Accès aux sites pays fleche Santé tropicale au Bénin BENINSanté tropicale au Burkina Faso BURKINA FASOSanté tropicale au Cameroun CAMEROUNSanté tropicale en Centrafrique CENTRAFRIQUESanté tropicale au Congo CONGOSanté tropicale en Côte d'Ivoire COTE D'IVOIRESanté tropicale au Gabon GABON
Santé tropicale en Guinée GUINEESanté tropicale à Madagascar MADAGASCARSanté tropicale au Mali MALISanté tropicale en R.D. Congo R.D. CONGOSanté tropicale au Sénégal SENEGALSanté tropicale au Togo TOGO



Souffrez-vous de crises hémorroïdaires ? - Plus d'informations

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici

Revue de presse de Santé tropicale

Trier les actualités par :

Réduction au Sénégal des décès néonataux : les sages-femmes en première ligne

Sud Quotidien | Sénégal | 04/12/2023 | Lire l'article original

La mortalité néonatale demeure toujours inquiétante au Sénégal. Avec 21 décès pour mille naissances vivantes, selon l’EDS-C 2019, des femmes continuent de perdre leur enfant, faute d’une prise en charge correcte ou de maitrise des techniques d’urgence de sauvetage en salle d’accouchement. Dans la lutte contre la mortalité néonatale, les sages-femmes sont au premier rang de cette lutte. Selon l’Organisation mondiale de la santé (Oms), les soins prodigués par une sage-femme constituent le modèle de soins le plus approprié pour les femmes en âge de procréer, et les femmes en général.

Pour aller en croisade contre les décès néonataux, les sages-femmes du Sénégal ont tenu leurs journées scientifiques ouvertes entre vendredi et samedi dernier. Une manière pour l’Association nationale des sages-femmes d’État du Sénégal (ANSFES), de mieux répondre au rôle de promotion de leur profession et dans un souci de se renforcer. Selon leur présidente Bigué Ba Mbodji, les objectifs de ces journées sont entre autres de montrer l’importance et la place de la sage-femme dans l’offre de service de qualité pour la réduction des décès évitables de la mère et du nouveau-né au Sénégal, mais aussi d’expliquer le rôle de la sage-femme dans la promotion de la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes au Sénégal et de discuter sur la problématique de la formation des sages-femmes en 2023 au Sénégal. Au cours de cette rencontre, la présidente Mme Ba Mbodj n’a pas manqué de revenir sur l’urgence de disposer d’un ordre au sein de la corporation de sages-femmes car même si le décret est signé, sa mise en place tarde toujours.

Dans cette lutte contre la mortalité maternelle, les sages-femmes plus que déterminées, ont eu droit à un cours magistral sur les techniques de réanimation du nouveau-né, mais aussi sur la prise en charge de l’enfant dès sa naissance appelée dans leur jargon la minute d’or. Selon les spécialistes, les premières 24heures sont très déterminantes et renseignent sur la santé du nouveau-né. Un moment qui mérite attention et observation.

Lire la suite sur le site Sud Quotidien

Retour

NEWSLETTER

Restez informés : recevez, chaque mercredi, la lettre d'informations de Santé tropicale. Inscriptions


Vous êtes professionnel(le) de santé ?

Ce contenu gratuit vous est destiné :

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

img_produit

Vidéo formation

Espace FMC Bouchara-Recordati

vig_epu1
Néphroprotection : rôle du contrôle de la pression artérielle - Professeur Kaba Lamine, Néphrologue - Guinée

vig_epu2
Place de la bithérapie dans la prise en charge de l'hypertension artérielle - Professeur Dadhi Balde, cardiologue - Guinée

encart_diam_bouchara
Consultez les mentions légales (RCP) des médicaments disponibles dans votre pays


CONTACTEZ-NOUS

adresse Adresse

  • APIDPM
    135, chemin de Canto Maï
    83190 Ollioules - France

tel Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

email Contactez-nous


APIDPM

Qui sommes-nous ?

Droits d'utilisation


Site éditeur :
logo

Valid XHTML 1.0 Strict CSS Valide !