Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

Médecine d'Afrique noire

Publié dans Médecine d'Afrique Noire 7003 - Mars 2023 - pages 129-135

Monsieur Dohoma Alexis Silue Discordance histo-immunohistochimique et moléculaire. A propos d’un cas de lymphome de Burkitt EBV positif au service d’hématologie clinique du CHU de Yopougon, Abidjan, Côte d’Ivoire note

Auteurs : D.A. Silue, E. N’Dathz, R. Ayemou, B. Kouakou, N. Meite, D.C. Nanho, K.G. Koffi - Côte d'Ivoire


Résumé

Contexte : Le lymphome de Burkitt est le premier cancer de l’enfant sous sa forme endémique en Côte d’Ivoire. Son diagnostic est facile et c’est le seul lymphome qui admet un diagnostic cytologique. Mais ce n’est pas toujours aisé quand il s’agit des formes sporadiques de l’adulte. Nous rapportons un cas de lymphome de Burkitt dont le parcours diagnostique a été long et redressé qu’à l’immunohistochimie et la biologie moléculaire.
Observation : Il s’agissait d’un adulte jeune de 20 ans aux antécédents médico-chirurgicaux marqués par des furonculoses à répétition, sur terrain immunocompétent a priori, adressé pour un lymphome à petites cellules à partir d’une analyse histologique sur une pièce de biopsique de splénectomie totale. Une seconde biopsie ganglionnaire cervicale réalisée et lue à Abidjan par un second pathologiste concluait au même résultat. La pièce a ensuite été transférée à Toulouse Oncopôle où la 3e lecture en occurrence une Immuno-Histo-Chimie (IHC) a permis de poser le diagnostic définitif de Lymphome B EBV+ de haut grade dont la confrontation de l’analyse morphologique et immunohistochimique orientait en premier lieu vers un lymphome de Burkitt CD20+ ; CD10+ Bcl6+ et Bcl2- avec un Ki67 > 95% avec réarrangement du C-myc. Le patient a été pronostiqué Murphy III Bb et a reçu 8 cures de CHOP21 nous ayant permis d’obtenir une rémission complète qui dure depuis décembre 2016.
Conclusion : Ce cas nous permet de porter des citriques sur la démarche diagnostique et thérapeutique des médecins généralistes et chirurgiens face aux syndromes tumoraux abdominaux ; sur la discordance diagnostique entre l’histologie et l’immunohistochimie ainsi que la place de la biologie moléculaire et enfin sur les stratégies thérapeutiques face à un lymphome de Burkitt sporadique du sujet adulte non-immunodéprimé par rapport au protocoles standards du lymphome de Burkitt endémique en Côte d’Ivoire.

Summary
Histo-immunohistochemical and molecular discordance. A case of EBV-positive Burkitt’s lymphoma in the clinical hematology department of the Yopougon University Teaching Hospital, Abidjan, Ivory Coast

Background: Burkitt’s lymphoma is the first pediatric cancer in its endemic form in Ivory Coast. Its diagnosis is easy, and it is the only lymphoma that admits a cytological diagnosis. However, it is not always easy in regard to sporadic forms in adults. We report a case of Burkitt’s lymphoma whose diagnosis was long and only rectified by immunohistochemistry and molecular biology.
Observation: This was a 20-year-old young man with a history of recurrent furunculosis and an immunocompetent background. He was referred for small-cell lymphoma on the basis of a histological analysis of a total splenectomy biopsy. A second cervical lymph node biopsy performed and read in Abidjan by a second pathologist concluded to the same result then the specimen was transferred to Toulouse Oncopôle where the 3rd reading in this case an IHC which allowed to make the definitive diagnosis of high grade EBV+ B lymphoma whose confrontation of the morphological and immunohistochemical analysis directed in the first place to a CD20+ Burkitt lymphoma; CD10+ Bcl6+ and Bcl2- with a Ki67 > 95% with C-myc rearrangement. The patient was prognosticated Murphy III Bb and received 8 courses of CHOP21 which allowed us to obtain a complete remission that lasts since December 2017.
Conclusion: This case allows us to comment the diagnostic and therapeutic approach of general practitioners and surgeons in front of abdominal tumor syndromes; the diagnostic discordance between histology and immunohistochemistry as well as the place of molecular biology and therapeutic strategies in front of sporadic Burkitt’s lymphoma of the non-immunocompromised adult subject in comparison with the standard protocols of Burkitt’s lymphoma endemic in Ivory Coast.

icone adobe Lire l'article (PDF)

Cet article est actuellement coté note (1,0 étoiles) par les abonnés de APIDPM Santé tropicale.
Il a été consulté 2581 fois, téléchargé 2 fois et évalué 1 fois.  Aucun commentaire n'a encore été ajouté à propos de cet article

Retour - Sommaire de ce numéro

N. B. : pour ajouter un commentaire, tapez votre texte dans le formulaire mis à votre disposition sous l'article intégral.

X


Déjà inscrit ?


Pas inscrit ?


Visiteur occasionnel ?




img_produit

Vidéo formation

Espace formation Pierre Fabre

vig_webinar11
Xéroses. Rôle de l'hydratation cutanée dans les déséquilibres de la fonction barrière - Pr. Joseph ECRA ELIDJE - Professeur titulaire de Dermatologie et Vénérologie - Côte d'Ivoire

encart_diam_aldounion
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


Hors série


couverture_hs_meningite_oms

Guide de Prise en Charge de la Dyspepsie Fonctionnelle en Afrique offert par Ferrer Internacional SA

Dictionnaire Internet Africain des Médicaments (DIAM)

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

Téléphone

CARTE DU SITE

Revue MAN

Revue OST

Actualités

FMC

Webinaires

Espaces labos

Site éditeur :

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !