable se présente en bouteille en verre contenant 100 ml de solution d'huile de poisson oméga-3.

6.6 Précautions particulières d'élimination et manipulation

Tout produit non utilisé ou déchet doit être éliminé conformément à la réglementation en vigueur.

7. Inscription à une liste des substances vénéneuses

Supplément délivré sans ordonnance.

8. FABRICANT

Marine Ingredients AS, Strandgata 60, 6270 Brattvag, Norvège.

9. TITULAIRE DE L'ENREGISTREMENT

Dafra Pharma GmbH
Mühlenberg 7, 4052 Bâle, Suisse.

10. Date de la dernière révision du texte

Novembre 2017.

Dernière mise à jour de cette page

06/11/2019.



CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • 2001 A, route de Faveyrolles
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous



  • Médecine d'Afrique Noire
    Mensuel - ISSN 0465-4668 -
    Medline (en cours)

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !