APIDPM Se connecter/S'inscrire Votre panier0

Se connecter/S'inscrire Connexion / Inscription

Ce site utilise des cookies afin d'améliorer la navigation et mesurer la fréquentation. Pour en savoir plus, cliquez ici


Consulter les revues

Choisissez votre revue :

Médecine d'Afrique Noire

Médecine d'Afrique Noire N° 7001 - Janvier 2023

Médecine d'Afrique Noire

N° 7001 - Janvier 2023

Editeur : APIDPM Santé tropicale
Langue(s) de publication : Français
Edition papier : ISSN 0465-4668
Edition électronique : ISSN 2490-9971
Retrouvez également nos offres d'abonnements

Il y a actuellement 2279 articles.


Archives (par année de publication)

Sommaire du N° 7001 - Janvier 2023

Monsieur Yemboado Dieudonne  Lompo Dicephalus dipus dibrachius associé à un spina bifida au Centre Hospitalier Régional de Ziniaré au Burkina Faso
Y.D. Lompo, M. Bikienga, S. Sawadogo - Burkina Faso - pages 5-8


X

Monsieur Yemboado Dieudonne  Lompo Dicephalus dipus dibrachius associé à un spina bifida au Centre Hospitalier Régional de Ziniaré au Burkina Faso Dicephalus dipus dibrachius associé à un spina bifida au Centre Hospitalier Régional de Ziniaré au Burkina Faso est évalué 1 étoiles

Auteurs : Y.D. Lompo, M. Bikienga, S. Sawadogo - Burkina Faso
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 7001 - Janvier 2023 - pages 5-8


Résumé

Le Dicephalus dipus dibrachius est une malformation extrêmement rare des jumeaux conjoints. On distingue deux têtes, deux bras et deux pieds et un seul tronc témoignant de la relation entre les jumeaux conjoints et les anomalies du tube neural. Nous rapportons le cas d’un fœtus de sexe féminin né par césarienne d’une femme de 26 ans, troisième geste et deuxième pare avec antécédents d’un avortement spontané précoce. Le fœtus de sexe féminin est né en état de mort apparente avec deux têtes dont une porte une hydranencéphalie, deux membres supérieurs normaux et deux membres supérieurs. Il portait une spina bifida.


Summary
Dicephalus dipus dibrachius associated with spina bifida at the Regional Hospital Centre of Ziniaré, Burkina Faso

Dicephalus dipus dibrachius is an extremely rare malformation of conjoined twins. There are two heads, two arms and two feet and a single trunk demonstrating the relationship between conjoined twins and neural tube defects. We report the case of a female fetus born by cesarean section to a 26-year-old woman, third gesture and second pare with a history of early spontaneous abortion. The female fetus was born in apparent death with two heads, one of which had hydranencephaly, two normal upper limbs and two upper limbs. It had a spina bifida.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Monsieur Dorian Nasser Botryomycome du larynx. A propos de 2 observations
D. Nasser, N. Yavo-Dosso, I. Ngandjeu, A. Adahe, A. Yotio, M.A. Mobio Nkan, V. Koffi-Aka - Côte d'Ivoire - pages 9-12


X

Monsieur Dorian Nasser Botryomycome du larynx. A propos de 2 observations Botryomycome du larynx. A propos de 2 observations est évalué 3 étoiles

Auteurs : D. Nasser, N. Yavo-Dosso, I. Ngandjeu, A. Adahe, A. Yotio, M.A. Mobio Nkan, V. Koffi-Aka - Côte d'Ivoire
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 7001 - Janvier 2023 - pages 9-12


Résumé

Introduction : Le botryomycome ou hémangiome capillaire lobulé est une lésion bénigne des tissus mous de la peau et des muqueuses. Sa localisation laryngée est très rare et peu décrite dans la littérature africaine. Notre objectif est de rapporter deux cas cliniques et de discuter leur prise en charge.
Observations : Il s’agit de deux patientes ayant consulté pour une dysphonie chronique d’installation progressive ; La première était une fillette de 13 ans dont la symptomatologie faisait suite à un traumatisme fermé du larynx. La seconde patiente, âgée de 74 ans, présentait une symptomatologie d’apparition spontanée. Les examens clinique et endoscopique ont permis d’identifier dans les deux cas, une mobilité laryngée normale et une lésion arrondie d’aspect variable de la corde vocale gauche. L’exérèse de la lésion couplée à l’examen histologique a confirmé le diagnostic de botryomycome. Après un recul de deux ans, l’évolution était favorable avec une normalisation de la voix, sans récidive de la masse.
Conclusion : Le botryomycome laryngé est rare. C’est une tumeur bénigne à haut potentiel de récidive pouvant mettre en jeu le pronostic vital par obstruction de la filière laryngée.


Summary
Pyogenic granuloma of larynx: about two observations

Introduction: Botryomycoma or lobulated capillary hemangioma is a benign tumor of skin and mucous membranes. Its laryngeal location is exceptional and rarely described in the literature. The authors
report two clinical cases and discuss their management.
Observations: Two patients came with chronic dysphonia with progressive onset; The first was a 13-year-old girl with symptoms following a closed laryngeal trauma. The second patient, aged 74 years, presented with a spontaneous onset symptomatology. Clinical and endoscopic examinations identified normal laryngeal mobility in both cases and a rounded lesion of variable appearance in the left vocal cord. The removal of the lesion coupled with histological examination confirmed the diagnosis of botryomyoma. After two years, the evolution was favourable with a normalization of the voice, without recurrence of the mass.
Conclusion: Laryngeal botryomycoma is rare. It’s a benign tumor with a high potential of recurrence which can be life threatening due to laryngeal tract obstruction.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Myélome multiple : survie des patients de plus de 65 ans sous chimiothérapie à l’hôpital général de Douala
E. Ngouadjeu Dongho Tsakeu, F. Afa’a, D. Kingue, B. Chetcha, A. Maison, H. Namme Luma - Cameroun - pages 13-19


X

Myélome multiple : survie des patients de plus de 65 ans sous chimiothérapie à l’hôpital général de Douala Myélome multiple : survie des patients de plus de 65 ans sous chimiothérapie à l’hôpital général de Douala est évalué 1 étoiles

Auteurs : E. Ngouadjeu Dongho Tsakeu, F. Afa’a, D. Kingue, B. Chetcha, A. Maison, H. Namme Luma - Cameroun
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 7001 - Janvier 2023 - pages 13-19


Résumé

Introduction : Le Myélome Multiple (MM) est le deuxième cancer du sang le plus fréquent au monde. Il est incurable à ce jour. La survie des patients âgés atteints de MM peu documentée en Afrique subsaharienne. Le but de ce travail était de déterminer la survie des patients de plus de 65 ans sous chimiothérapie à l’Hôpital Général de Douala (HGD).
Matériels et méthodes : Il s’agissait d’une étude rétrospective de dossiers de patients âgés de 65 ans et plus, atteints de MM et traités par chimiothérapie pendant au moins 2 mois dans l’Unité d’hématologie de l’HGD de 2007 à 2017.
Résultats : Au total 18 dossiers ont été inclus. L’âge moyen était de 70,94 ans avec des extrêmes de 65 et 83 ans. Le sex-ratio H/F était de 0,8. Le myélome était révélé par les douleurs osseuses (72,2%) et l’altération de l’état général (72,2%). Le type IgG représentait 76,9%, IgA 15,4% et chaines légère 7,7%. Selon la classification de Durie-Salmon, 83,3% étaient au stade III. Le traitement reçu était le Melphalan-Prednisone (MP) chez 8 patients, Vincristine-Melphalan-Cyclophosphamide-Prednisone (VMCP) chez 8 patients et Melphalan-Prednisone-Thalidomide (MPT) pour 2 cas. La Survie Globale (SG) médiane était de 12,7 mois et la Survie Sans Progression (SSP) médiane de 12,32 mois. L’hypoalbuminémie était corrélée à des survies plus courtes.
Conclusion : Le myélome multiple du sujet âgé est diagnostiqué tardivement. La survie est en moyenne d’un an et demi sous traitement.


Summary
Multiple myeloma: survival of patients over 65 years old under chemotherapy at Douala General Hospital

Introduction: Multiple Myeloma (MM) is the second most common blood cancer worldwide. It is currently incurable. The survival of elderly MM patients is poorly documented in sub-Saharan Africa. The aim of this study was to determine the survival of patients over 65 years of age undergoing chemotherapy at the Douala General Hospital (DGH).
Materials and methods: This was a retrospective study of records of patients aged 65 years and above with MM treated with chemotherapy for at least 2 months in the Hematology Unit of the DGH from 2007 to 2017.
Results: A total of 18 cases were included. The mean age was 70.94 years with extremes of 65 and 83 years. The sex-ratio M/F was 0.8. Myeloma was revealed by bone pain (72.2%) and altered general condition (72.2%). The IgG type accounted for 76.9%, IgA 15.4% and light chain 7.7%. According to the Durie-Salmon classification, 83.3% were in stage III. The treatment received was Melphalan-Prednisone (MP) in 8 patients, Vincristine-Melphalan-Cyclophosphamide-Prednisone (VMCP) in 8 patients and Melphalan-Prednisone-Thalidomide (MPT) in 2 cases. The median Overall Survival (OS) was 12.7 months, and the median Progression-Free Survival (PFS) was 12.32 months. Hypoalbuminemia correlated with shorter survival.
Conclusion: Multiple myeloma in the elderly is diagnosed late. Survival is on average one and a half years with treatment.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Ogou Kévin Elie Digbeu Profil épidémiologique des accidents de la voie publique au mois de fin d’année 2018 aux urgences chirurgicales du CHU de Bouaké
O.K.E. Digbeu, K.L. Krah, B.N.J.L Sery, K.I. M’Bra, L.B. Yao, A.N. Kouassi, L. Kaba, K.J.E. Kouassi, A. AYAGRA, A.J.R. Akobe, Z.M. Soro, G.Y. Ble, SL.D.R Akpro, I. Soumahoro, J.R. Ochou, Y.B. Fionko, M. Kodo - Côte d'Ivoire - pages 20-24


X

Docteur Ogou Kévin Elie Digbeu Profil épidémiologique des accidents de la voie publique au mois de fin d’année 2018 aux urgences chirurgicales du CHU de Bouaké Profil épidémiologique des accidents de la voie publique au mois de fin d’année 2018 aux urgences chirurgicales du CHU de Bouaké est évalué 1 étoiles

Auteurs : O.K.E. Digbeu, K.L. Krah, B.N.J.L Sery, K.I. M’Bra, L.B. Yao, A.N. Kouassi, L. Kaba, K.J.E. Kouassi, A. AYAGRA, A.J.R. Akobe, Z.M. Soro, G.Y. Ble, SL.D.R Akpro, I. Soumahoro, J.R. Ochou, Y.B. Fionko, M. Kodo - Côte d'Ivoire
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 7001 - Janvier 2023 - pages 20-24


Résumé

Introduction : Le risque d’accident de la voie publique est élevé en période de fête. Notre étude sur cette période avait pour but de dégager le profil épidémiologique des accidentés de la voie publique dans une période de fête afin de mieux orienter les autorités sur les mesures à prendre en période de fin d’année.
Méthodes : Une étude rétrospective de 244 cas en décembre 2018 a retrouvé une prévalence de 53 % des accidentés reçus aux urgences chirurgicales du CHU de Bouaké.
Résultats : L’accident était dû aux motos dans 87,29% et prédominait chez les hommes. Les lésions des parties molles représentaient 56,96%. Les soins étaient ambulatoires dans 82,37%.
Conclusion : Le renforcement des actions de sensibilisation et de prévention des usagers de la voie publique surtout des motos en période de fêtes, permettrait de réduire la prévalence.


Summary
Epidemiological profile of public road accidents in the month of the end of the year 2018 at the surgical emergency room of the University Hospital of Bouake

Introduction: The risk of road traffic accidents is high during the holiday season. The aim of our study on this period was to identify the epidemiological profile of road accident victims during a festive period to better guide the authorities on the measures to be taken during the end-of-year period.
Methods: A retrospective study of 244 cases in December 2018 found a prevalence of 53% of accident victims received at the surgical emergency department of the University Hospital of Bouake.
Results: The accident was due to motorbikes in 87.29% and predominated in men. Soft tissue injuries accounted for 56.96%. Outpatient care was provided in 82.37% of cases.
Conclusion: Increased awareness and prevention activities for road users, especially motorbikes during the holiday season, would help reduce prevalence.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Monsieur Isaac Akhénaton Manga Prévalence du paludisme au Sénégal : Etude rétrospective de 2002 à 2020 au Service de Parasitologie- Mycologie de la Faculté de Médecine, Pharmacie et Odontologie (FMPO) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD)
I.A. Manga, C.B. Fall, S. Lelo, A. Lam, M.P. Diouf, C.P. Minlekib, M. Ndiaye, K. Sylla, D. Sow, O. Gaye, J.L Ndiaye, R.C. Tine, B. Faye - Sénégal - pages 25-33


X

Monsieur Isaac Akhénaton Manga Prévalence du paludisme au Sénégal : Etude rétrospective de 2002 à 2020 au Service de Parasitologie- Mycologie de la Faculté de Médecine, Pharmacie et Odontologie (FMPO) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) Prévalence du paludisme au Sénégal : Etude rétrospective de 2002 à 2020 au Service de Parasitologie- Mycologie de la Faculté de Médecine, Pharmacie et Odontologie (FMPO) de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) est évalué 1 étoiles

Auteurs : I.A. Manga, C.B. Fall, S. Lelo, A. Lam, M.P. Diouf, C.P. Minlekib, M. Ndiaye, K. Sylla, D. Sow, O. Gaye, J.L Ndiaye, R.C. Tine, B. Faye - Sénégal
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 7001 - Janvier 2023 - pages 25-33


Résumé

Introduction : Au Sénégal, la mise en œuvre de la majorité des stratégies de lutte contre le paludisme recommandées par l’organisation mondiale de la santé, a permis une baisse considérable de la morbidité et la mortalité palustre entre 2000 et 2015, puis une stagnation de ces dernières jusqu’en 2020. La plupart des données collectées par le programme national de lutte contre le paludisme et ayant permis un monitoring de cette affection proviennent des structures de santé publiques et du niveau communautaire. Cette étude a été donc menée au service de parasitologie-mycologie de la FMPO de l’UCAD pour apprécier la dynamique des cas de paludisme diagnostiqués chez le personnel de l’université et des membres de leur famille.
Méthodologie : Une étude rétrospective de 2000 à 2020, a été menée au service de parasitologie de la FMPO de l’UCAD. Ce service reçoit dans le cadre d’un appui au diagnostic, les prélèvements provenant du personnel de l’université ou des membres de leur famille. L’étude consistait au dépouillement des comptes rendus des examens microscopiques à la recherche de Plasmodium pendant la période concernée.
Résultats : Au total 435 lames de goutte épaisse et frottis sanguins dont 20 en 2002 ; 42 en 2003 ; 11 en 2004 ; 1 en 2005 ; 35 aussi bien en 2006 qu’en 2007 ; 42 en 2008 ; 39 en 2009 ; 46 en 2010 ; 32 en 2011 ; 24 en 2012 ; 38 en 2013 ; 26 en 2014 ; 7 en 2015 ; 12 en 2016 ; 14 en 2017 ; 3 en 2018 et enfin 4 aussi bien en 2019 et 2020, ont été lues pendant la période de l’étude. La prévalence du paludisme était passée de 10% en 2002 à18.2% en 2004. Elle a ensuite baissé progressivement jusqu’à être égale à 8.3% en 2014. De 2015 à 2020, aucun cas de paludisme n’avait été diagnostiqué.
Conclusion : L’évolution des cas de paludisme diagnostiqués au service de Parasitologie-Mycologie de la FMPO de l’UCAD suit la même tendance que celle rapportée par le PNLP. Les données de ce programme proviennent le plus souvent des établissements publics de santé et du niveau communautaire. Les efforts du pays dans la lutte contre le paludisme se feraient plus sentir en prenant en compte celles des structures de santé privées et para-publiques.


Summary
Prevalence of malaria in Senegal: Retrospective study from 2002 to 2020at the Parasitology-Mycology Department of the Faculty of Medicine, Pharmacy and Odontology (FMPO) of the Cheikh Anta Diop University of Dakar (UCAD)

Introduction: In Senegal, the implementation of most of the malaria control strategies recommended by the World Health Organization has led to a considerable reduction in malaria morbidity and mortality between 2000 and 2015, and then to a stagnation of the latter until 2020. Most of the data collected by the national malaria control program and used to monitor the disease come from public health structures and the community level. This study was therefore conducted at the parasitology-mycology department of the FMPO of UCAD to assess the dynamics of malaria cases diagnosed among university staff and members of their families.
Methodology: A retrospective study from 2000 to 2020 was conducted at the parasitology department of the FMPO of UCAD. This service receives samples from university staff or members of their families for diagnostic support. The study consisted of analyzing the reports of microscopic examinations for Plasmodium during the period in question.
Results: A total of 435 blood smears and thick blood slides, including 20 in 2002; 42 in 2003; 11 in 2004; 1 in 2005; 35 in both 2006 and 2007; 42 in 2008; 39 in 2009; 46 in 2010; 32 in 2011; 24 in 2012; 38 in 2013; 26 in 2014; 7 in 2015; 12 in 2016; 14 in 2017; 3 in 2018 and finally 4 in both 2019 and 2020, were read during the study period. The prevalence of malaria increased from 10% in 2002 to 18.2% in 2004. It then gradually declined to 8.3% in 2014. From 2015 to 2020, no malaria cases were diagnosed.
Conclusion: The evolution of malaria cases diagnosed at the Parasitology-Mycology Department of the FMPO of UCAD follows the same trend as that reported by the NMCP. The data for this program are mostly from the public health institutions and the community level. The country’s efforts in the fight against malaria would be more noticeable if the data from private and para-public health structures were taken into account.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Khadidjatou Sake Alassan Connaissances, attitudes et pratiques des gestantes en matière d’hépatite virale B dans les maternités publiques de la ville de Parakou en République du Bénin
K. Sake, A.A. Afoukou Obossou, A.R. Kpossou, P. Dabade, S. Ade, A. Cossi Attinsounon, A. Cossi Alassani, A.C. Dovonou, N. Kodjoh - Bénin - pages 34-42


X

Docteur Khadidjatou Sake Alassan Connaissances, attitudes et pratiques des gestantes en matière d’hépatite virale B dans les maternités publiques de la ville de Parakou en République du Bénin Connaissances, attitudes et pratiques des gestantes en matière d’hépatite virale B dans les maternités publiques de la ville de Parakou en République du Bénin est évalué 1 étoiles

Auteurs : K. Sake, A.A. Afoukou Obossou, A.R. Kpossou, P. Dabade, S. Ade, A. Cossi Attinsounon, A. Cossi Alassani, A.C. Dovonou, N. Kodjoh - Bénin
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 7001 - Janvier 2023 - pages 34-42


Résumé

Introduction : L’hépatite virale B chronique constitue un problème de santé publique dans le monde et surtout en Afrique sub-saharienne. Le but de cette étude était d’évaluer les Connaissances, Attitudes et Pratiques (CAP) des gestantes reçues en consultation prénatale dans les maternités publiques de la ville de Parakou vis-à-vis de l’hépatite virale B.
Patientes et méthodes : Il s’est agi d’une étude transversale descriptive à visée analytique avec collecte prospective de données qui s’est déroulée du 1er avril 2017 au 30 juin 2017. Elle a porté sur toutes les femmes enceintes reçues en consultation prénatale dans les maternités publiques de la ville de Parakou.
Résultats : Au total, 913 gestantes ont été enquêtées. Leur âge moyen était de 26 ± 5,4 ans. Le niveau de connaissance était jugé mauvais chez 405 (44,4%). Les attitudes des gestantes enquêtées étaient considérées comme néfastes chez 478 (52,4%). Concernant les pratiques, elles étaient jugées néfastes chez 595 (65,2%). Quant au score CAP global, il était mauvais chez 83,4% des gestantes, acceptable chez 14,9% et bon chez 1,6%. Ce score CAP dépendait du niveau d’instruction, des sources d’informations et de la profession de la gestante.
Conclusion : Les connaissances des gestantes de la ville de Parakou restent insuffisantes et les attitudes et pratiques peu adéquates. Il importe d’y remédier par la sensibilisation avec l’aide des agents de santé et des masses média.


Summary
Knowledges, attitudes and practices of pregnant women about viral hepatitis B in public maternity in the city of Parakou in Republic of Benin

Introduction: Chronic viral hepatitis B is a public health problem in the world and especially in sub-Saharan Africa. The aim of this study was to evaluate the Knowledge, Attitudes and Practices (KAP) of pregnant women received in prenatal consultation in public maternity in the city of Parakou about viral hepatitis B.
Patients and methods: This was a descriptive, analytical cross-sectional study with prospective data collection that took place from April 1st, 2017 to June 30th, 2017. It covered all pregnant women received in prenatal consultations in public maternity in the city of Parakou.
Results: A total of 913 pregnant women were investigated. Their average age was 26 ± 5.4 years. The level of knowledge was rated as bad at 405 (44.4%). The attitudes of the pregnant women investigated were harmful in 478 (52.4%). Regarding practices, they were considered harmful in 595 (65.2%). As for the overall CAP score, it was bad in 83.4% of pregnant women, acceptable in 14.9% and good in 1.6%. This CAP score depended on the level of education, the sources of information and the profession of the pregnant woman.
Conclusion: The knowledge of the pregnant women of the city of Parakou remain insufficient and the attitudes and practices are not adequate. It is important to remedy through sensitization by health workers and mass media.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Docteur Heman Kabemba Incidence de la lèpre parmi les enfants de moins de 15 ans à Moba, sud-est de la République Démocratique du Congo
H. Kabemba Bukasa - Congo-Kinshasa - pages 43-52


X

Docteur Heman Kabemba Incidence de la lèpre parmi les enfants de moins de 15 ans à Moba, sud-est de la République Démocratique du Congo Incidence de la lèpre parmi les enfants de moins de 15 ans à Moba, sud-est de la République Démocratique du Congo est évalué 1 étoiles

Auteurs : H. Kabemba Bukasa - Congo-Kinshasa
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 7001 - Janvier 2023 - pages 43-52


Résumé

Introduction : La lèpre ou Hanseniase est une Maladie Tropicale Négligée (MTN) transmissible, chronique et curable qui affecte la peau et les nerfs périphériques. Elle est causée par le Mycobacterium leprae et constitue un problème de santé publique dans plusieurs pays. Le territoire de Moba demeure endémique de lèpre et constitue à cet effet l’un des grands foyers en Afrique, mais aucune étude n’a encore été envisagée sur la proportion de lèpre chez les enfants. Cette étude a été menée dans l’objectif de décrire la situation de la lèpre parmi les enfants de moins de quinze ans.
Méthodes : Nous avions mené une étude rétrospective transversale, sur la période de quatre ans, soit de 2017 à 2020. Elle couvre les données de surveillance de la lèpre dans la zone de santé de Moba, province du Tanganyika, au Sud-Est de la République Démocratique du Congo.
Résultats : Les résultats de cette étude nous renseignent que 1062 cas de lèpre ont été enregistrés dont 198 chez les enfants de moins de quinze ans, soit 18,6%. L’incidence pour cent mille habitants est de 30,6 dans la tranche de 0-14 ans, et 14 pour cent mille habitants pour la population totale. L’âge moyen est de 9,7 ans, avec des extrêmes de 2 et 14 ans. La tranche d’âge de 10 à 14 ans (119 cas, 60,1%) et le sexe féminin (9115 cas, 58,1%) ont été les plus affectés. Les aires de santé lacustres de Mulunguzi et Kansenge sont les plus touchées (foyers de lèpre). La lèpre paucibacillaire représentait 68,7% des lépreux. Le taux de guérison à la polychimiothérapie anti-lépreuse avec suivi adéquat de traitement a été de 96,0%. Deux cas de réactions lépreuses et cinq cas d’infirmités avaient été rencontrés.
Conclusion : L’incidence de la lèpre parmi les enfants étudiés indique une pérennisation de la contagiosité et la vulnérabilité des enfants. Des efforts doivent être fournis pour rompre efficacement le cycle de contamination (lutte contre la stigmatisation et la discrimination, détection active ciblée, chimioprophylaxie préventive des cas contacts) et l’accès de tout malade au traitement adéquat. Les campagnes communautaires de dépistage et l’implication des communautés concernées devraient être préconisées sans délai.


Summary
Incidence of Leprosy among children under 15 years of age in Moba, South-East of the Democratic Republic of Congo

Introduction: Leprosy or Hanseniasis is a transmissible, chronic and Neglected Tropical Disease (NTD) that affects the skin and peripheral nerves. It is caused by Mycobacterium leprae and is a public health problem in several countries. The Moba district remains endemic for leprosy and is one of the major hotspots in Africa, but no study has yet been considered on the proportion of leprosy in children. This study was conducted with the objective of describing the situation of leprosy among children under 15 years of age.
Methods: We conducted a retrospective cross-sectional study over the four-year period from 2017 to 2020. It covers leprosy surveillance data in the health zone of Moba, Tanganyika province, South-Eastern of the Democratic Republic of Congo.
Results: The results of this study show that 1062 cases of leprosy were recorded, of which 198 were in children under 15 years of age, i.e. 18.6%. The incidence per hundred thousand inhabitants is 30.6 in the 0–14-year age group and 14 per hundred thousand inhabitants for the total population. The mean age was 9.7 years, with extremes of 2 and 14 years. The 10-14 age group (119 cases, 60.1%) and the female gender (9,115 cases, 58.1%) were the most affected. The lake health areas of Mulunguzi and Kansenge were the most affected (foci of leprosy). Paucibacillary leprosy accounted for 68.7% of leprosy cases. The cure rate for multidrug leprosy therapy with adequate follow-up treatment was 96.0%. Two cases of leprosy reactions and five cases of disability were encountered.
Conclusion: The incidence of leprosy among the children studied indicates continued contagiousness and vulnerability of the children. Efforts must be made to effectively break the cycle of contamination (fight against stigma and discrimination, targeted active detection, preventive chemoprophylaxis of contact cases) and access to adequate treatment for all patients. Community screening campaigns and the involvement of the communities concerned should be advocated without delay.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.



Monsieur Issouf Coulibaly Pronostic maternel et périnatal chez les mères adolescentes et adultes au centre de santé de référence de Nioro du Sahel de 2019 à 2020, Kayes, Mali
I. Coulibaly, O. Sangho, Y.I. Coulibaly, S. Diakite, K. Camara, H. Coulibaly - Mali - pages 53-62


X

Monsieur Issouf Coulibaly Pronostic maternel et périnatal chez les mères adolescentes et adultes au centre de santé de référence de Nioro du Sahel de 2019 à 2020, Kayes, Mali Pronostic maternel et périnatal chez les mères adolescentes et adultes au centre de santé de référence de Nioro du Sahel de 2019 à 2020, Kayes, Mali est évalué 1 étoiles

Auteurs : I. Coulibaly, O. Sangho, Y.I. Coulibaly, S. Diakite, K. Camara, H. Coulibaly - Mali
Publié en Français dans Médecine d'Afrique Noire 7001 - Janvier 2023 - pages 53-62


Résumé

Introduction : L’objectif de cette étude était d’évaluer le pronostic maternel et périnatal chez les mères adolescentes et adultes à la maternité du centre de santé de référence de Nioro du Sahel dans la région de Kayes, République du Mali.
Matériel et méthodes : C’était une étude cas-témoins portant sur les accouchées d’une grossesse monofœtale allant du 1er janvier 2019 au 31 décembre 2020. Les adolescentes (< 20 ans) ont été comparées aux femmes adultes âgées de 20-34 ans. Les caractéristiques sociodémographiques maternelles, la morbi-mortalité maternelle et périnatale a été analysées. La fréquence, la moyenne et la régression logistique ont été utilisées pour analyser les résultats avec le logiciel SPSS version 25. Le seuil de signification a été fixé à p = 0,05.
Résultats : La fréquence d’accouchement chez les adolescentes était de 14,5% et 63,2% pour les mères adultes de 20-34 ans. Dans cette étude les mères adolescentes étaient 2,13 fois plus susceptibles d’avoir une présentation vicieuse du fœtus (ORa [IC 95%] = 2,13 [1,15-3,94]), 21,16 fois plus susceptibles de subir une épisiotomie (ORa [IC 95%] = 21,16 [11,04-40,56]) et 4,23 fois plus susceptibles d’avoir une complication maternelle (ORa [IC 95%] = 4,23 [2,45-7,3]) comparées aux mères adultes.
Conclusion : Dans cette étude, les adolescentes par rapport aux mères adultes de 20-34 ans, ne présentent pas le caractère "à haut risque" décrit dans la littérature. Les adolescentes se distinguent cependant par l’augmentation significative de l’épisiotomie, des lésions des parties molles, de faible poids de naissance des nouveau-nés, de la prématurité et de l’augmentation du risque de complications maternelles non-mortelles.


Summary
Maternal and perinatal prognosis in adolescent and adult mothers at the Nioro du Sahel reference health centre from 2019 to 2020, Kayes, Mali

Introduction: The objective of this study was to assess the maternal and perinatal prognosis for adolescent girls in the maternity ward of the Nioro health center, region of Kayes, Republic of Mali.
Material and methods: This was a case-control study of women delivering a single-fetal pregnancy from January 1st, 2019 to December 31st, 2020. Adolescent girls (< 20 years old) were compared to adult women aged 20-34 years. Mothers’ socio-demographic characteristics, maternal and perinatal morbidity and mortality were analyzed. Frequency, mean, and logistic regression were used to analyze results using Statistical Package for Social Sciences (SPSS) software version 25. The significance level was set at p < 0.05.
Results: The frequency of childbirth among adolescents was 14.5%. We observed that adolescent mothers were 2.13 times more likely to have a vicious presentation of the fetus (aOR [CI 95%] = 2.13 [1.15-3.94]), 21.16 times more likely to undergo an episiotomy (aOR [CI 95%] = 21.16 [11.04-40.56]), 4.23 times more likely to have a maternal complication (Ora [CI 95%] = 4.23 [2.45-7.3]) compared to adult mothers.
Conclusion: In our study, adolescent girls do not present the “high risk” character described in the literature, compared to the population of adult mothers aged 20-34. However, they are characterized by an increase of episiotomy, soft tissue injuries, low birth weight of newborns, pre-term birth and increased risk of non-fatal maternal complications.



Téléchargez cet article pour 1 jeton ou 0,00 € à l'unité. Voir nos offres de jetons

Vous pourrez télécharger immédiatement vos articles payés en ligne dans la rubrique « Mes achats PDF » de votre compte.




Acheter le N° 7001 - Janvier 2023

Version papier uniquement

1. Choisissez votre zone de livraison

2. Votre statut

2. Votre offre


Article ajouté au panier avec succès





Accès direct aux sites APIDPM :

Revue, rubriques de formation continue,
Annonces de congrès, actualités...

Médecine d'Afrique noire électronique
Médecine du Maghreb électronique
Odonto-Stomatologie électronique
Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments

PACKS JETONS

Découvrez nos offres Packs jetons - Plus d'infos

ABONNEMENTS

Découvrez notre offre d'abonnement à nos revues - Plus d'infos

CONTACTEZ-NOUS

Adresse

  • Espace Santé 3
    521, avenue de Rome
    83500 La Seyne sur mer - France

Téléphone

  • +33 4 94 63 24 99

Contactez-nous

APIDPM Santé Tropicale

Qui sommes-nous ?

Conditions générales



APIDPM est éditeur de sites médicaux :


Médecine d'Afrique noire électronique Médecine du Maghreb électronique Odonto-Stomatologie électronique Le Dictionnaire Internet Africain des Médicaments